Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



dimanche 18 novembre 2012

Novembre : souffler n'est pas jouer !




Comme vous le savez, j'ai fait le choix de vous parler de mon jardin au fil des saisons. 
Les massifs opulents et fleuris, c'est donc de l'histoire ancienne. Nous sommes en Novembre... la saison des feuilles. Attention je dis bien "les feuilles", pas les feuillages !

Au programme,  il y a de longues séances de ramassage des feuilles, entassées pour fabriquer du terreau, ou emmenées à la déchetterie ; c'est selon leur nature. Les feuilles de chêne, par exemple :  direction la déchetterie ; elles contiennent du tanin et je me suis laissé dire que ce n'était pas fameux pour le compostage.

Je vous le disais récemment : les arbres n'arrivent pas à se mettre d'accord et pour ennuyer la jardinière, défeuillent les uns après les autres !

Celui-ci ne garde que quelques feuilles qui s'envoleront au vent.



Mais ceux là prennent leur temps. Il faudra encore souffler et râtisser...





Tous les matins il faut nettoyer l'allée qui mène au garage pour que les véhicules ne roulent pas sur les feuilles des érables. L'humidité ambiante fait que ces dernières ont tendance à tacher le sol. Ce n'est pas irrémédiable puisque la pluie et la neige feront le nettoyage avant l'arrivée du printemps, mais ce n'est pas très agréable à l'oeil. 




Feuilles du châtaignier au premier plan,  puis de l'Acer laciniata variegata, ou plus loin celles du Quercus rubra ou du Carpinus betulus (je ne parle que des arbres, pas des arbustes qui eux aussi se déplument) : tous ces feuillages forment un tapis aux textures et couleurs changeantes.


Allez, en vrac, encore quelques photos. La couleur des feuilles ne change rien à l'affaire : il faut ramasser !



Je ne peux pas laisser en place ces amas de feuilles : la bonne santé de la pelouse serait menacée. D'autre part, les feuilles maintiennent une humidité néfaste au pied des vivaces persistantes. D'où le ramassage, la mise en tas ou l'élimination des feuilles.
Et au début de l'hiver, après le nettoyage, et en remplacement de l'épaisse couche de feuilles,  je procède à l'apport d'un bon matelas de compost au pied des vivaces caduques.




Dans la pinède, les premiers hellébores fétides pointent le bout du nez au milieu des feuilles d'érables ou de tilleul. Quand arriveront les grands froids, ces hellébores n'auront plus trop belle allure...


Et parmi tous les sédums, il y en a un qui tire son épingle du jeu. C'est le sédum "Matronna". Les autres sont tellement vilains en cette saison que j'ai déjà supprimé leurs hampes défleuries.



Un peu de nettoyage des vivaces a déjà été d'effectué mais il en reste encore pour les semaines à venir. Entre temps, il y a eu trois belles séances de chaises musicales. Entendez par là, le déplacement de gros sujets qui déséquilibraient les massifs où ils étaient installés. Ce sera l'objet d'un prochain billet.

Bon début de semaine !


40 commentaires:

Françoise a dit…

GROS travail en perspective !

J'ai ramassé et brulé les feuilles d'un érable argenté de très grande taille, car elles sont infestées de gales.. enfin déjà moins que l'an dernier.. car le conseil que j'avais reçu de les bruler a été efficace, j'espère que l'an prochain l'arbre sera presque redevenu sain...

Sinon, nous poussons les feuilles avec la soufflerie en gros tas et on ramasse plutot fin décembre pour en faire des tas en compost.. et ou pour bruler celles qui sont en effet trop pleines de tanins

Richard Moisan a dit…

De fittness, tu n'as pas besoin. Je pense que tes bras sont à la mesure des tas de feuilles...
Bon courage, Catherine!

Virginie a dit…

Quel boulot !!!!!! Je m'embête pas comme ça, je laisse ... mais c'est de l'herbe à vache ici, pas un beau gazon alors c'est pas grave, c'est increvable ! mdr Sinon pour faire du terreau de feuilles, c'est bien ... quand j'aurai plus de temps ! :O) Le Matrona est superbe encore, je l'adore !!! ♥ Bon courage pour le boulot qui t'attend ... bises ;D

¨¨*:•♥•: FRANCE*¨¨*:•♥ a dit…

COUCOU et bien tu vois je viens de rentrer et je viens aussi de ramasser les feuilles
il y en a tant et avoir un jardin et des arbres
c'est du boulot
BISOU

Catherine a dit…

Françoise, oui pour la gale, le brûlage quand on le peut. Car il me semble que les traitements aux huiles horticoles ne conviennent pas à l'érable argenté.
Comme chez toi, je fais de gros tas au souffleur thermique (je mets le casque sur les oreilles). Et ensuite de grandes séances de ramassage. Ce n'est pas une boutade quand je dis que je termine souvent à Noël !
Ici le brûlage est interdit...
Bonne semaine.

Catherine a dit…

Richard, je ne ressemble pas encore à Popeye (à Olive non plus d'ailleurs !)
Chez toi, si je peux me permettre, c'est le mollet qui doit être musclé !
Bonne journée.
Bises

Catherine a dit…

Virginie, coucou !
Ici ce n'est pas un gazon anglais mais j'essaie de maintenir la pelouse en bonne forme. Pour les massifs, beaucoup de feuilles ne se décomposent pas et j'ai trop de dégâts en fin d'hiver. Et finalement il faut enlever quand même. C'était le cas l'an dernier quand je suis tombée et que j'ai tout laissé en plan.
Bisous à tous les trois.

Catherine a dit…

France... et monter des murs de pierre, ça aussi c'est du boulot!
Bises

Lydie a dit…

Quel travail ! Je ne savais pas que par endroit le brûlage pouvait être interdit... il faudra que je vérifie ça pour chez moi... on a une petit incinérateur de jardin ça reste bien pratique. ça évite quelques déplacements à la déchetterie !
J'adore ton Sedum Matrona ! j'ai un Spectabilis (je ne sais pas lequel) qui est aussi très joli en ce moment, j'espère qu'il va rester ainsi encore un long moment.
Bonne journée
Lydie

Catherine a dit…

Lydie, oui on ne le sait pas toujours mais il existe une directive ministérielle : le brûlage est interdit en raison du risque de diverses pollutions.
Bien avant le Grenelle de l'environnement, des arrêtés préfectoraux ont interdit le brûlage, avec quelques dérogations dans certains cas.
Même les incinérateurs sont interdits (pollution de l'air, troubles de voisinage etc...).
Bonne journée.
Bises

இڿڰۣ FLO a dit…

je viens te dire bonjour Catherine bisou

Gine a dit…

Je n'en suis pas encore au bout, mais le plus gros est fait! Je ne me sens pas le droit de me plaindre de mon unique chêne quand je vois le travail chez toi. Quand il fait soleil, je trouve que ça va, mais quand brouillard et froid sont de la partie, je dois vraiment me forcer. Je suppose qu'avec de telles quantités, tu ne peux pas vraiment choisir tes jours. Courage!

Catherine a dit…

Gine, je sors chaque fois que je le peux. Je suis en train de nettoyer le massif des hostas sous l'érable "du bas". Je passais devant l'ordinateur en allant chercher mon APN pour faire quelques photos.
J'y retourne car à 17 h 30 la nuit tombe. Pas de brouillard aujourd'hui mais beaucoup d'humidité ambiante.
Bonne soirée.

Sylvaine a dit…

C'est un gros travail avec tout vos arbres. Les nôtres défeuillent aussi les uns après les autres mais je laisse toutes les feuilles tombées dans les massifs et je prends celles des allées pour les donner aux plantes qui n'ont pas la chance de bénéficier de cette manne céleste.
Bon courage et bisous

louli a dit…

Vu la météo et le manque de temps aussi (!), c'est la première année que je laisse toutes les feuilles tomber avant de les ramasser mais même si je suis pas mal fournie en arbres, ce n'est franchement rien à côté de toi...Ici, ce sont les Hellébores corsica qui ont pris de l'avance sur les fétides, heureusement qu'on les a pour l'hiver ! Je t'embrasse, bonne soirée

ingrid 24 a dit…

Je fais comme toi,je ramasse tout....j'en ai tellement,celà va durer jusqu'en décembre j'ai que deux bras....ma moitié s'occupe de l'élaguage en ce moment,bonne nuit

Catherine a dit…

Sylvaine, bonjour !
Les feuilles de nos arbres mettent du temps à se décomposer et entretiennent l'humidité. D'où le ramassage et le compostage à part.
Il fait 4° C ce matin, ça tombe un peu plus vite.
Bonne journée.
Bisous.

Catherine a dit…

Sophie, oui heureusement qu'il y a les hellébores. Ici elles ne sont parfois plus trop présentables avec l'humidité hivernale...
Bonne semaine !
Bises

Catherine a dit…

Ingrid, mon mari m'aide depuis deux jours à ramasser les tas que j'ai fait. C'est la première année où il me donne un coup de main et j'apprécie. Mais comme toi, nous ramasserons les dernières feuilles à Noël. L'élagage des grands arbres est fait par des grimpeurs spécialisés dans "la taille raisonnée". Sur les arbustes, j'appelle mon mari si la branche est difficile à scier ET je surveille !

Le Jardin de Chêneland a dit…

Que de beaux arbres tu as dans ton jardin. le ramassage des feuilles est proportionnelles à la hauteur de ces arbres qui sont devenues avec l'age imposants.Comme toi, je n'aime pas voir les feuilles jonchées le sol et le ramassage n'est pas pour moi une corvée. Un bon exercice physique qui permet en outre de jeter un oeil au massif et de voir le petit plus que l'on peut apporter .
Bises jocelyne

Catherine a dit…

Jocelyne, bonjour !
Je ne considère pas le ramassage comme corvée mais ce travail me prend énormément de temps, au détriment d'autres activités. En dehors du compostage, il faut emmener des dizaines de remorques à la déchetterie.En général nous terminons pendant les vacances de Noël.
Bonne journée.
Bises

Fenêtre sur notre jardin a dit…

Moi c'est terminé le ramassage de feuille. Il y en a beaucoup chez toi. Beaucoup de travail. Tu es chanceuse d'avoir encore une plante fleurie, elle est très jolie.

Catherine a dit…

Josée, bonsoir !
Chez toi la saison est vraiment plus courte. Comme il fait un peut plus froid et que le vent s'est levé, les feuilles ont accéléré leur chute et cet après-midi c'était encore le même programme ! J'ai bien fait : maintenant il pleut.
A vrai dire, j'ai soufflé en tas, au bord des haies, ou dans les endroits peu délicats. Reste à ramasser tout cela.
Bonne fin de semaine.

Flo de Sendai a dit…

Bonjour !
Quelles jolies feuilles, dommage qu'il faille les ratisser !

¨¨*:•♥•: FRANCE*¨¨*:•♥ a dit…

COUCOU Catherine pas trop envie de faire les pierres mais demain surement
Je t'embrasse

இڿڰۣ FLO a dit…

je viens te dire bonsoir et tu sais j'y retourne dans le lit bisou

lesviolettes a dit…

bonjour catherine
ici nous avons du vent qui aura eu sans doute raison des quelques feuilles de nos petits arbres je pense bien à toi avec toutes tes jolies feuilles et ton merveilleux terreau bien dommage que j'habite trop loin ! je viendrais bien t'aider je lorgne les feuilles des voisins moi !

Marie-Claude a dit…

Quel travail et quel courage, tu as Catherine !
Je t'admire !
Ici, il y en a beaucoup moins et c'est Jo qui s'y colle, c'est vrai qu'il ramasse régulièrement pour que son gazon ne s'abîme pas !
Le plus énervant en ce moment, ce sont nos deux chiens à longs poils qui reviennent du jardin comme des arbres de Noël et qui éparpillent les feuilles dans la maison ...
Bisous
MC

¨¨*:•♥•: FRANCE*¨¨*:•♥ a dit…

Je viens te souhaiter une belle fête Catherine bisou

Duojardin a dit…

Un bien beau décor pour cette tâche. Nous, nous utilisons la tondeuse qui permet de broyer et de ramasser.
Bonne fête à vous et beau dimanche.

louli a dit…

Juste un petit coucou pour te souhaiter une bonne fête ! Je t'embrasse, Sophie

Catherine a dit…

Françoise, ici aussi un vent à décorner les boeufs. Une rumeur annonce la neige en milieu de semaine...
J'ai commencé à étaler le compost grossier autour des hostas et des hémérocalles.
Bon début de semaine.
Je t'embrasse

Catherine a dit…

Marie-Claude, bonsoir !
Absente ces deux derniers jours, j'ai eu la surprise de voir que mari et fils avaient ramassé les feuilles. Ils étaient épuisés en fin de journée mais ils n'ont que les pieds à mettre sous la table ! Aujourd'hui le vent souffle et demain tout sera à refaire : j'ai toujours peur de me laisser déborder.
Mon Porthos a le même problème que tes toutous : en rentrant c'est trempage de pattes et... effeuillage si j'ose dire !
Bonne soirée. Bises

Catherine a dit…

France, merci pour ton message qui me fait réellement plaisir.
Bisous.

Catherine a dit…

Duojardin, tout d'abord un grand merci pour ce message d'amitié !
Dans la pinède, pente et cailloux ne me permettent pas d'utiliser la tondeuse. Dans les massifs non plus bien entendu. Alors c'est opération "soufflage" ou ratissage selon l'endroit...
Bonne soirée.

Catherine a dit…

Sophie, c'est gentil de penser à moi aujourd'hui ! Cela me touche beaucoup.
Merci pour tes souhaits !
Bisous.

Judith a dit…

j'ai passé une partie de l'après midi à ramasser les feuilles,j'en ai pas beaucoup comparé à toi.
je les mets dans le coin jardin ou au pieds des arbustes, cela fait un beau matelas .
belle semaine

Catherine a dit…

Judith, bonjour !
Tu as bien fait de sortir au jardin car il faut en profiter tant que le temps le permet. Depuis ce soir, il pleut. Me voici au chomage technique !
Bonne semaine à toi aussi.

Bonheur du Jour a dit…

Quel travail, ce grand jardin ! Tous les jardiniers font la même chose en ce moment : ramasser les feuilles. Bon courage.

Catherine a dit…

Bonheur du Jour merci de ton passage !