Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



mardi 26 février 2013

Vous avez dit "Gris" ?



Le Club des Cinq (?) en Gris cette fois !
C'est une couleur de feuillage.  Au soleil et en sol bien drainé. On la retrouve donc sur le haut de la propriété, du côté de la pinède, au chaud et au sec.

J'ai pour habitude de m'intéresser aux vues d'ensemble car il me semble que les fleurs en gros plan, ne reflètent pas l'esprit d'un jardin : ce sont de jolies fleurs, souvent bien photographiées et voilà tout.
Je fais bien quelques gros plans de fleurs ou de feuillages d'automne ; certaines plantes sont réellement photogéniques.  Mais des photos de feuillages gris, pas souvent.
Vous allez devoir vous contenter de quelques scènes larges et il vous faudra faire un petit effort pour découvrir les plantes en question. 
On ne tiendra pas compte du nombre puisque l'on verra ce que l'on pourra !

Je commence par les Stachys lanata si communs, qui  ont bien besoin d'être surveillés : ils s'étendent partout. Les voici qui festonnent le bas du talus de la pinède.


On les retrouve un peu plus bas,au-dessus du muret. Sans-gêne, je vous dis...


en compagnie de la Lavande ou du Caryopteris...   


Vous penserez certainement que c'est un bien curieux billet Gris en regardant la photo suivante. Mais on y voit  les Lychnis au premier plan !  Je n'ai pas été capable de trouver une seule photo où ils tiennent la vedette ! Une visiteuse m'a offert des graines de Lychnis blancs que j'espère voir fleurir cette année.



Au tour des artémises maintenant.

L'Artemisia ludoviciana "Valérie Finis" accompagne les rosiers et le Phalaris arundinacea (Ruban de Bergère).






L'Artemisia abrotanum : un sous-arbrisseau de 80/100 cm. au feuillage semi-persistant. Elle possède plusieurs noms vernaculaires dont celui  d'Arquebuse et entre dans la fabrication du Génépi. A tailler court en fin d'hiver. Ici en compagnie du Deschampsia cespitosa.



L'Artemisia "Powis Castle"  dans la rocaille.



Artemisia "Schmidiana nana" ne se distingue pas sur les photos... Elle est pourtant là, cachée quelque part.

Santolina chamaecyparis : que j'apprécie en association avec ce petit rosier blanc. J'ai perdu plusieurs pieds de cette santoline l'hiver dernier. Et pourtant j'avais pris soin de ne pas tailler avant l'hiver pour éviter les dégâts.



L'Helychrysum résiste parfaitement aux grands froids, s'il est en situation abritée. Sur cette première photo vous le voyez au sortir de l'hiver, en compagnie de la Sauge pourpre.



Le voici ici qui arbore sa floraison jaune, en compagnie d'une Sauge dorée


ou encore auprès des Anthémis "Sauce Hollandaise" :


Salvia officinalis, ici en fleurs,  habille le pied du rosier Mozart.


La rocaille au printemps : du gris en nappes diffuses, émaillées de quelques taches colorées.


La rocaille au coeur de l'été : on s'y bouscule, on s'avachit, on s'étale sur sa voisine. La jardinière surveille du coin de l'oeil mais bien souvent laisse faire en attendant le nettoyage de fin d'été. 
En cherchant bien, vous verrez l'Helychhrysym encore, ou le Perowskia atriplicifolia qui a réussi à se glisser dans une fente du rocher. 


Festuca glauca au feuillage grisé en arrière plan. Quant à  Festuca "Elijah Blue" devant,  elle est réputée pour être plus bleue.



 l'Armoise, le Népéta, le Dianthus, l'Helianthème...



Anaphalis triplinervis a disparu au cours du précédent hiver, si froid. D'autres gris au jardin, mais pas de photos pour les illustrer.
Chaque automne, quelques Petit-Gris reviennent fidèlement sous le grand sapin du bas du jardin.


Je terminerai mon billet avec l'une des petites jardinières qui accueillent Viola cornuta et Cyclamens en hiver. Ces derniers sont bien entendu protégés en cas de froid intense.


.


29 commentaires:

Sylvaine a dit…

Une belle palette de gris !
J'ai perdu aussi ma santoline l'hiver dernier et les armoises n'ont pas supporté l'hiver 10, c'est le problème de ma terre, très poreuse, qui gèle en profondeur.
J'aime bien toutes ces scènes avec les feuillages gris.
Bisous

Catherine a dit…

Sylvaine, bon an mal an, j'arrive à conserver mes armoises à expo ensoleillée et à l'abri. "Powis Castle" est plus délicate chez moi que "Valérie Finnis".
Si on coupe les santolines avant l'hiver, on est assuré de les perdre. Mais même en n'y touchant pas, elles ont eu peu de chances, les deux hivers précédents ayant été assez rudes.
Bisous à toi aussi.

Richard Moisan a dit…

Moi, je ne discerne pas grand chose, si ce n'est que ces massifs sont magnifiques et que lorsqu'on a la chance de se promener dans ce jardin, on doit se sentit porté et zen.
Bonne journée, Catherine!

Catherine a dit…

Richard, Une fleur en gros plan ne reflète pas l'esprit d'un jardin. D'où mes vues larges.
Je commence à avoir des fourmillements dans les mains, signe que l'hiver arrive à sa fin (enfin... je l'espère)
Bonne journée à toi aussi.

Genevieve Tavernier a dit…

bel assortiment!

¨¨*:•♥•: FRANCE*¨¨*:•♥ a dit…

Catherine bonjour je ne trouve plus de temps pour les blogs
et je viens de rentrer
Je trouve en tout cas tes massifs superbes et j'adore ta dernière photo et ce pot
Je t'embrasse

Nicole a dit…

J'aime particulièrement la rocaille et l'escalier.
Bonne journée
Nicole

இڿڰۣ FLO a dit…

bisou Catherine je viens de rentrer

Malo a dit…

Tes vues d'ensemble sont superbes et on y découvre de belles teintes grises! Cet escalier dans la pinède, je ne m'en lasse pas!

Catherine a dit…

Geneviève, merci de ta visite.

Catherine a dit…

France, difficile de tout concilier n'est-ce-pas ?
Merci pour ton com emprunt de gentillesse comme toujours.
Bises

Catherine a dit…

Nicole, nous avons fait de ce "point noir", l'un des atouts du jardin. Je dis "nous" car si mon mari ne s'occupe pas du tout du jardin, c'est lui qui a conçu l'escalier.

Catherine a dit…

Flo, bisou à toi aussi. Je pense que tu es toujours en vacances ?

Catherine a dit…

Malorie, Une fameuse idée qu'a eue mon mari en réalisant cet escalier : en plus de son côté pratique pour rejoindre le parking du dessus de la propriété, nous l'avons sous le regard, dans le prolongement de la terrasse Est.

Duojardin a dit…

Une succession de scènes superbes, délicates et naturelles à la fois. Les gris valorisent les couleurs environnantes.

Marie-Claude a dit…

Eh bien ! voilà un bel article sur les gris que je vais pouvoir ajouter à ma liste de grisous !
Je ne comprends pas que tu n'arrives pas à garder, le senecio et que tu gardes l'hélicrysum bien plus fragile chez nous.
Il a gelé l'an dernier et il y a deux trois ans aussi...de même que la santoline !!!
Bonne journée
MC

Catherine a dit…

Duojardin, bien d'accord avec vous pour l'utilité du gris dans nos massifs.

Catherine a dit…

Marie-Claude, merci pour le lien !
pour l'Helichrysum, je me demande s'il ne s'agit pas d'un problème de drainage du sol.
Mais il faut parfois se faire une raison. Tant de plantes que j'aimerais introduire au jardin mais que je laisse de côté : annoncées à - 15°, ça passe. A - 20° "ça casse" !
Soleil aujourd'hui : je file au jardin !
Bises

Anonyme a dit…

une belle palette chez toi!
vivement le soleil.......
au jardin!
une prochaine réunion avec 'environnement devecey?'
a+@
mp

Le Jardin de Chêneland a dit…

Belle collection de plantes à feuillage gris argenté. La stachys a beau être commun, je suis aussi une adepte de cette plante couvre sol.J'ai remarqué aussi une superbe armoise naine. Quant à la santoline, je l'ai perdu l'an passé, je l'abandonne, je préfère la plante au curry pour sa formidable rusticité. J'ai remarqué de très jolis plans dans ton jardin. Comme toi,je préfère les plantes dans un massif qu'en gros plan.
Bises jocelyne

Catherine a dit…

Marie-Pierre, le soleil était là cet après midi : grande séance de nettoyage.
Note dans ton agenda : le 12 avril à 20 h 30 Bernard Dupont (Maison de la Nature de Brussey)fera une conférence sur l'histoire des fruits et légumes. J'espère que tu seras libre.
J'ai une réunion de prépa demain soir. Avec la fin de l'hiver, le travail ne reprend pas qu'au jardin.
Bonne fin de semaine.

Catherine a dit…

Jocelyne, bien d'accord avec pour la rusticité de la plante curry. Marie-Claude ne la garde pas : histoire de drainage peut-être ?
Je fais comme toi et je ne m'obstine pas quand une plante ne résiste pas, j'abandonne.
Je reviens du jardin : grande séance de nettoyage : feuilles, mousses, graminées ... pas une courbature !
A bientôt. Bonne soirée.

louli a dit…

Tous les gris me paraissent jolis dans tes associations mais je retiendrai particulièrement l'Artemisia ludoviciana avec le rosier ! Bises

Catherine a dit…

Sophie, bonsoir !
Le rosier en question s'appelle Le Havre. Avec son nom il pourrait convenir dans ton jardin.
Bonne soirée.
Bises

¨¨*:•♥•: FRANCE*¨¨*:•♥ a dit…

Catherine bonsoir
merci oui tu as raison je vais mettre des tendeurs peut être qu'il se tiendra déjà plus droit
Merci
j'espère que ton prochain article parlera alors de soleil ( plus de gris)et que le temps chez toi se lève tout doucement
C'est tellement important le soleil
Passe une belle soirée Catherine

Catherine a dit…

France, aujourd'hui nous avions de petits coins de ciel bleu. J'en ai profité pour aller au jardin mais quand je suis rentrée à 18 h 15, il faisait froid et j'avais les pieds glacés.
Je te souhaite une bonne fin de semaine.

Laetitia a dit…

Magnifiques tous ces gris !
J'ai aussi la petite armoise "Nana" qui viens de passer son premier vrai hiver chez moi. Je ne sais pas si je dois la tailler comme "Valerie Finnis" ou attendre qu'elle reparte .

Catherine a dit…

Laetitia, tu peux attendre un peu pour tailler ton armoise, l'hiver n'a peut-être pas dit son dernier mot.
Chez moi elle disparaît, carrément.

¨¨*:•♥•: FRANCE*¨¨*:•♥ a dit…

Je viens te dire bonjour Catherine et je vais planter mes renoncules que je viens d'acheter bisou