Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



jeudi 15 mars 2012

Ah ce n'est pas beau à voir !



Et non, je ne me suis pas perdue dans mon jardin !  Je ne suis pas non plus enfouie sous les tas de végétaux à évacuer !
Le kinésithérapeute a fait des miracles et je suis tout à fait en état de reprendre une activité normale. Il était temps car le travail s'accumulait. Une bonne surprise à la clef  et sans me vanter : pas une courbature ! Serai-je inoxydable ?

Mais du côté du jardin ce n'est pas follichon.  Et bien que depuis deux ou trois jours le temps est magnifique, j'en suis encore à me demander comment les massifs vont reprendre vie.    Il faut dire que les vivaces ne sont pas encore toutes ressorties -il s'en faut de beaucoup. Les végétaux ont été bien secoués puisqu'après avoir bénéficié de températures anormalement douces pour un mois de décembre, ils ont été confrontés brusquement à des températures oscillant entre -15 et -20 °C... Et cela sans avoir reçu comme les hivers précédents, une couche de neige protectrice.
J'ai fait un petit tour dans mes albums de l'an dernier. Ca ne m'a pas remonté le moral bien au contraire ! Voici donc quelques scènes de désolation. Avec de temps en temps une photo de ce qui me semble être une autre époque...






Le même endroit que ci-dessus, photographié l'an dernier en début d'été...


Santolines et sauges : un désastre ! Et pourtant je ne taille jamais les santolines en automne sinon elles meurent (!).  Je ne pratique cette opération qu'au printemps. J'attends l'éventuelle apparition de petites pousses avant de ratiboiser ce qui est grillé. On peut rêver, non ?



Parmi les arbustes persistants ou semi-persistants, Abelia, Cotoneaster, Euonymus sont grillés. Ils redémarreront probablement d'ici quelques semaines (les Cotoneasters lactaeus quant à eux,  repartiront de la base il me semble).

Pour les heuchères, ces couci-couça : les "villosa" (les velues, si vous préférez) ont plutôt bien supporté la situation. Les pourpres également dans l'ensemble. Mais je constate que ce sont les heuchères vertes qui ont le plus souffert.


























Le Mahonia "Charity" qui avait été laissé pour mort  après l'hiver 2009/2010, montrait à nouveau le bout de son nez en fin d'année dernière.
Il ne s'en tire donc pas si mal cette fois-ci et devrait se refaire une santé.






Examen de passage réussi pour le Quercus "Myrsinifolia" -ou chêne bambou. Il venait tout juste d'être planté quand le froid s'est installé.  Malgré son jeune âge, les dégâts sont limités. Je pense raisonnablement qu'il résistera dans les années à venir.

















A noter que pas mal de rosiers sont  nécrosés ; ils seront taillés très courts. Je n'ai pas le choix. Après la taille, un petit coup de bouillie bordelaise et une poignée d'amendement organique à base de fumiers décomposés et d'algues. Il ne restera plus qu'à espérer qu'un coup de gel tardif ne viendra pas remettre en question les futures floraisons. En Franche-Comté, jusque fin Avril/début Mai, rien n'est acquis.

Programme du moment : ratissage des feuilles encore en place, taille d'arbustes et de fruitiers, toilettage des végétaux persistants, compostage... Déplacement du rosier Rush pas content du tout de l'emplacement que je lui avais attribué. Installation d'une belle bouture du rosier Buff Beauty quie j'avais oubliée dans un coin. Les tâches ne manquent pas.






Le coin sous-bois : de la mousse partout. Des déchets à ramasser en quantité...








 








Le même endroit l'année dernière, aux beaux jours...


Toujours le sous-bois en cette fin d'hiver : les Epimédiums et les Carex ne sont pas au mieux de leur forme. Quant aux Bergenias, ils sont carrément cuits !




L'an dernier, à la même époque, c'était un peut moins triste alors qu'il avait fait tout aussi froid. Mais la neige avait fait son apparition en novembre et avait protégé le jardin tout l'hiver.




Un peu plus haut, je parlais de la mousse... la pelouse en est envahie.. Davantage que les années précédentes, il me semble. Dans les prochaines semaines je sortirai le scarificateur et le rouleau pour la remise en état. Je vous avais présenté l'opération l'année dernière (un petit clic ICI) .Ce n'est pas le travail que je préfère, c'est assez fastidieux.  Mais la pelouse retrouve après cela une nouvelle jeunesse...

Bon, il ne sert à rien de se lamenter.  Il y a fort à parier que d'ici quelques semaines le jardin renaîtra , tel le phénix de ses cendres...

Je vois fleurir vos blogs depuis quelques jours déjà et je commençais à vous envier. Mais derrière mon dos, alors que je m'active à droite et à gauche,  les premières fleurs printanières apparaissent enfin.




Vous remarquerez que les crocus émergent d'un tapis tout grillé d'Erigeron Karvinskianus. Je ne taille jamais ces Erigerons en automne. En cas de coup dur, leur feuillage préserve le pied. D'ailleurs la base est déjà en train de reverdir.

Et puis, sur un pied de primevères pas très "flambant", il faut l'avouer : l'un des premiers papillons citron !


Si le beau temps persiste, je pourrai d'ici peu faire le bilan complet de cette fin d'hiver. Je croise les doigts !


40 commentaires:

Richard Moisan a dit…

Tes vertèbres ont été sympas. Elles se sont rappelées à toi, seulement durant la mauvaise saison. Mais, fais attention tout de même, Catherine. Vas-y doucement. Il serait dommage de ne pas pouvoir passer au jardin toutes les heures qui t'attendent pour te procurer de la joie.
Bonne journée!

Gine a dit…

Et bien, ce n'est pas si désolé que ça, si je compare à mon jardin ... Evidemment, ça fait une plus grande surface à nettoyer chez toi !!! Mes Bergenias sont noirs, pas juste flagadas : grillés. Les graminées ont l'air très affaiblies, et comme chez toi, quelques Heuchères s'en sortent haut la main alors que les autres ... Regardons les petites fleurs : elles sont bien présentes ! Bonne journée quand même.

Notre jardin secret.. a dit…

Ton article se termine par une note d'espoir!
Mon jardin est dans le même état que toi: mes abelias n'ont plus une feuille!! Vont elles repartir d'après toi?
Les rosiers, c'est une cata.. Ils sont taillés au plus court..
J'ai commencé à les tailler hier!
Les santolines, idem, j'ai taillé ou plutôt ratiboisé! J'avsi fait pareil l'an dernier et il n'y avait eu aucun pb..
Il n'y a plus qu'à attendre et espérer que les dégats soient moins importants que prévu..
Bises
sophie

Virginie a dit…

Ton kiné te prodigue aussi des massages anti-courbatures !?! mdr Ici, même constat, beaucoup de plantes grillées, j'attends encore avant de faire le bilan des pertes ! En tout cas, Rosy Cushion semble être vivant, je vois des bourgeons !!! ;D Bisou, bon nettoyage ... ^^

Catherine a dit…

Richard,
Ce n'est pas le dos qui m'a contrainte à l'immobilité mais mon pied fissuré en plusieurs endroits après un grand plongeon dans l'escalier du sous-sol, avec une algodystrophie à la clef.
J'ai repris les activités comme si je m'étais arrêtée la veille... et je regarde où je pose les pieds !
Bonne fin de semaine.

Catherine a dit…

Gine, la différence est bien réelle quand je compare un même massif en ce moment et l'an dernier à la même époque.
Je piaffe d'impatience : il est difficile de travailler la terre alors que toutes les vivaces ne sont pas sorties.
Mais le soleil est là. Profitons-en.
Bon week-end, Gine.

Catherine a dit…

Sophie, j'avais l'impression que c'était plus pimpant chez toi !
Il nous faut constater que le décalement des saisons n'est pas favorable à nos jardins qui ont subi l'équivalent du bain écossais.
Il est préférable de voir le froid s'installer tout doucement.
Ne doutons pas de la vaillance de nos plantes/ Avec les soins que nous leur apportons nous devrions être bientôt récompensées.
A bientôt. Bises

Catherine a dit…

Virginie,
Le kiné c'était juste pour la mobilité de mon pied. Je dois avoir un petit quelque chose du cheval de labour (pas pour l'allure tout de même !): on pose le harnais et hop ! ça repart.
Je viens de déplacer un énoooorme pied du rosier Rosy Cushion. Parfois je ne doute de rien.
Soignes-toi bien.
Bisous.

anabel a dit…

je pense que j'aurai pu écrire exactement le même article, je suis un peu découragé, il y a des plantes vraiment en très mauvais état! alors je nettoie, mais je ne tire pas sur tous les rameaux secs on ne sait jamais, ça repartira peut être

Laly_Rose a dit…

Ici aussi la mousse a envahi la pelouse. Mon mari va avoir de quoi faire pour rendre le gazon présentable !
Sinon, tu as quand même de jolies floraisons printanières :-)
Effectivement, le gel a fait beaucoup de ravages. Espérons que la plupart des victimes repartiront de plus belle.
Bonne journée Catherine :-)

Catherine a dit…

Geneviève, bonjour !
Nous étions en effet confrontés aux mêmes conditions météo.
La douceur automnale, tout à fait anormale, y est certainement pour quelque chose dans les dégâts subis à l'arrivée du froid.
Mais nos végétaux ont bien souvent des ressources cachées. Patientons quand même.
Bon courage pour la suite des travaux de jardinage.
Moi je vais de ce pas au jardin.
Bises.

Catherine a dit…

Laly Rose, tu as de la chance si ton mari s'occupe de la pelouse.
C'est moi qui utilise le scarificateur thermique, qui terreaute et passe le rouleau. Mais depuis quelques années mon mari accepte de passer la tondeuse pour ramasser la mousse. Je gagne un temps fou et j'économise mon énergie ! Temps magnifique aujourd'hui encore. Donc les travaux continuent.
Bon week-end !

Marie-Noëlle a dit…

Quelle énorme surface à entretenir, c'est surtout cela que je retiens !!
En fait, tu ne t'en sors pas si mal quand on pense au froid que vous avez eu mais tu as quand même raison de mettre des photos de la belle saison car on se rend mieux compte. Pour un peu, je dirai qu'il n'y a pas photo !!
N'en fais pas trop quand même. Es-tu certaine d'être parfaitement bien remise de cette chute ?
Bonne soirée

Catherine a dit…

Marie-Noëlle, bonsoir !
Geneviève de Doubsjardin et moi sommes dans la même situation.Ce qui me sape un peu le moral, c'est de voir que le jardin est toujours en léthargie alors que le ciel est si bleu et la température si douce.
Tout ça à cause de cet automne aux températures anormalement élevées.
Mais en observant bien on aperçoit de petits bourgeons, de petites repousses sur les arbustes grillés. Il n'y aura peut-être pas trop de casse, juste une végétation en retard.
J'ai aperçu un prunus en fleur chez toi. Je vais aller y voir de plus près.
Je t'embrasse.

josimarg a dit…

Pareil dans notre jardin, santoline, herbe au curry, abelia, romarin m'ont l'air bien morts. Les euphorbes qui étaient si belles début janvier sont ratatinées (faut il les couper ?)Quant aux rosiers il ne font pas les malins mais heureusement Rosy Cushion a survécu. J'en oublie certainement car j'ai l'impression que les plates bandes sont désertiques. On y verra plus clair dans quelques semaines. Bon courage et à bientôt.

m-pierreG a dit…

Mon jardin est dans le même état que toi beaucoup de plantes grillées il est difficile de travailler la terre alors que toutes les vivaces ne sont pas sorties, j’espère que ta santé va mieux Vas-tu chez la nouvelle kiné de Devecey?
a+@
mp
le jardin boultois

Lydie a dit…

Je suis sûre que tu auras de bonnes surprises ! Mais par contre tu ne devrais pas comparer avec la belle saison ! c'est le cafard assuré ça ! Pas encore vue de citron, juste des Tircis et des piérides !
Bonne soirée
Lydie

Malo a dit…

Même programme chez moi, dimanche, mercredi et aujourd'hui fin de journée: ratissage des feuilles et du paillis qui recouvrait les massifs, taille des arbustes et rosiers, nettoyage des vivaces séchées, compostage...
Certains rosiers ont parfaitement passé l'hiver comparé à d'autres qu'il me faut tailler hyper court en croisant les doigts!
MAIS... j'ai vu des bourgeons prometteurs, le jeune feuillage des vivaces apparaît, les bulbes sortent... il y a de l'espoir!

Carzan a dit…

Il faut garder espoir, Catherine, mais il est vrai que nos plantes ont été bousculées et que le sol s'est finalement réchauffé lentement. Ici aussi beaucoup de rosiers sont nécrosés. Et les bourgeons qui avaient percé ont séché sur place. Je pense que de nouvelles pousses se préparent mais c'est assez inquiétant, comme quoi une année n'est pas l'autre, mais c'est ce qui nous enrichit, n'est-ce Pas ? Bonne fin de semaine !

Sylvaine a dit…

L'hiver a laissé des traces mais si les plantes ne sont pas mortes, il sera oublier dans les semaines à venir :)
Bisous
Bonne soirée

Catherine a dit…

Josiane, sur le premier plateau ça n'a pas dû être plus facile pour ton jardin.
Ton abelia repartira certainement. Attends encore pour la plante curry et la santoline. Ne coupes que lorsqu'elles redémarreront. Quant au romarin : trop froid, là-haut (chez moi aussi).
Si vraiment tes euphorbes sont cuites, alors oui pas d'autre solution que de couper.
A bientôt. Amitiés à tous deux.

Catherine a dit…

Marie-Pierre, nous les Franc-Comtoises (avec Geneviève ou Josiane) sommes dans le même wagon. Je peux reprendre un rythme de travail normal (enfin... plutôt accéléré !)
Sur recommandation d'une amie, je vais chez Bruno Fontaine l'un des deux kinés de Geneuille : il a une formation complémentaire en thérapie manuelle. Il est vraiment compétent. Si tu vas chez lui, dis-lui que je t'en ai parlé.
A bientôt. Bises.

Catherine a dit…

Lydie, tu as bien raison : il ne faut jamais regarder en arrière ! Surtout dans ce cas.
Ici pour le moment, que des citron en vue (mais nous n'avons pas le climat de Menton !)
Bises.



Malorie, tu as donc un programme tout prêt pour tes journées de congés. Nos jardins nous récompenseront certainement des soins que nous leur accordons.

Catherine a dit…

Betty, nous tirons toujours une leçon de nos expériences, bonnes ou mauvaises.
Il y a quelques jours le compost du jardin du bas était encore gelé à 10 cm de la surface. Mais cet après-midi j'ai pu me servir généreusement. La chaleur ambiante a fait son effet.
Je te souhaite une bonne fin de semaine.

Catherine a dit…

Sylvaine, cette année je ressens une impatience qui ne m'est pas coutumière. Peut-être est-ce du à mon manque d'activité de cet hiver ?
Bonne fin de semaine. Bisous.

Fenêtre sur notre jardin a dit…

Beaucoup d'ouvrage pour vous. Espérant qu'il n'y aura pas trop de dommages. De jolies fleurs sont déjà présentes, signe qu'il y a espoir. Bonne journée.

✿⊰♥⊱ FRANCE ✿⊰♥ a dit…

Catherine et bien il faudra patienter je le sais bien
TU sais ici nous attendons la pluie mais tj rien et non tout est sec et tout jaune aussi
les arbres font la tête dans les jardins*
Je vois que tu as tant à faire oui alors il faut le faire tout doucement car ensuite bonjour ton dos
Mais je vois tes belles petites fleurs alors tout se passe assez bien quand même*
ici j'ai fait une pause jardin et je préfère cela fait un bien fou
Mais ensuite je vais avoir de quoi faire c'est certain
Je t'embrasse

Fred a dit…

Il y a du mal de fait c'est sure, mon collégue Fred estime à peu prés qu'il a perdu pas loin d'un quart de son jardin :/
En tout cas ménage toi Catherine !

lejardindebrigitte a dit…

mars est toujours pour moi une période d'angoisse,mais tout a coup,en avril,la nature fait bien le travail,tu verras ça va être extraordinaire!!!
vas y doucement quand même dans tes travaux qui ne manquent pas!!!

ingrid a dit…

c'est une année spéciale,beaucoup plus de taille,de nettoyage....je ne compte pas tous les dégats....c'est énorme,on coupe et on verra après mais on va avoir des surprises.....cela va nous permetre de changer certaines plantations.Je te comprends.....moi ,j'ai plus de 5000m².....je suis débordée.....Bon courage.....va voir ma cueillette de jonquilles...Ingrid

Le Jardin de Chêneland a dit…

Je suis ravie d'apprendre que tu as retrouvé ton potentiel de vitalité pour reprendre tes activités au jardin. Les vues que tu nous offres de ton jardin sont délicieuses mais je pense qu'aprés cet hiver rude la végétation sera plus longue à retrouver tous son éclat et il nous faudra de la patience et garder l'espoir de ne pas avoir une année trop sèche pour malmener un peu plus toutes nos plantes affaiblies.
Chez moi aussi le jardin n'a rien de très séduisant...
Bises belle journée

lesviolettes a dit…

bonjour Catherine,oui cet année est assez désolante surtout dû je pense au très beau temps de décembre qui n'a pas bien préparé nos plantes au gel ,mais il faut patienter avant d'arracher parfois j'ai vu des céanothes repartir vraiment, vers juin juillet très surprise. Depuis je n'enlève qu'en juillet une plante qui parait brulée pour leur laisser leur chance .Je suppose que tu as pu avancer le nettoyage de printemps est assez difficile mais très motivant allez on arrive bientôt au printemps et puis on pourra remplacer le manquant ça fait d renouveau dans le jardin
bon week end

Duojardin a dit…

Courage, courage le printemps peut faire des miracles.
Nous aimerions avoir quelques informations sur le Quercus "Myrsinifolia", à priori pas gélif. Supporte t'il le calcaire ? Quel développement aura t'il ? Merci et à bientôt.

Marie-Claude a dit…

Ton article se termine par une note d'espoir mais certes tu as du pain sur la planche !
Si tu commences seulement, quel boulot !!!
Tu es bien courageuse et forte car moi, j'ai encore des courbatures et pourtant je suis au jardin depuis plus de 15 jours
Bises et bon dimanche
MC

Margó a dit…

Ici c'est la même chose! Les températures de décembre et janvier ont été trop bonnes mais en février et aussi ce mois il fait très froid et le jardin ne se reveille pas encore..L'année dernière était très differente mais dans certains jours je suis sûre que tu ira bien, et ton jardin rendera merveilleux!!

Je suis très heureuse que tu sois recuperée!!
gros bisous et bon jardinaje!!

saturne200 a dit…

contente que tu es retrouvé la santé
je constate que tu as également pas mal de dégâts dans la jardin;
il me reste une haie vive à tailler, celle avec les mandina, ils ont vraiment souffert cette année
beaucoup de travail en perspective dans tous les jardins
bonne fin de week end

Bonheur du Jour a dit…

Bon courage pour tout ce travail à faire - mais je suis sûre que vous y arriverez !
Je me souviens être passée sur votre blog l'été dernier et je m'étais régalée.
A bientôt donc !
Bonne semaine .

Marcel a dit…

Il faut faire confiance à la nature, elle est très forte et souvent on est bien étonné après un hiver rude de voir renaître des plantes qu'on croyait vraiment mal en point. Je pense que ce sera encore les cas cette année et en voyant les dernières photos ma conviction n'en est que plus renforcée.

SecretGarden* a dit…

Courage, courage, courage! Les fleurettes printanières ne sont-elles pas le début d'une nouvelle grande aventure? Et si les articulations suivent, tous les miracles sont permis. Dans mon coin de Belgique, les heuchères "citron" ont le plus trinqué. Les rosiers également, mais zou d'ici peu le sécateur sera de la partie. J'ai renoncé aux santolines et les chaumes des graminées sont peuplées de nombreuses coccinelles. On prendra cela comme un bon signe?

Josy a dit…

Bonjour,
Je cherche à vous joindre mais n’ai pas trouvé d’autre moyen que de passer par un commentaire.
Je vous laisse revenir vers moi.
Cordialement,
Josy