Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



dimanche 30 juin 2013

Duos de roses sous la pluie



La météo nous impose encore et toujours le même régime : un jour de pâle soleil pour deux ou trois jours de pluie. Je n'ai même pas eu l'occasion de pulvériser un peu de bouillie bordelaise sur les tomates ou les rosiers. Advienne que pourra...
Cependant c'est l'occasion d'observer le jardin : les roses notamment. Et il faut bien le reconnaître, celle que certains nomment la reine des fleurs n'a pas toujours fière allure dans son jupon détrempé ! Ne l'oublions pas au moment de faire un choix.
Globalement, et à deux ou trois exceptions près, les roses ne s'en sortent pas trop mal ici. Quant aux feuillages, pour lesquels j'ai beaucoup d'intérêt,  la pluie ne leur pose pas de problème particulier. Pour certains, tels les feuillages des Hostas, c'est même un avantage. 

Mais revenons aux roses. J'ai choisi aujourd'hui, deux duos qui s'accommodent fort bien des mauvaises conditions météo du moment.
Tout d'abord, sur l'un des côtés d'une arche, à mi-ombre dans le bas du jardin : "Pink Ghislaine de Féligonde" et "Madame Isaac Pereire". Deux rosiers plantés à l'automne 2011. Tout jeunes donc.


 


"Mme Isaac Pereire", très parfumée...



"Pink Ghislaine de Féligonde" est une obtention Ducher/David de 2007. C'est Ghislaine, avec toutes ses qualités, mais en rose.


Puis à l'extrémité de la terrasse Est, de part et d'autre du passage qui donne accès à la rocaille : "Phyllis Bide" (Bide 1923)  et "Soirée de Bonheur" (Croest). Les fleurs de ce dernier sont saumonées. Il fallait trouver un rosier qui s'accorde à cette teinte et qui, de surcroît, se contente d'un sol pauvre. Et c'est alors que j'ai pensé à "Phillis Bide".





"Phyllis Bide" est un rosier vraiment étonnant : il accepte toutes les situations, fleurit beaucoup et longtemps.


Pour la petite histoire :
photo prise le 16 janvier 2012

Et ici, les dernières roses sous la neige le... 31 janvier 2012 !

Qui dit mieux ? En Franche-Comté !














Enfin... nous avons de la chance : il pleut, il ne fait pas chaud, mais pour le moment... il ne neige pas !



16 commentaires:

Geli a dit…

Bonjour chère Catherine!
Chez toi est comme chez moi mais plus de la pluie ..
Tes roses sont très belles et je trouve les roses sont très fortes avec le temps ...
J' espère le soleil viendra ...
Passe un bon dimanche!
Bisou

Marie-Claude a dit…

Madame Isaac Pereire est la rose qui a le parfum que je préfère, je dirais une rose somptueuse mais chez nous, délicate, fragile aux maladies des taches noires et de pousse lente alors que Ghislaine et Phyllis Bide sont des monstres de solidité et de simplicité.
Enfin, je les aime toutes...
Bises
MC

Catherine a dit…

Geli, ce matin le soleil est là. Je vais secouer les vivaces des bordures pour qu'elles se redressent un peu.

Catherine a dit…

Marie Claude, j'ai planté Mme Isaac Pereire pour le parfum incomparable. J'en ai deux exemplaires. Le premier planté était rachitique. Je lui ai laissé une chance en le déplaçant sur la barrière du potager : là il s'est développé et fleurit bien. Mais il reste un peu sensible aux taches noires.
Entre temps, j'en ai planté un deuxième sur l'arche. Celui-là n'est pas malade du tout.
J'en conclus que ce rosier préfère un soleil tamisé.
Les deux autres, c'est vrai, sont increvables !
Bon après-midi (sous le soleil enfin revenu ?).
Bises

France a dit…

Je suis de retour Catherine
et bien c'est très beau on dirait des tresses de roses quel bonheur
tu as bien la main verte je trouve
Je vois oui ta photo avec toute cette neige
une neige qui fait tant de dégâts je trouve Mais tout se passe bien chez toi
c'est le principal bisou

vertasoi a dit…

Alors là, Phyllis Bide en fleurs en janvier, tu m'as tuée sur place!
Elles sont magnifiques toutes ces roses, très délicates de coloris; merci d'avoir partagé ces beautés avec nous :)

Bise,
Julie

Catherine a dit…

Julie, réalisé sans trucage ! Bise

Kristin a dit…

On en reste sans voix devant tes photos de roses sous la neige!! Joli le Ghislaine en rose!

Marie-Noëlle a dit…

Quand je vois tous ces petits pompons, je m'inquiète de savoir si Cornélia est présent ... après tout le mal que j'en ai dit.
Je ne le vois pas donc je peux avouer qu'ils sont tous beaux ... lol
En fait, ils sont superbes dans ton jardin car ils se mêlent parfaitement avec tes choix de plantations et de déco mais voisiner avec des palmiers ... c'est beaucoup moins top.
Bonne soirée
Bises

marianne a dit…

toujours aussi magnifiques tes roses et j'adore tes cornus ils sont splendides je ne connaissais pas trop mais franchement des merveilles cette année les roses ont bien profité dommage que chaque jour il y a eu de la pluie!!!!bonne soirée bisous à bientot

Catherine a dit…

Marie-Noëlle, je pense comme toi pour Cornelia. On en parlait avec des oh ! et des ah ! et j'ai fini par le planter.
Et bien, je te le dis : ce n'est pas une réussite ici. J'ai même fini par l'oublier (à vrai dire, ce n'est pas difficile).
Dans le sous-bois les hydrangeas commencent à fleurir. Avec toute l'eau qu'ils ont reçu, ils sont au rendez-vous.
Bonne soirée. Bises

Catherine a dit…

Marianne, les roses ont fleuri un peu tard cette année. Nous avons des 33/34° il y a deux semaines et elles ont souffert davantage de ces températures que de la pluie.
Bisous

lesviolettes a dit…

magnifiques duo
je retiens "Phyllis Bide" j'ai le mur de l'est qui "veux" un rosier que je mêlerais avec une clématite mais avant je vais devoir attendre que l'abri de voiture soit construit mais je garde ce nom en tête je craignais qu’un rosier à l'est ne soit pas à son plein avantage ça à l’aire de bien se passer chez toi

Catherine a dit…

Françoise, Phyllis Bide pousse partout et même en terrain pauvre. Je l'ai planté dans un creux au bout de la terrasse. Un autre n'aurait pas tenu. Il a du soleil le matin et en fin d'après-midi.
En revanche Ghislaine est contre un mur à l'Est. Soleil le matin seulement. Ca lui convient parfaitement.
Bonne journée. Ici il pleut pour changer...
Bises

Fenêtre sur notre jardin a dit…

Elles sont superbes. Je ne parviendrai jamais à avoir un aussi beau résultat.

Catherine a dit…

Josée, bonjour.
Nous sommes bien obligées de faire avec les contraintes de nos jardins ou du climat.
Je te souhaite une bonne fin de semaine.