Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



lundi 6 février 2012

Gros-Bec, Sitelle et compagnie...



Aujourd'hui, à l'heure de notre déjeuner,  un Gros-Bec est venu se restaurer parmi les mésanges, rouge-gorge, sitelles et autres pinson. Aux Pins Noirs, nous n'en avions pas vu depuis plusieurs années.





Cet oiseau mesure entre 16 et 18 centimètres et possède un bec puissant.  Il est plutôt solitaire et vient rarement dans les jardins. Farouche, il se tient habituellement en haut des arbres, surtout dans les charmes.  Celui-là ne devait rien avoir à se mettre  sous la dent  (!) je veux dire... dans le bec pour venir aux mangeoires.


Bien entendu, nous rencontrons chaque jour notre Rouge-gorge. Si j'utilise ce possessif c'est bien parce qu'il est sur son territoire et que nous n'en verrons pas d'autre aux environs. Il n'est pas très agile et l'année dernière je l'ai vu s'entêter à vouloir s'accrocher aux boules de graisses qui pendaient aux branches. Si vous souhaitez le voir ou le revoir dans ses péripéties Cliquez ICI
Le voici devant une boule de graisse... qui décidément n'est pas très esthétique !


Cette année il se débrouille un peu mieux et descend à l'intérieur des noix de coco pour s'alimenter :




















La sitelle torchepot  fréquente assidûment la cantine :





Elle aussi a eu les honneurs d'un petit billet en janvier de l'année dernière. Vous pourrez faire plus ample connaissance avec elle en cliquant ICI

Elle se déplace souvent la tête en bas et n'hésite pas à faire des acrobaties pour se nourrir. J'ai été amusée de la surprendre dans une position plutôt inconfortable :



Et pendant ce temps, malgré la bise qui souffle, le pinson se tient, stoïque, dans les branches du pommier à fleurs :







Je le dis souvent : le pommier à fleurs -Malus "Liset" qui se trouve devant la porte-fenêtre de la cuisine est une volière naturelle. Cet arbre aurait bien besoin d'un nettoyage. Après la floraison du printemps, mon temps est compté et de plus, les feuilles pointent ; je n'ai pas le coeur d'intervenir.  Je me dis donc chaque année que je vais pratiquer un toilettage en hiver, mais l'arbre étant sans cesse occupé,  je reporte toujours à l'année suivante la taille dont il aurait pourtant grand besoin !
Et aussi, pas de plantation de bulbes au pied de cet arbre : les oiseaux viennent picorer les débris au sol et les jeunes pousses sont malmenées.
Mais ce sont là de petites concessions faites aux oiseaux, au regard de l'agrément qu'ils nous apportent.


50 commentaires:

Manuechao a dit…

Plutôt dodus tes p'tits zoziaux !
C'est rigolo de les voire. Mon fils de 5 ans a passé une partie de son dimanche à les regarder depuis la baie vitrée. Un spectacle dont on ne se lasse pas...

louli a dit…

Moi qui aime les oiseaux, ce sont de bien jolies photos que tu nous propose ! La sitelle est un oiseau qui manque à mon jardin, je n'en ai jamais encore rencontré ; le gros bec, je me suis souvent arrêté dessus dans les livres ; le pinson depuis le froid et la neige est enfin de retour chez moi dans les mangeoires ; quant à Rouge gorge, d'accord avec toi, vu qu'il a conquis le jardin, c'est un peu le notre !! Bises

Gine a dit…

J'ai aussi passé du temps à les "capturer" ces petits oiseaux, bien courageux qui doivent braver le froid et se nourrir faute d'y succomber. Pas de gros-bec depuis plusieurs années chez moi. Cette année, la forêt proche était jonchées de faines et je pense que pinsons du nord, sittelles, grimpereaux, mésanges brunes trouvent assez de pitance pour ne pas venir aux mangeoires ! Mais quel plaisir à les observer !

Marie-Claude a dit…

Tu as des sortes d'oiseaux que nous ne voyons pas chez nous : question de région ou d'habitat, le tien est boisé,les sitelles, le pinson et le gros bec, je n'en vois jamais !
Il va falloir que je recherche les raisons et puis nous habitons en bordure d'une route très fréquentée !
Ce matin, le froid est encore plus vif que les autres jours : environ -13°c.
Conclusion : restons au chaud !
Bisous
MC

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je vois que nous avons les mêmes pensionnaires fidèles, avec en plus les chardonnerets qui sont légion chez nous. Je n'ai pas encore vu le pic-epeiche cet hiver...
Bonne journée
Amitiés
Michèle P.

Richard Moisan a dit…

Ces petits oiseaux d'hiver sont magnifiques. De vrais petits amis qui viennent nous rendre visite. Et puis, chez toi, Catherine, ils le savent bien, c'est le paradis!
Passe une bonne journée!

Catherine a dit…

Manuechao, un spectacle pour petits... et grands !

Catherine a dit…

Louli bonjour,
je ne voyais pas de sitelle dans mes précédents jardins. C'est un oiseau très élégant, au bec effilé, et qui sait se faire respecter devant les mangeoires.J'espère que tu peux circuler à nouveau facilement.
Bises.

Catherine a dit…

Gine, tu as raison quand on ne voit pas certains spécimens c'est qu'ils sont allés se restaurer ailleurs !
Cette année peu de pics... Quant à les "capturer" c'est toute une histoire.
Je te souhaite une bonne journée.

Catherine a dit…

Marie-Claude, bonjour.
Nous sommes tout contre la forêt et l'ancien propriétaire nous avait d'ailleurs dit qu'il y avait de nombreux oiseaux ici.
Un - 13 chez toi, ce n'est pas si courant. J'espère que tu n'auras pas de dégâts au jardin.
A 7 h 45, transformée en esquimau, j'ai emmené Porthos au bois : - 17° tout de même. Ca réveille ! La T° a dû descendre en dessous cette nuit mais e toute façon, passé un certain seuil, on ne ressent plus la différence
Je te souhaite une bonne journée, bien au chaud.
Bises bien fraîches.

Catherine a dit…

Michèle, bonjour.
Pas de chardonnerets ici et pourtant nous ne sommes pas très éloignées.
J'ai vu deux fois le pic, en coup de vent si j'ose dire.
Nos pics ont dû trouver une cantine plus attrayante !
Ce matin au bois, il ne faisait pas chaud !
Amitiés à tous les deux.

Catherine a dit…

Richard, merci pour ta gentillesse !
Bonne journée à toi aussi. (Je gage que tu auras un peu plus chaud que nous !)

anabel a dit…

j'envie toutes les variétés d'oiseaux que tu as, c'est vrai que la proximité du bois y est pour quelque chose!...adorable ce gros bec!
je ne désespère pas de voir autre chose que mes stressées de mésanges!

Le Jardin de Chêneland a dit…

Très admirative de tous ces oiseaux dont je m'occupe avec assiduité
en ce moment pour cause de froid de plus en plus mordant. j'aimerais bien avoir la visite d'un Gros bec ou Sitelle. Mais pas un de ces beaux oiseaux en vue au jardin.
belle journée bises jocelyne

Lydie Cagouille's Garden a dit…

Je n'avais jamais vu le Gros bec ! Il est en effet très reconnaissable :) J'ai aussi MON rouge gorge :) Un des tous premiers oiseaux que j'ai appris à reconnaitre quand j'étais petite, puis en ville j'ai fait connaissance avec le moineau... mais au jardin j'en vois rarement !
Ce matin j'ai vu un drôle d'oiseau : assez gros marron clair avec le ventre blanc tacheté de marron... inconnu au bataillon il faut que je cherche !
Bonne journée
Lydie

Lydie Cagouille's Garden a dit…

je crois que j'ai trouvé qui était l'oiseau sur mon toit ce matin ! Une grive musicienne :)

Margó a dit…

Bravo Chathérine!!
Ils sons tous enchanteurs, ton jardin c'est un vrai paradis!!

Le Gros-bec, il me fais penser toujours à un oiseaux tropical, tu ne crois pas?

Le rouge-gorge, je crois qu'en est mon préféré jaja c'est mignon !!

bisous!!

Catssy/Virginie a dit…

Wahhhouuuuu tes photos sont vraiment superbes !!!! bisous ;D
PS : je suis navrée de te reposer la question mais j'ai encore perdu le nom du rosier dont tu m'as envoyé une bouture l'automne dernier ! Je l'avais noté mais je ne sais plus où !!! T'en souviens-tu ?

Catherine a dit…

Geneviève, bonjour.
C'est joli une mésange. Je m'étonne toujours qu'un oiseau que nous rencontrons souvent, ait un plumage aussi coloré.
Chez la charbonnière, le mâle a une bande noire plus large sur la poitrine.
Bon après-midi (j'ai fait trois sorties au bois avec mon chien qui en redemandait !)

Catherine a dit…

Jocelyne, il y a bien corelation entre notre environnement et les espèces d'oiseaux que nous observons.Aujourd'hui, deux gros-becs sont revenus à l'heure du déjeuner. Il fait tellement froid qu'ils oublient un peu leur prudence habituelle et se rapprochent.
Bon après-midi ! Je t'embrasse.

Catherine a dit…

Lydie, ça chante bien une grive musicienne !
La grive musicienne met volontiers les escargots à son menu (elle casse la coquille). D'où peut-être sa présence chez toi ?
Ici pas de grive... mais des merles (que nous nous contentons de nourrir !)
Bises.

Catherine a dit…

Margo, tu as raison, la tête du Gros-bec fait penser à un oiseau exotique.
Quant au rouge-gorge, il est en effet mignon comme tout.
Bises gelées !

Catherine a dit…

Virginie, je t'envoie un petit message à propos du rosier.
Bisous.

✿⊰♥⊱ FRANCE ✿⊰♥ a dit…

COUCOU Catherine et bien je suis en retard je trouve*
ILs sont splendides tes oiseaux tu en vois autant chez toi!!! mais ils doivent eux aussi avoir bien froid et surement besoin de manger aussi
C'est vrai qu'en ce moment j'en vois tant aussi mais impossible de tous les photographier non ce n'est pas possible*
J'ai vu une grive ce matin et je vois ton r gorge encore
J'en suis ravie j'adore ce petit oiseau( boule orange) que je vois arrivé de bien loin tout comme toi je pense*
Merci Catherine

Marie-Noëlle a dit…

Les gros-becs, je n'ai aucun souvenir d'en avoir vu un jour mais cela m'a fait repenser à un autre oiseau à gros bec qui est le bouvreuil. Nous en avions beaucoup dans le jardin de mon enfance mais je n'en vois plus du tout. En vois-tu dans ta région ??
N'ayant aucun talent pour saisir ces boules de plumes, je fais le tour des blogs afin de profiter des belles photos.
Bonne soirée

இڿڰۣ FLO இڿڰۣ a dit…

COUCOU je ne savais pas qu'il s'appelait le gros bec il est trop beau et j'aime tes oiseaux aussi bisou

Catherine a dit…

France, bonsoir !
Lydie a vu également une grive (musicienne).
Qu'est-ce qu'ils mangent en ce moment mes zoziaux ! Tous les matins je dois réapprovisionner.
Ce soir, il me reste une dernière sortie avec mon Porthos. Difficile de remettre le nez dehors quand on était bien au chaud !
A bientôt. Bises.

Catherine a dit…

Marie-Noëlle, je n'ai pas le souvenir d'avoir jamais vu un bouvreuil dans le coin... Il est vrai que du point de vue morphologique, il a un petit air de famille avec le gros-bec. Ce sont les couleurs qui les séparent.
Les mangeoires sont à quelques pas de mes fenêtres. Je n'ai qu'à saisir l'APN. Mais il arrive que l'objectif fasse fuir ceux qui sont toujours sur le qui-vive, tels les pics.
Bonne soirée. Bises.

Catherine a dit…

Flo, oui un gros-bec, vu sa tête on comprend d'où il tient son nom.
Malgré son bec impressionnant, les autres oiseaux ne le fuient pas. Ils craignent davantage la sitelle et son bec effilé.
A bientôt. Bisous !

Fenêtre sur notre jardin a dit…

De très beaux oiseaux. J'adore cette mangeoire toute naturelle.
Amitiés,
Josée

marianne a dit…

de bien jolies photos et beaucoup de plaisir d'observer tous ces jolis oiseaux merci pour ce partage bonne journée bisous à bientot

Catherine a dit…

Josée, pas de gros investissement pour fabriquer ces mangeoires. De plus, elles sont très robustes.
Bon après-midi !

Catherine a dit…

Marianne, Ces oiseaux apportent toujours beaucoup de vie dans le jardin en hibernation.
Bises !

Malo a dit…

Tu as des invités bien sympas et gourmands!
Ici aussi j'ai MON rouge-gorge! Je le vois approcher de loin avec son ventre rouge brique. Avant, toujours posé au sol où il cherchait sa nourriture, maintenant je l'observe souvent sur ma nouvelle mangeoire, à hauteur des yeux, non loin de la fenêtre de la cuisine Il est drôle! Je l'adore!

Sylvaine a dit…

C'est un vrai bonheur de pouvoir observer tous ces oiseauxet certains, en raison du froid, se rapprochent des maisons ou s'attablent aux mangeoires plus que d'habitude.
Tes photos sont vraiment réussies !
Bonne soirée

Marithé a dit…

Beaucoup d'oiseaux dans ton jardin.
Je n'ai vu qu'une fois le gros-bec casse noyaux, mais pas cette année.
Chez nous ce matin -13° ce qui est exceptionnel.
Les plantes vont souffrir surtout que les températures sont négatives tous les jours le matin.
Bonne journée

Galinette a dit…

Très belles photos d'oiseaux et d'écureuil,c'est de saison, c'estimpossible de jardiner et les oiseaux font le spectacle.
Pour éviter qu'ils ne s'assomment sur les baies vitrées nous avons collé des silhouettes de prédateurs ,il y en a à la boutique de la LPO, je ne sais pas si ça les effraie mais ça leur permet de repérer les vitres.
Nous avons aussi de la mousse mais notre terrain est argilo-calcaire, la mousse apparait là où c'est mal drainé. Au moins ça sert aux oiseaux pour leurs nids.
Notre site:www.galinou.fr, avec un blog et articles sur les oiseaux de notre jardin.
Amitiés
Martine

camille a dit…

c'est un bon passe-temps de regarder les oiseaux ,je n'ai pas de grosbec mais j'ai la sitèle due je trouve très jloie avec ses yeux maquillés d'un trait d'yle-liner
bonne journée

Marcel a dit…

Tout d'abord : bon anniversaire (avec un peu de retard !).
C'est vrai que ça fait un petit temps aussi que je n'ai pas vu de gros-bec, tellement farouche ! C'est avec des jumelles que j'en avais observé il y a quelques années. Le nombre de jours consécutifs de gel est sans doute une raison de l'apparition d'oiseaux qu'on voit plus rarement (enfin je pense !).

saturne200 a dit…

c'est vrai qu'il est rare de voir le groc bec casse noyau, au jardin , il apparaît surtout lorsqu'il y a de la neige, donc il vient se restaurer au sol près des mangeoires
cette année , je n'en ai pas vu
cet oiseau est superbe
bonne semaine

Fred a dit…

Pour la premiére fois ici, ou alors il passait quand je n'étais pas là un rouge gorge viens manger chze nous mais pas encore de tes jolis gros becs, je ne crois pas en voir un jour du fait de la proximité de la ville !

marianne a dit…

TES OISEAUX sot superbes un spectacle magique de les voir derrière les fenètres moi j ene m'en lasse pas
bonne soirée
bisous à bientot

verveine sauvage a dit…

C'est ma première promenade dans ce jardin des Pins Noirs et je suis très heureuse d'y avoir retrouvé les amis des jardins si présents dans la jardiblogosphère en hiver parce qu'on les aime, on les observe, on les nourrit et on les protège.... Je reviendrai faire un tour .... avec froidure ou soleil et avec plaisir surtout ! Bonne soirée.

Catherine a dit…

Galinette, bonjour !
Merci pour ton passage. Je vais aller faire un petit tour "chez toi" !
A bientôt

Catherine a dit…

Marcel merci ! Ce matin j'ai constaté que le pic épeiche venait s'approvisionner en catimini dans la réserve des écureuils.
Pour une fois il prenait son temps. Il était à portée d'objectif : pas d'APN sous la main !
Je te souhaite un bon week-end.

Catherine a dit…

Fred, si tu as vu un rouge-gorge au jardin, tu le reverras certainement car il reste dans les parages.
Pense à le nourrir au sol ou sur une mangeoire plate pour son confort !

Catherine a dit…

Verveine sauvage, bienvenue aux Pins Noirs !
Heureusement que nous avons toute cette faune à observer en cette saison de calme plat côté jardinage.
A bientôt !
Catherine

saturne200 a dit…

monubonjour Catherine
j'ai une petite question concernant l'heuchère, est ce que cette plante reprend au printemps si elle a subit le gèle
à bientôt

Catherine a dit…

Saturne, oui les heuchères repartent bien au printemps. Je te laisse un petit com chez toi.

coeur cannelle a dit…

Merci pour ces magnifiques photos. Je n'ai jamais eu la chance de voir un gros-bec en vrai. Mais je suis de plus en plus émerveillée par cette faune, piaillante et jacassante. Je viens d'emprunter un cd de chants d'oiseaux à la bibliothèque. Quel plaisir d'essayer de reconnaître les différentes espèces par leur cri. Belle journée à toi !