Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



dimanche 23 octobre 2011

Pour tout l'or du cercidiphyllum japonicum...

Du printemps à la fin de l'été, son feuillage n'attire guère l'attention. Je veux parler du Cercidiphyllum japonicum. Peut-être des pousses juvéniles un peu rouges, mais rien d'extraordinaire...

Et pourtant, il fait partie des arbres que je planterais à nouveau si je devais revenir quelques années en arrière. Regardez comme il éclaire en ce moment, ce coin du jardin, tout contre la forêt. 




S'il n'attire pas le regard avant l'automne, en revanche, dès le début de l'été, il commence à embaumer le jardin. Ce n'est pas pour rien qu'on le surnomme "l'arbre caramel"... Cette odeur sucrée, qui me fait d'avantage penser à un gâteau qui sort du four, porte loin : on la remarque jusqu'à l'entrée du bois.





Vous remarquerez que les arbres en arrière-plan sont encore bien verts. Quelques jours de patience encore pour le grand show du côté de la forêt.

Au bord de la terrasse, le Malus "Liset" sur les branches duquel sont accrochées les mangeoires qui attirent les oiseaux à notre porte en hiver.














Au pied du Cerciciphyllum :




Les photos ont été prises depuis mes fenêtres et depuis la terrasse, mais je sens que d'ici quelques jours je vais pouvoir m'aventurer un peu plus loin.





33 commentaires:

Lydie a dit…

Waou ! Midas est passé par ton jardin pour transformer le caramel en or ! S'il n'était pas si grand c'est un arbre qui me plairait beaucoup !

Bonne nuit et bonne semaine !

Lydie

Richard Moisan a dit…

Quels contrastes! Quelle luminosité!
Je comprends que tu te plaises dans ce paradis.
Bonne fin de soirée, Catherine!

Marie-Claude a dit…

Bonjour Catherine,
C'est un arbre que je planterais si...j'avais encore de la place, une couleur d'or et un parfum de caramel ... que demander de plus...
Bises
MC

Gine a dit…

Magnifique scène ... on pourrait la contempler longtemps, depuis la fenêtre, en sirotant une tasse de café ... Cet arbre m'intrigue, il semble être revenu à la mode, mais je n'en ai jamais vu dans ma région. Question de climat, de terrain ? Je vais me renseigner dès que j'aurai fini de préparer mon jardin pour l'hiver.

berthille a dit…

J'ai perdu le tout petit que l'on m'avait offert. J'hésite encore à en replanter un.
Tu dis qu'il embaume depuis le début de l'été ? Je croyais que c'était seulement lorsque les feuilles tombaient.

zoraly a dit…

il est magnifique ton arbre et tu as su parfaitement le mettre en valeur avec les associations de plantes du jardin;
bonne journée, zoraly

Catherine a dit…

Bonjour Lydie,
Tu peux peut-être suggérer à ton voisin de l'adopter ?
Bonne journée.

Fred a dit…

Il est sur ma liste celui ci, surement pas dans le jardin ou je suis actuellement car il serait trop grand mais bon qui sait au fil des changements ^^ !
J'aime bien ce qui est à son pied aussi :)

Catherine a dit…

Richard, en effet, je me sens bien dans ce jardin qui jouxte la forêt. Quelques pas et nous sommes en pleine nature. Nous ne sommes pas des ermites tout de même : la civilisation est là, toute proche !
Bonne journée, Richard.

Catherine a dit…

Marie-Claude, il m'arrive à moi aussi de me freiner en me disant "où vais-je planter ?". Je commence à faire des choix...
Bises.

Catherine a dit…

Gine, le Cercidiphyllum est un arbre parfaitement résistant au froid, qui ne demande aucun soin particulier. Il apprécie cependant les terres fraîches.
Il lui est arrivé certaines années d'adopter une teinte rose sur le dessus.

Catherine a dit…

Blandine,
Il y a une dizaine d'années, j'ai déniché cet arbre moribond au fond d'une jardinerie.
Un sol frais + de belles brouettées de compost à ses débuts. Voilà le résultat.
Pas d'odeur les 1ères annéees. Mais maintenant il se manifeste dès juillet/août : les effluves portent assez loin en divers endroits du jardin selon les conditions atmosphériques. On sent... on fait quelques mètres : plus rien. On se déplace un peu : ça revient... Il embaume en haut du sentier qui mène à la forêt.
Un plus : son feuillage n'est pas trop dense.
Bises.

Catherine a dit…

Bonjour Zoraly, merci pour ton passage aux Pins Noirs.
Bonne journée.

anabel a dit…

en voici un que je vais mettre dans ma liste des arbres que j'aimerais placer dans le bas de la propriété près du ruisseau. Tu vas mieux? Geneviève

Catherine a dit…

Bonjour Geneviève,
Merci ça va un peu mieux. Mais pas au point de reprendre les travaux... Près du ruisseau, tu peux aussi noter les aulnes ou le chêne des marais (quercus palustris)ou encore le saule tortueux (salix erythroflexuosa)...
Bonne soirée. Bises.

Marie-Noëlle a dit…

C'est une pure merveille cet arbre. Je n'ai pas de place pour lui mais chaque automne, je sais où il y en a un et je ne le manque sous aucun prétexte. Je suis passée le voir dimanche mais sa parure n'est pas encore au top !!
Rien à son pied malheureusement, je devrais montrer ton blog à sa propriétaire, histoire de lui donner des idées ... lol
Très bonne soirée

Catherine a dit…

Bonsoir Marie-Noëlle !
Oui le cercidiphyllum est vraiment lumineux en automne.
Pour les plantes qui accompagnent, comme tu le sais, j'aime bien planter au pied des arbres.
Bon début de semaine. Je t'embrasse.

saturne200 a dit…

il doit être magnifique cet arbre
bonne semaine

Sylvaine a dit…

Il a vraiment un couleur somptueuse qui se détache merveilleusement sur le fond vert sombre de la forêt.
Arbre à caramels ... c'est un arbre pour gourmands !
Bonne soirée

Malo a dit…

Un bel arbre en effet, si bien mis en scène avec les vivaces à ses pieds.
Le mien approche 2m. il ne répand pas ce parfum que tu décris. Trop jeune peut-être? Mais déjà, sa luminosité attire le regard vers le fond du jardin.

Catherine a dit…

Saturne, bonjour,
Il a encore pris de la luminosité depuis la photo. Et le Cornus "Winter Flame" qui l'accompagne également.

Catherine a dit…

Sylvaine,
Quand j'ai présenté l'arbre au caramel, il est arrivé que l'on me demande "s'il en faisait" (du caramel, bien sûr...).
Je l'ai vu sur une foire aux plantes, présenté avec des bonbons accrochés aux branches.
Bon après-midi. (Ici il pleut)
Bises.

Catherine a dit…

Malo, ton arbre est encore un peu jeune. Il faut encore attendre pour profiter de sa bonne odeur de pâtisserie.
Il devient assez haut dans de bonnes conditions de culture. Tu peux compter 8/10 m. Mais l'ombre est diffuse.
Bises.

✾ ✿ FRANCE ❀ a dit…

Catherine bonsoir
Tes couleurs font un bien fou en ce moment
Alors merci
je te souhaite une belle soirée

Catherine a dit…

Bonsoir France !
Ici c'est bien gris aujourd'hui et il pleut. Mais c'est vrai, j'ai un petit coin ensoleillé, visible depuis la fenêtre.
Bonne soirée.

lesviolettes a dit…

attention de ne pas glisser en allant sur la terrasse ,il est bien joli ton cercidiphyllum et en contraste avec du pourpre ...sympa!
le mien est bien miséreux pourtant je le sens déjà un peu mieux mais il semble que le vent ne soit pas son ami et dans mon jardin le vent est encore roi mais je tend à le canaliser je retiens ton idée de l'habillage du pieds bonne journée Catherine patience...........

Catherine a dit…

Bonjour Françoise !
Contente de te retrouver ! Tu peux être certaine que je marche avec précaution.
C'est vrai, le cercidiphyllum est peut-être un peu sensible au vent.
Suurtout il aime la fraîcheur à son pied. Le tien n'est pas près de la source ? Il y serait bien.
A bientôt. Bises

Duojardin a dit…

Magnifique votre cercidiphyllum.
En Sarthe, dans notre terrain calcaire et argileux, cela fait plusieurs années qu'il végète et se dessèche en été. Dans quelle terre et dans quelle situation est le vôtre ?

Catherine a dit…

Duojardin, à cet endroit le sol est argileux et frais. Le cercidiphyllum apprécie cette fraîcheur. Soleil le matin, mi-ombre l'après midi.
Les premières années, j'ai apporté de grandes brouettées de compost au pied pour qu'il démarre bien.

Catssy/Virginie a dit…

ça c'est sûr, c'est un arbre magnifique !!! très lumineux !!! Il me tente beaucoup !!! bises ;D

Catherine a dit…

Virginie, ton cercidiphyllum, près du ruisseau, le pied bien au frais...

berthille a dit…

Je reviens vers toi et ton arbre gâteau.
Je viens d'en acheter un et je réfléchis à son emplacement.
Je sais qu'on le sent plus de loin que de tout près. Tu as une idée de la distance à laquelle on perçoit cette odeur alléchante ou bien est-ce une donnée variable ?

Catherine a dit…

Bonjour Blandine,
Ces jours-ci la bonne odeur sucrée se remarquait au pied de l'arbre, avec les feuilles tombées.
Mais dès juillet/août, je me demande si les conditions atmosphériques n'entrent pas en jeu. On sent la présence de l'arbre sans savoir d'avance où et quand : je me promène au jardin, Hmmm, ça sent bon... je fais quelques mètres : plus rien. Je reviens, oui il est là à nouveau...
Mais le parfum est toujours présent un peu plus haut, comme s'il montait au bord des champs que j'ai présentés avec les collines de la dame Blanche.
Je souhaite longue vie dans ton jardin au cercidiphyllum.
Bises.