Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



jeudi 28 juin 2012

Jaune, orange, rouge, on les remarque !



Chaleur écrasante aujourd'hui... faute d'avoir pu jardiner tôt ce matin, j'ai fait relâche. Petit tour d'inspection tout de même dans la matinée. J'en ai rapporté quelques photos.
Attention aux yeux !
Je sais d'avance que les avis seront partagés : d'un côté celles et ceux qui n'ont pas peur des couleurs fortes, de l'autre celles et ceux qui les boudent pour X raisons. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas.

Donc, venons-en à l'objet de mon billet. Sur le côté de la pergola photographiée dans mon précédent billet, se trouve un massif où les plantes arborent des couleurs disons...un peu relevées. Jaune, orange, rouge... Près du rosier "Tequila" s'épanouissent au fil des mois, Iris, Achillées, Solidagos grands et petits, Rudbeckias, Hémérocalles ou encore Helenium.  Cette année, est venu s'ajouter le rosier "Westerland", le Cotinus " Golden Spirit" et le Physocarpus "Diable d'Or".



Et tout cela parce qu'il  y a quelques années, en passant ma commande d'hémérocalles, j'ai été attirée par une variété à la couleur peu commune et qui par ailleurs, rappelait le diminutif de l'un de mes enfants !
Mais où placer cette hémérocalle sans que sa couleur heurte ses voisines ? Et bien, en lui associant d'autres plantes aux tons un peu vifs, dans un coin bien à elles.

L'hémérocalle "Matt" - Tétraploïde - Médaille Honorable Mention 1985 - Une fleur pleine, frisée, de 14 cm de diamètre:







"Westerland" est arrivé au printemps. Il se développe à toute vitesse !


Le rosier "Tequila", taillé très court au printemps car ses branches étaient nécrosées.


















De l'autre côté de l'allée, les jaunes associés au blanc,  vont se succéder au cours de l'été.
Je ne raffole pas des Oenothères en général mais j'ai adopté celle-ci qui est trapue et possède un  feuillage pourpre très intéressant quand la plante ne fleurit pas.
Son nom : Oenothera fruticosa "Sonnenwende"


En soirée je suis allée voir les Hydrangeas, surtout ceux qui sont en situation un peu ensoleillée, comme l'un de mes Hydrangea serrata "Precioza" ou encore "Jean Varnier". Mais pas de problème de ce côté là ; ils ne baissent pas la tête. 
Par précaution dès demain je vais regarnir leur pied d'un bon matelas d'aiguilles de pins compostées. Mon mari m'a promis de m'aider à remuer le tas en haut de la pinède pour que je puisse préparer quelques brouettées : il y a beaucoup de couleuvres cette année et du coup, je n'aime pas piocher dans les tas toute seule !

Dès à présent je vous souhaite une bonne fin de semaine !



30 commentaires:

lesviolettes a dit…

moi " j'aime "
on n'a jamais trop de couleur dans la vie ,j'y ajouterais peut être plus de gris( santoline ,lavande ,absinthe...) justement pour faire ressortir ce chamarré de pétard rouge jaune orange ..
chez nous la chaleur est retombée grand bien nous fasse bonne fin de semaine à toi Catherine

Richard Moisan a dit…

Moi qui adore les couleurs fortes, je me régale de ces photos.
Bisous, Catherine!

Gine a dit…

J'ai eu longtemps des jardins pastels, très à la mode... Je ne porte jamais de jaune et j'en ai peu au jardin. Par contre, j'ai introduit du rouge, en commençant par des centaurées bordeaux, puis des rosiers, puis... puis.... Et j'aime l'orange, associé au rose, il fait merveille. C'est une question de goût, comme tu le dis. Quand j'ai du jaune, je mets vite une touche de bleu à côté : ainsi il m'apprivoise lentement! Mais quand je vois tes massifs, cela ne me choque plus, et je les trouve très beaux. Je suis fan de Westerland que j'ai dû recéper cette année. Il vient très vite, très grand, mais garde un très bonne tenue. Bopnne fin de semaine!

Fred a dit…

En ce moment ici aussi les couleurs chaudes commencent à se montrer, pour ma part elles ne me géne pas du moment qu'elles sont correctement associé !
Tiens au passage je vais allez me renseigner sur ton Oenothére au feuillage pourpre :)

Catherine a dit…

Françoise, il y avait des santolines : elles n'ont pas tenu cet hiver. Je renonce à en replanter car elles tiennent vraiment difficilement. L'armoise est présente, les népétas, l'helictrotrichon sempervirens aussi mais j'ai centré sur les couleurs vives !
Temps orageux et lourd ici.
Bon week-end à toi aussi. Bises

Catherine a dit…

Richard, je l'avais remarqué en observant tes tableaux, toujours vibrants.
Bises à toi aussi.

Catherine a dit…

Gine, bonjour !
Dans ce coin là, quelques touches plus mauves que bleues : Verveine de Buenos Aires, nepetas ou geraniums vivaces. J'aurais peut-être dû faire des plans plus larges...
Mon précédent jardin arborait également des tons pastels. Tu le dis, c'était à la mode, tout comme les massifs monochromes. Seul jaune alors admis : le rosier Mme P.S.Dupont d'une taille et d'une floribondité exceptionnelles et qu'aucun autre de mes rosiers n'a jamais atteints.
Bonne fin de semaine à toi aussi.

Sylvaine a dit…

Mystère de l'informatique, je ne suis prévenue de nouveaux messages sur ton blog depuis un mois !!!
J'aime beaucoup les teintes pastel mais aussi celles qui sont plus vives. Elles sont belles sous le soleil et lorqu'il fait gris comme depuis trois mois, elles mettent de la gaîté dans le jardin.
Il a fait 28° hier mais une chaleur très humide pénible à supporter. Ce matin, des orages, des déluges de pluie et depuis un temps couvert et 20°!

Bisous et bon après-midi

Catherine a dit…

Fred, Il me semble que j'ai trouvé cette Oenothère chez Callendret.
Depuis quelques temps, je repêche tes messages parmi les spams ! Mystère... Et je vais aller faire un tour chez toi car je ne vois pas passer d'alerte de tes messages en ce moment.

A bientôt.

Catherine a dit…

Sylvaine, oui parfois il y a des choses inexplicables. Les messages de Fred arrivent dans les spams, je n'ai plus d'alerte non plus pour les messages de certains jardinautes. Et j'ai souvent des difficultés à faire passer mes commentaires. Que faire ?
Ici aussi chaleur d'enfer et temps orageux. S'il a plu chez toi ce matin, ce sera pour nous ce soir ou cette nuit.
Météo bien capricieuse cette année. Heureusement nos jardins semblent s'en moquer.
Bonne fin de journée.
Je t'embrasse.

Marie-Noëlle a dit…

Moi j'aime et je vais encore beaucoup plus loin dans les mélanges. Des violets, des pourpres et des argentés en plus des tons chauds. Dans mon jardin, il faut que ça explose !!
Ma région a besoin de couleur, le ciel gris ce n'est pas forcément ma tasse de thé ... lol
Bonne soirée
Bises

Catherine a dit…

Il est vrai que j'ai "zoomé" sur les vedettes, mais les Verveines de Buenos Aires, l'Helictrotrichon, les népétas mais encore le Physocarpus ou les armoises vivent là en bonne intelligence.
Il me semble que le temps n'est pas fameux chez toi ?
Ici c'est la canicule depuis mercredi. Je crains fort que tout ceci ne se termine par de beaux orages.
Je te souhaite une bonne soirée à toi aussi.
Bises

marianne a dit…

j'adore toutes ces couleurs,en ce moment mes hemerocailles commencent seulement à fleurir,les pavots annuels aussi ,mais de nombreuses plantes chez moi ont souffert de l'hiver rigoureux(-24°)
bon week-end bisous

Catherine a dit…

Marianne, bonsoir.
Ici aussi les hémérocalles commencent à fleurir. Aujourd'hui le spider "Prague Spring" a ouvert sa première fleur. je l'attends chaque année. J'ai perdu trois variétés de géraniums vivaces. Pour le reste, le jardin s'en est bien sorti. Mais les rosiers ont été taillés très courts. Et avec le mauvais temps continuel, quelques uns ont des feuilles tachées. C'est rageant !
Bon week-end à toi aussi. Bisous.

Lydie a dit…

Moi suis fan ! Dans un jardin on a besoin de massif aux couleurs vives et chaudes ! J'en ai créé un moi aussi :)
Westerland est superbe !

Heureusement que mon style vestimentaire ne donne pas le "la" au jardin ! Ce serait noir blanc gris avec une touche de rose :p

A savoir aussi que le jaune est la couleur de la communication ! Et puis dans un jardin il y a toujours le feuillage pour tempérer l'ardeur de certaines couleurs !
Bonne journée !
Lydie

louli a dit…

J'avoue que des fois je suis tentée mais comme toi, il faut leur réserver un massif sinon ce n'est pas facile ! Bises et bon week-end

Fenêtre sur notre jardin a dit…

J'en ai quelques unes aussi avec des couleurs fortes et on ne peut les manquer. C'est très jolies.

Catherine a dit…

Lydie, bonsoir
Tu as raison, les feuillages tempèrent la force de certaines couleurs.
J'écris mon com entre deux (gros) orages. Pff... un peu de grêle mais pas assez pour faire des dégâts. je croise les doigts pour que ça ne recommence pas. Avec les grands arbres tout autour c'est impressionnant !
Bon dimanche, Lydie.
Bises

Catherine a dit…

Louli, en principe, chaque coin du jardin a une dominante. C'est plus facile !
Bon dimanche. Bises.

Catherine a dit…

Josée, j'ai admiré ton coin de sous-bois et ses ombres changeantes.
A bientôt !

m-pierreG a dit…

eh bien moi j'aime les couleurs fortes........avec un temps si moche un peu de couleur superbe tes rosiers
mp
a+

Silène a dit…

J'ai une attirance très forte pour les roses et les bleus... et, en même temps, je ne pourrais pas me passer des tons rouges profonds, et oranges de ma "hot border". Les jaunes eux se marient si bien aux bleus... Bref, chaque espace du jardin a un peu sa propre identité et ça fonctionne très bien !

Catherine a dit…

Marie Pierre tu as raison, dans la grisaille un peu de couleur est la bienvenue.
Hier soir juste un peu de grêle mais une amie de la Chapelle des Buis a vu son beau jardin, littéralement saccagé par de gros grêlons. Tout est haché me dit-elle.

Catherine a dit…

Silène, je pratique de la même manière. Il serait dommage de ce priver de certaines plantes qui n'ont pour seul inconvénient que de se faire remarquer !

Nefertiti a dit…

se que c est beau !

இڿڰۣ FLO இڿڰۣ a dit…

Que oui je vois toutes tes superbes couleurs bisou

Viou62 a dit…

Moi qui aime les couleurs tapantes, j'avoue que j'aime beaucoup !!!
Tequela me plait bien
Bon courage pour les brouettes, attention a ton dos...
Bonne soiree, bises

Catherine a dit…

Flo, bisous à toi aussi.

Catherine a dit…

Sylvie, ça y est : les brouettes ont été vidées samedi matin. Je n'ai pas eu froid !
Bises

Martine Alsace-Vignoble a dit…

Hello, j'ai cherché partout pour t'envoyer un mail en MP, mais je ne trouve pas ton adresse. Donc malgré que ce post a déjà quelques années, je voulais te demander ton avis sur les associations que tu as employé et si tu avais des photos plus récentes de ce massif. Je ne suis pas contente de mon massif Westerland et il faut que j'associe un autre rosier avec lui...
Merci pour ton aide, bonnes vacances
Martine
Jardin- Alsace Vignoble
(adresse mail sur mon blog)