Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



jeudi 11 novembre 2010

L'été de la Saint Martin


Le 11 novembre, jour du souvenir en hommage aux combattants morts à la guerre... 
Mais le 11 novembre est aussi le jour de la Saint Martin, associé à la venue du froid de l’hiver. La coupure du manteau de Martin selon la légende ci-dessous, symbolise  la coupure entre le temps chaud et le temps froid. L’été est terminé, l’hiver reprend ses droits.

 « Bien souvent le grand Saint-Martin,
pour trois jours sèche le chemin ».

Ce proverbe Comtois fait référence aux « trois jours de l’été de la Saint-Martin ».

Voici la légende :

Martin était un militaire venu de Hongrie et membre de l’armée romaine. Davantage attiré par  la piété et la charité que par les arts militaires, il coupe son manteau en deux et le partage avec un pauvre, à la porte d’Amiens.

Bien mal lui en pris, car il était interdit de détériorer le matériel militaire. On lui infligea une punition : il fut déshabillé puis attaché à un poteau. Il faisait pourtant bien froid.
Mais tout à coup le froid tomba,, le temps set radoucit, le soleil apparut et les arbustes refleurirent.
Pendant les trois jours que dura la punition, le beau temps fit que Martin ne souffrît pas du froid.
La nuit, il vit Jésus en songe, qui lui promit un éternel printemps au Paradis et l’assurance que, chaque année, à la même époque, le beau temps apparaîtrait.

C’est ce que nous appelons « l’été de la Saint-Martin ».

Et toujours en référence à Saint-Martin :

 « Si l’hiver va son chemin
vous l’aurez à la Saint-Martin (11 novembre)
S’il arrive tant et quand,
Vous l’aurez à la Saint-Clément (23 novembre)
Et s’il trouve quelqu’encombré,
Vous l’aurez à la Saint-André (30 novembre)
Mais s’il allait je ne sais au vrai
Vous l’auriez en avril ou en mai ».

Autrefois en Franche-Comté, sauf à la montagne où il durait plus longtemps, on comptait pour l’hiver quarante jours avant le 22 décembre et quarante jours après. Mais cela pouvait varier car l’hiver « n’allait pas toujours son chemin » comme le dit ce proverbe.





12 commentaires:

Marie-Noëlle a dit…

Martin, si tu voyais le temps que nous avons en Bretagne, tu aurais pitié de nous !! Entre pluies diluviennes et vent fort, il nous reste malgré tout la douceur.
Très belle histoire que je ne connaissais pas sous cette forme.
Bonne soirée

Le Jardin de Chêneland a dit…

Bonjour Catherine C'est généreux de ta part d'évoquer le souvenir des anciens combattants et nous ne devons pas oublier de leur rendre hommage. Je connais la légende de Saint martin' on y fait référence aussi dans ma Dordogne natale quand la douceur du climat est présente pendant le mois de novembre.
belle journée amitiés jocelyne

Sylvaine a dit…

Il fait plus doux ce matin mais toujours aussi gris et venteux !
Il pleut sans cesse depuis une semaine mais c'est excellent pour les nouvelles plantations, les bulbes et les Hellebores qui s'éveillent :)

Catherine a dit…

Bonjour à toutes, amies jardinières !
J'ai publié ce petit billet alors que la journée s'annonçait belle !
Mais ça n'a pas duré. Saint-Martin doit se tenir tout contrit dans son coin de paradis !
Bonne journée !

berthille a dit…

Je ne connaissais qu'une partie de la légende.
Pas d'été de la Saint Martin ici : pluie et tempête au menu depuis trois jours.

Catherine a dit…

Bonjour Blandine !
J'ai publié mon billet le 11 au matin : il faisait beau ; ça s'annonçait plutôt bien.
Depuis, comme chez toi, ça s'est bien gâté ! Il y a pourtant tant à faire au jardin.
Bonne journée. Catherine

Publiée par marie-pierre a dit…

bonjour

une jolie histoire, en plus c'est le prénom de mon fils
a+@

mp
le jardin boutlois

Jocelyne a dit…

j en avais jamais entendu parler puis depuis 3 jours ,je n entends plus que cela
faut dire que samedi ,c etait bien agréable cet été de la st Martin

Catherine a dit…

Bonjour Marie-Pierre !
C'est un joli prénom. Et finalement, pas si courant que cela...
Bonne soirée !
Catherine

Catherine a dit…

Oui Jocelyne, nous avons eu l'été de la Saint-Martin : 18 ° C au jardin ! Ce n'était pas le cas partout en France, malheureusement !
Bises. Catherine

corail66 a dit…

Bonsoir , ici dans le sud l'été de la St Martin a été bien présent ; maintenant le temps s'est rafraîchi mais le soleil est toujours là !
de très belles photos sur ton blog
merci

Catherine a dit…

Corail 66 : merci de ton passage sur mon blog !
Amicalement