Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



mardi 15 janvier 2013

Le pic-vert ne craint pas les frimas



La neige est là ! Elle est tombée la nuit dernière et continue à tomber régulièrement ce soir encore. Cela me rassure : les végétaux du jardin, déjà bien avancés, seront protégés.

Je suis donc au chômage technique, selon l'expression en usage à la maison. Cela tombe bien (si l'on peut dire) : j'ai une bronchite !
Les oiseaux sont assidus aux mangeoires.
Il y a quelques jours, sous le titre Vous avez dit "un marronnier", je vous ai présenté un pic-vert qui traîne toujours dans le jardin (CLIC si vous voulez revoir le billet) .
Et petite surprise : ce matin le pic-vert était fort occupé au pied de la terrasse Est. Pour une fois il prenait son temps, le nez dans la neige. Vite l'APN...je me suis installée derrière la fenêtre du hall d'entrée... Hélas ( 3 X hélas !), j'avais le garde-corps de la terrasse dans mon champ de vision. Vous me direz que j'aurais pu changer de fenêtre : mais les volets n'étaient pas ouverts ! C'est rageant !





J'ai remarqué que le pic s'est envolé après qu'un geai ait poussé un cri d'alerte.


14 commentaires:

Richard Moisan a dit…

Magnifique, que tu aies pu, ainsi, le photographier! Il est très beau.

Catherine a dit…

Richard, bonjour !
C'est en effet un bel oiseau. Qui serait très photogénique si on arrivait à "le capturer" facilement.
Bon après-midi

louli a dit…

Justement Catherine, j'aime ta photo pour son côté naturel et spontané ! En tous cas, la neige ne semble pas trop le perturber...Bises

Catherine a dit…

Sophie, ah ça oui, c'est spontané. Ce sacré volatile ne veut décidément pas prendre la pose !
Bises

Olivier Bailleux a dit…

C'est le "modèle" de pic-vert (j'ai envie d'écrire pie-vert, comme on le prononce) que je vois régulièrement. Il semble se nourrir en cherchant des vers dans le sol. Sa couleur lui permet de se camoufler dans l'herbe des prés.

Catherine a dit…

Olivier, je pense qu'il avait trouvé une source d'approvisionnement à l'endroit où je l'ai surpris.
On dit qu'il mange les fourmis des pelouses. Peu probable en cette saison ? Quant aux vers, ils abondent mais sont-ils encore en surface en ce moment ? Mystère...

Gine a dit…

Moi, j'avais pensé à de l'herbe... est-il herbivore, cet oiseau là? En tout cas fort occupé! Bravo pour la photo, malgré les interférences. Quand on le voit, il faut le "capturer" au plus vite, il est si sauvage! Bonne nuit...

Catherine a dit…

Gine, peut-être de l'herbe en effet car je ne vois vraiment pas ce qui aurait pu l'attirer en cette saison.
Je vais creuser la question.

¨¨*:•♥•: FRANCE*¨¨*:•♥ a dit…

IL est magnifique et je pense qu'il doit chercher de quoi picorer
Je t'embrasse fort

Catherine a dit…

France, quelque chose l'attire, c'est certain. Mais quoi ?...
Bisous

Fenêtre sur notre jardin a dit…

Je n'ai jamais vu de pic-vert, il est magnifique. Bravo pour ces clichés.

Catherine a dit…

Josée, le pic vert est un bel oiseau mais assez farouche.
Je vois parfois aussi chez toi des oiseaux que je ne rencontre pas ici.
Je te souhaite un bon week-end.

Anonyme a dit…

nous avons aussi 'notre pie vert au jardin' difficile de faire une photo
a+
bon rétablissement, j'ai fort rhume, et surtout un gros torticolis avec minerve et compagnie
a+
mp

Catherine a dit…

Marie-Pierre, merci
Mari et fils sont grippés et commencent à me regarder de travers !
Soignes toi bien également. Le torticolis, ce n'est vraiment pas drôle.