Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



mercredi 22 mai 2013

Acer griseum et compagnie



Le jardin a débuté il y a une douzaine d'années. J'ai commencé par planter les arbustes qui devaient former la structure. Arbustes assez communs issus de boutures qui venaient d'un autre jardin. Puis des variétés plus originales ont été introduites. Très rapidement l'Acer griseum a éveillé mon intérêt. Mais j'ai renoncé à le planter en raison de sa pousse assez  lente. Vous avouerez que le raisonnement ne tenait pas. Si je m'étais décidée à l'époque, l'Acer griseum commencerait à se remarquer !
Donc d'année en année, j'ai tenu le même raisonnement. Jusqu'à ces dernières semaines où un bel exemplaire d'Acer griseum m'a été offert par mon fils cadet.
Je l'ai planté courant Avril, l'accompagnant de végétaux aux couleurs chaudes en harmonie avec son feuillage et la couleur de son écorce.

Le voici à la plantation. Il est formé sur tronc.






Et quelques semaines plus tard, voici son feuillage qui paraît :





L'Acer griseum ou Etable gris, Erable gris de Chine, se nomme parfois érable cannelle, érable à écorce de papier, érable à écorce de bouleau...
L'écorce brun-roux de son tronc, qui se détache en rouleaux, comme la cannelle lui a valu le nom "d'érable cannelle".  
Son nom latin : Acer griseum, lui a été attribué  pour son feuillage vert sombre au revers gris qui vire au rouge/orange en automne. C'est un arbre originaire du centre de la Chine ; il est bien résistant au froid. Il mesurera entre 4 et 8 mètres. Comme il pousse assez  lentement, il ne va pas encombrer le massif avant longtemps ! 
Il apprécie un sol profond, léger, humifère et bien drainé. En revanche, il n'aime pas le calcaire. La multiplication par semis est toujours aléatoire, ce qui explique sans doute son prix toujours un peu élevé.

La érables proviennent de toutes les zones tempérées de l'hémisphère Nord. La famille des acéracées comporte des sujets bien différents, par la taille, le feuillage ou le port. Mais tous présentent en automne une belle coloration de leur feuillage. 

Peut-être devrais-je attendre l'automne pour vous présenter les arbres et les arbustes qui poussent aux Pins Noirs mais il y aura tellement de feuillages intéressants en fin de saison, que je risque de ne pas trouver le temps de le faire.

Je commencerai par quelques Erables Japonais. Sous ce terme, on désigne les érables qui viennent d'Asie.

Celui-ci est un Acer greffé Phoenix, photographié ces jours-ci : écorce rouge et feuilles orange/bronze au printemps. Cadeau de mon fils cadet, là encore.


 
Son feuillage vire au vert teinté de rouge en été. Le voici ce mercredi matin sous la pluie, en pleine mutation :


Il arbore ensuite son feuillage estival.  J'ai planté cet érable Japonais près de la petite fontaine de granit.



En automne, les feuilles virent  au jaune orangé. Vous remarquerez le bois rouge qui permet à cet arbuste de rester présent en hiver.





Je vous ai présenté "Orange Dream" récemment . Il pousse dans le sous-bois qu'il éclaire de son feuillage lumineux.













Le voici dans son habit d' automne :





Acer matsumurae "Akaz Shidare" ces jours derniers : son feuillage lacinié, bronze pourpré est très fin. L'arbuste est souvent utilisé pour la taille en plateaux. Toujours un cadeau de mon fils cadet !


Acer "Sango-Kaku" et son feuillage de printemps : un bon classique. Il est présent en deux exemplaires. L'un a été acheté en jardinerie. Le second, trouvé en godet dans une grande surface au prix de 1€50 (!) s'est développé à la vitesse V



L'érable de Hers (Acer grosseri Hersii) est bien discret au printemps et en été et je ne prends pas la peine de le photographier. Mais c'est en automne qu'il révèle la splendeur de son feuillage. Son écorce est verte, striée de blanc.





Et maintenant, un Arbuste que l'on rencontre peu. Il s'agit de Acer orientalis "Mirkovec" (Platanus acerifolia "Mirkovec").
Appelé platane d'Orient, il fait partie de la famille des acéracées. C'est un arbuste de petite taille, à mettre en bordure de massif. Joli en automne. Mais je m'aperçois que je n'ai pas grand chose à vous montrer de son feuillage.



Originaire d'Amérique du Nord maintenant, voici l'Acer saccharinum "variegata laciniata". Un érable de grande taille, à la pousse rapide. Son système racinaire est superficiel ce qui lui vaut de rejeter bien souvent de la base. A ne pas confondre avec l'érable à sucre : Acer saccharum !



Et je terminerai avec un érable bien de chez nous : Acer campestris, l'érable champêtre indigène, qui pousse en plusieurs exemplaires dans le jardin. Et qui me donne tant de travail de nettoyage : en fin d'hiver, quand je dois faire la chasse aux nombreux semis qui germent un peu partout. Au printemps quand il fleurit et éparpille des débris qui salissent les pavés. En été et en automne quand le vent disperse ses samarres sur les terrasses. En automne encore avec le ramassage des feuilles !



 Il y a encore d'autres érables que je n'ai pas en photo.Ce sera pour une autre fois.












.

26 commentaires:

lesviolettes a dit…

merci Catherine pour cet excellent billet l'eau tombée en ce printemps leur va à merveille !
dis moi campestris est il intéressant dans ton jardin ou bien n' a t il que les défauts que tu lui donnes?il est vrai qu'il pousse très vite j'en ai quelques uns dans mon jeunejardin et jeles apprécie
je sui comme toi notre jardin est fait de boutre et semis ordnaire et je dois encore attendre quelques années avant de pouvoir y intégré quelques variété plus originales !je pense que le jardin pour qu'ils puissent survivre après nous doit être bien structuré en arbre c'est un gage de longue vie pour lui alors les arbres qui poussent lentement sont intéressant dans ce sens!je suis certaine que dans le jardin que j'ai quitté, les arbres que j'ai plantés seront toujours fiers de moi et grandiront pour moi, même s'il ne me voit plus je pense à eux toujours un arbre et un être humain c'est une grande histoire d'amour pour toujours !
bonne journée catherine merci pour ce superbe billet même si je ne vois toujours pas toutes les photos? je serais curieuses de savoir si les autres visiteurs les voient toutes ?

Lydie a dit…

c'est une grande et belle famille que celle des Acer ! peu fait pour ma charente ! mais je les aime quand même :) En face de chez moi il y a des champêtre et des Sycomores ! du coup j'ai droit aux fleurs aux semis aux samares et aux feuilles ! Et au jardin j'ai un petit parlmatum dissectum garnet, en pot bien sûr !
Bonne journée
Bises
Lydie

Catherine a dit…

Françoise, les érables champêtres me donnent quelques contraintes à l'entrée de la propriété, sur les pavés. Dans le jardin, c'est moins compliqué.
A notre arrivée, il a fallu en enlever quelques uns qui étaient mal placés mais nous tenons à conserver les autres : en automne ils resplendissent. Les forêts Franc-Comtoises sont d'ailleurs très belles en automne grâce à la présence des érables.
Bien entendu se sont de grands arbres mais quand on a de la place, il ne faut pas hésiter à en garder.
Bonne journée ! (ici il pleut et il fait froid).
Bises

Catherine a dit…

Lydie, je sais bien que tu profites de toutes les façons de l'érable sycomore de ton voisin !
La culture en pot convient tout à fait aux Acer japonais.
Bises

Le Jardin de Chêneland a dit…

Belle collection d'érables. Ils ont une personnalité différente mais tous un charme certain surtout quand ils livrent leurs feuillages d'automne.Une belle famille d'arbres qui malheureusement pousse un peu trop lentement.J'ai accueilli un Acer l'an dernier de belle taille, cette année, je peux apprécier à sa juste valeur son joli feuillage doré.Il m'est impossible de le photographier, j'ai un vent du nord violent qui souffle en rafales désagréables..
Bises jocelyne

Marie-Noëlle a dit…

Ils sont tous superbes !!
Si j'avais des grands espaces, moins de vent et surtout pas le choix avec des espèces persistantes, j'aurais planté ces variétés d'érables. Peu d'arbres ou arbustes peuvent rivaliser avec eux et oublié le fait qu'ils poussent lentement, ce n'est pas grave, le temps finit par les rendre majestueux. J'en ai un seul dans mon jardin qui pousse lentement mais sûrement : l'acer Garnet.
Des photos vraiment jolies de coins de jardin qui font envie.
C'est froid et pluvieux mais le soleil est revenu chez nous ... J'espère qu'il continuera son chemin jusqu'à ta Franche-Comté.
Bises

¨¨*:•: FRANCE*¨¨* a dit…

Catherine bonsoir et bien ton jardin à débuter il y a 12 ans et je le trouve si beau
Il est très vert ici rien n'est si vert pourtant la pluie ne manque pas
je ne connais pas beaucoup tes arbres tu sais je ne suis pas de la partie mais j'en connais un peu
je connais au moins les arbres de mon jardin rire
je sais que tu as du passé des heures et des heures à travailler dans ton jardin et rien de simple je trouve*
c'est un plaisir oui et trop de travail je trouve
Mais quand on aime ce que l'on fait tout devient un peu plus simple
toi tu adores tes fleurs tes plantes et tes petites boutures*
lorsque tu pars en vacances qui s'occupe de ton jardin*
car c'est tj un grand soucis je trouve
merci pour tes lignes et tes belles photos
je bosse les pierres tu parles à tes végéteaux
c'est très bien aussi
nous faisons notre choix et tes fleurs quel bonheur
je t'embrasse

Geli a dit…

Bonsoir chère Catherine!
J' adore toutes le couleurs de ton arbre!
Merci pour tes belles photos!
Chez moi il pleut et il est froid.
Bonne semaine!
Bisou

Virginie a dit…

tu n'as que de merveilles dans ton jardin Catherine !!! J'adore l'Acer griseum, je l'ai d'ailleurs planté l'année dernière ... Bises

Catherine a dit…

Jocelyne, bonsoir !
J'avoue qu'à une ou deux exceptions près, j'ai planté mes érables assez jeunes. Ils ne traînent pas tant que cela chez moi : ils se plaisent dans mon jardin et s'installent assez rapidement. L'acer greffé Phoenix que je présente change plusieurs fois de tenue dans la saison. C'est bien intéressant.
Pas de vent ici mais la pluie toujours Pff... et quel froid !
Bises

Catherine a dit…

Marie-Noëlle, je crains fort que le soleil ne s'égare en chemin !
Comme je le dis à Jocelyne, les érables se développent plutôt bien dans mon jardin.
Ton acer Garnet, je l'ai vu récemment chez toi. Il a belle allure.
Bises.

Catherine a dit…

France, on ne fait bien que ce que l'on aime, n'est-ce-pas ?
J'ai autrefois maçonné des murs de pierre. Je me consacre au jardinage et je laisse maintenant mon mari bricoler seul.
Tes murs de pierre sont vraiment très beaux. Il faut beaucoup de patience pour tailler et poser les pierres les unes après les autres.
Bisous à tous les deux.

Catherine a dit…

Geli, même régime ici : pluie et froid. Froid et pluie ! J'ai vu des bottes d'hiver ressorties par les frileuses !

Catherine a dit…

Virginie, je ne sais pas pourquoi j'ai tant attendu pour planter cet Acer griseum. Il serait grand maintenant si je n'avais pas tant hésité ! Enfin, celui que m'a offert mon fils est bien proportionné et s'il suit l'exemple des petits copains, il se fera rapidement une place.
Bises

Kristin a dit…

Jolie collection d'acer!! je craque pour les petits acers japonais aux feuilles si découpées et colorées

Anonyme a dit…

salut Catherine
peux-ton les bouturer facilement?
belle collection, un article intéressant

a+@
mp

Catherine a dit…

Kristin, ceux-là ne sont pas si petits. Le plus petit que j'ai planté est le Coonara Pigmy qui lui ne dépassera pas le mètre. Je n'avais pas sa photo.
Bonne soirée.

Catherine a dit…

Marie-Pierre, pas faciles à bouturer ces érables là. Quant ony parvient, les boutures poussent plus lentement.
On peu les multiplier par semis de graines (il faut les stratifier auparavant).
Le jardin n'est plus praticable ces jours-ci. Je me demande si nous reverrons le soleil !

Martine d'en Galinou a dit…

Bonjour,
Très beaux érables à contempler près du feu pendant que les giboulées accomplissent leur œuvre. Même en terrain calcaire on a pu installer un érable japonais, senkaki, au bois rouge orangé, et il semble se plaire à l'ombre.Nos érables champêtres ne deviennent pas aussi grands ici dans le sud ouest mais on en a un de semis spontané dont les feuilles sont rouges, o merveille.
Juste une précision, akaz-shidare a récolté malencontreusement un z.
Mon japonais est limité mais j'ai tilté car aka signifie rouge.
Pour voir notre obtention locale:

http://www.galinou.fr/album/plantes/arbres/erables/index.html
Et souhaitons le retour du soleil avant l'automne

Catherine a dit…

Martine, bonjour !
je viens de regarder le spécimen. Pas une feuille d'érable champêtre. Je me demande de quelle variété il s'agit. Je vais chercher.
Merci pour le z qui a filé sous mes doigts pendant la saisie.
Bon week-end.

Marcel a dit…

Et bien souhaitons longue et belle vie à cet Acer Griseum. Qui va lentement va sûrement, il devrait donc bien s'intégrer petit à petit dans ton jardin.
Tous ces érables sont magnifiques avec un belle variété de couleurs, de formes, de styles, tout cela bien rendu par de belles photos.

Vert d'ô a dit…

Bonsoir Catherine,
Ton jardin est magnifique et j'aimerais pouvoir m'y promener.
Peut-il être visité ? J'habite en Alsace, donc non loin du Doubs.
Merci d'avance.
Amicalement.
ARMELLE

Catherine a dit…

Marcel merci de ton passage !

Catherine a dit…

Vert d'ô, bienvenue aux Pins Noirs.
Le jardin des Pins Noirs est ouvert au public dans le cadre des Rendez-vous aux Jardins du Ministère de la Culture et de la Communication.
Cette manifestation ayant lieu chaque année le premier week-end de juin, nous ouvrons les 1er et 2 juin. Je vais faire l'annonce sur le blog.
A bientôt peut-être

Fenêtre sur notre jardin a dit…

Je viens de découvrir plusieurs variétés d'érables. Je ne crois pas qu'il y en a autant ici. Merci de me les faire découvrir.

Catherine a dit…

Josée, bonjour.
Je pense que tu parles de quelques-uns des érables du Japon.
Sinon, il me semble que les érables font partie du paysage chez toi ?
Bon après-midi.