Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



vendredi 21 juin 2013

Un Cornus kousa chinensis étonnant




La grêle étant annoncée pour accompagner les orages... j'ai protégé les Hostas les plus spectaculaires ou les plus fragiles.
Vous me direz que pour le coup d'oeil, ce n'est pas idéal. Mais il y a tant de Hostas et certains de grande taille, qu'il m'est difficile de gérer le problème. Je surveille la météo et je couvre avec des voiles en intissé, maintenus par de fines baguettes.


Je devine que vous êtes en train de vous dire "elle nous fait un billet pour nous montrer ça ?"
Meuh non, attendez... vous voyez sur la gauche ?... oui, les belles bractées blanches...
Et bien, si vous levez lez yeux...




Et oui, le grand Cornus kousa chinensis fait le spectacle à lui seul. Je l'ai présenté dans mon précédent billet, alors qu'il commençait à fleurir.
Depuis quelques jours, je ne me lasse pas de faire le détour pour venir l'admirer. (on ne le voit pas depuis la maison). Et je veux vous faire profiter du spectacle !
Il n'a jamais autant fleuri et il est bien dommage que le spectacle ne puisse durer bien longtemps encore.


Quand je l'ai acheté, il y a une douzaine d'années, je ne fréquentais pas les foires aux plantes et chez un horticulteur du coin, je n'avais trouvé que ce sujet là .
Il était mal équilibré, avec deux troncs. Je l'ai laissé pousser comme cela, un peu de guingois car gêné par un bouquet de bambous.
Mais en définitive, ça lui donne plus de charme encore.



Et vous savez quoi ?  ce n'est qu'un Cornus kousa chinensis tout bête. Un sans nom, un sans grade comme je le dis souvent.
J'en ai planté d'autres au jardin. Des obtentions toujours renouvelées dont on nous vante les qualités ; ce qui fait que l'on n'hésite pas à sortir son chéquier. Mon mari est très généreux, mais il m'est arrivé de l'entendre tousser... c'est dire...
En fin de compte,  leurs fleurs ne me semblent pas plus attrayantes et aucun n'est aussi généreux que celui-ci.
Ce qui tendrait à me rendre un peu plus raisonnable dans mes achats ! Serais-je en train de découvrir la sagesse ?





35 commentaires:

Genevieve Tavernier a dit…

magnifique! tu as raison, on oublie souvent que des variétés communes apportent énormément au jardin....à méditer!

camille a dit…

quelle merveille !

Gine a dit…

Ah! Je veux bien être sage moi aussi devant un tel résultat! La neige n'a qu'à bien se tenir: elle a trouvé concurrence! Une splendeur!

rouge cabane a dit…

je possède également un C.kousa que je crois être sans grade ( acheté sur le conseil d'un pepinièriste à une époque où également le nom des plantes ne comptait pas beaucoup mais à une époque où on n'envoyait pas beaucoup !)il est mal planté (concurrence avec racines puissantes de l'arbre voisin..) mais tout comme chez vous m'enchante (trop brièvement...) et que dire du feuillage à l'automne....permettez moi de vous dire que votre jardin me parle beaucoup !!!

vertasoi a dit…

C'est clair que les cornus ne sont pas donnés! J'aimerais tant en avoir un au jardin mais je dois me faire une raison, dépenser entre 50 et 80 pour un arbuste, c'est niet.
En tout cas, j'aime bien l'aspect déguingandé de ton cornus, cela apporte du mouvement. Et quelle floraison! C'est assez impressionnant.
Julie

Catherine a dit…

Geneviève, bonjour.
J'en ai encore eu l'exemple ces jours-ci avec les Thalictrum...
J'ai enlevé les protections des hostas puisqu'il semble que l'horizon se dégage.
Bon week-end !

Catherine a dit…

Camille, merci de ta visite.

Catherine a dit…

Gine, j'aurais pu, en effet, titrer "la neige en juin" !
Je te souhaite un bon week-end, en espérant que la météo nous laissera en paix.

Catherine a dit…

Rouge cabane, ce cornus subit lui aussi la concurrence d'un gros érable voisin. Mais il a réussi à se faire accepter.

Catherine a dit…

Julie, un peu alangui, penché sur le massif à ses pieds, je le trouve plus gracieux de cette façon.

Kristin a dit…

C'est vrai qu'il est très beau surtout avec toutes ces fleurs. Tu me donnerais envie de le planter ...alors que je n'ai vraiment plus la place.

Geli a dit…

Catherine bonsoir!
Ton arbre est magique!
J' adore!
Merci pour tes belles photos et bon week-end sans orage et grêle!
Bisou

aude legrand a dit…

Catherine, ton cornu est juste... splendide!!
Un trésor à lui tout seul!!
bises!

Fred B. a dit…

il est superbe en effet. est ce qu'il peut supporter les vents chauds de l'été (mieux que mon hamamélis qui n'aime pas du tout) ?
bon week end.

Catherine a dit…

Kristin, on en arrive toujours là : plus de place...
Moi aussi je suis maintenant obligée de faire des choix pour garder un peu d'espace. De l'air... quoi.

Catherine a dit…

Geli, ça y est, le ciel se dégage. Ca n'empêche pas qu'il va pleuvoir la semaine prochaine bien entendu !

Catherine a dit…

Aude, merci !
Bon week-end.

Catherine a dit…

Fred, les Cornus florida et Cornus kousa du jardin sont en situation fraîche, dans le bas du jardin. Et à mi-ombre aux heures les plus chaudes. Malgré cela, il arrive au cours des étés chauds qu'ils piquent un peu du nez en fin de journée. Je ne pense donc pas qu'ils apprécieraient les vents chauds en été.
Je n'ai pas d'hamamélis à cause de ce problème. Les emplacements ensoleillés sont trop secs et trop ventilés.
Bon week-end à toi aussi.

Anonyme a dit…

Bonjour, vous parlez sur le site "jardin de gine" de vos pois de senteur vivaces.J'habite le sud ouest et je souhaiterai en semer mais je ne sais pas la façon et la meilleure période pour procéder. Dois t on le faire dans des godets au départ ???? et planter ensuite ???? A quelle date ??? MERCI pour la réponse.

Fenêtre sur notre jardin a dit…

Il est vraiment beau. Je le découvre. Espérant qu'il n'y aura pas trop de grêles. Bonne fin de semaine.

louli a dit…

Ton cornus est magnifique, dommage qu'il faille attendre toute ces années pour le voir si beau, c'est ce qui me freine un peu...Bises

Marie-Noëlle a dit…

Tout bête peut-être mais j'en veux bien un du même genre dans mon jardin !!
Ce n'est pas de l'orage que je devrais protéger mes hostas mais des baveux qui ont encore sévi. Un jeune planté de la veille n'a plus que les nervures ...
Mais comment fais-tu pour les protéger ???
Bon dimanche
Bises

Catherine a dit…

Josée, pour l'instant nous avons échappé à la grêle et le beau temps est de retour. Enfin... très provisoirement : on annonce de la pluie pour la semaine prochaine !
Bon dimanche

Catherine a dit…

Sophie, pas si lent que cela : ce cornus kousa a été planté il y a une douzaine d'années et il fleurit depuis longtemps.
J'en ai un autre qui fait dans les 1 m 80 planté il y a deux ans et qui fleurit déjà bien.
D'autres commandés pour être livrés sur des foires aux plantes sont arrivés bien maigrelets (mais le prix semblait inversement proportionnel à la taille des arbustes !). En un rien de temps, ils grandissent. Il faut dire que je les plante en sol frais.
Je te souhaite un bon dimanche
Bises

Catherine a dit…

Marie-Noëlle, j'utilise le ferramol autrement dit, le phosphate ferrique.
Avant j'ai essayé la cendre ou la sciure : les baveux se tordaient de rire. La bière ça peut marcher mais les hérissons finissent pompette, les 4 fers en l'air et s'envolent dans les griffes des rapaces.
Donc du Ferramol que je dépose autour des Hostas dès que les feuilles pointent. Et ensuite, régulièrement. S'il se met à pleuvoir et quelque soit l'heure (parfois à la lampe de poche), je sors avec mon phosphate ferrique pour en redistribuer.
Au potager, je mets le ferramol tout autour de la zone cultivée.
D'autre part, j'ai appris que les baveux n'appréciaient pas le contact du cuivre. On vend des bandes de cuivre à installer autour des plantes. Ici il en faudrait des quantités mais c'est
jouable avec quelques pieds à protéger.
Bon dimanche à toi aussi.
Bises

¨¨*:•: FRANCE*¨¨* a dit…

CAtherine bonjour ce cornu t superbe je ne le vois tj pas chez moi
je t'embrasse

PASCAL et CHANTAL M a dit…

Que dire de plus que les autres, remarquable ce cornus.
Bonne semaine.
Pascal.

Berthille a dit…

"Mon mari est très généreux, mais il m'est arrivé de l'entendre tousser... c'est dire.."
Tu m'as bien fait rire car j'imaginais la scène :-)

Quelle floraison généreuse et époustouflante ! Il prend de belles couleurs à l'automne ? Réussit-il souvent à fructifier malgré nos automnes frais ?

Je me demande vraiment pourquoi je n'ai pas encore de cornus kousa au jardin. A l'automne, deux mélèzes vont (enfin) être abattus. Il y a de place de choix à prendre. Il faudra simplement pas que je me rate sur la variété. Peu importe que ce soit un "noble" ou un "batard", je le veux le plus longtemps joli.

Anonyme a dit…

comment tu fais ? la taille chez moi il pousse..énormément mais de peu de fleurs?
mp

Catherine a dit…

France, ce cornus a un petit faible pour les situations fraîches.
Bisous.

Catherine a dit…

Pascal et Chantal, merci pour votre visite.

Catherine a dit…

Blandine, bonjour.
Je ne sais plus si j'ai mis des photos de ce cornus kousa en automne. J'en remettrai l'automne prochain : il a ton mordoré que j'aime beaucoup.
Parmi les Cornus, on trouve maintenant de nombreuses obtentions. Pas facile de faire un choix.
Il me semble que le Cornus kousa Milky Way fleurit bien (et peut-être un peu tard que les autres).
Mon Great Star le Vasterival commence a avoir belle allure. Mais ses fleurs ne sont pas différentes de mon C. anonyme.
Bises

Catherine a dit…

Marie-Pierre : le Cornus kousa ne se taille pas... C'est peut-être l'explication chez toi ?

pamalio a dit…

Absolument splendide !
Je souhaite acquérir un cornus kousa great star (le vasterival) car j'ai lu qu'il fleurissait bien plus longtemps que les autres. Avez vous assez de recul avec le vôtre pour me renseigner ? Les fleurs sont elles plus grandes ?
Elisa

Catherine a dit…

Elisa, j'ai planté le Great Star Vasterival en octobre 2010 :
http://lespinsnoirs.blogspot.fr/2010/11/plantations-dautomne.html
Il a été déplacé l'automne dernier mais n'a pas souffert du déplacement. Il mesure 1m70 environ. Les bractées se sont ouvertes quelques jours plus tard que celui-ci. Donc avec un léger décalage mais pas significatif. Les bractées sont assez nombreuses au regard de l'âge de l'arbre mais ne sont pas plus grandes. Cela tient peut-être à la qualité du Cornus kousa que je présente ici et qui sort du lot.
Quoiqu'il en soit, le Vasterival est intéressant.