Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



lundi 20 octobre 2014

Début d'automne.





J'ai profité de ce beau temps exceptionnel pour commencer le  nettoyage en bas de la pinède. C'est plat, ensoleillé... idéal pour une reprise en douceur. Quoique... Enfin, c'est un début.
C'était l'occasion aussi de profiter des dernières floraisons avant le grand embrasement automnal, si les conditions météo le permettent.








Les cimicifugas reviennent fidèlement. A gauche C. simplex "White Pearl" et ci-dessous C. racemosa "brunette"au feuillage pourpré.













 Les asters tardifs sont les bienvenus.

 Quelques rosiers en sont à leur troisième floraison.





Il y a quelques années, j'avais introduit au jardin des Bégonias grandis evansiana puisqu'on m'assurait qu'ils étaient parfaitement rustiques en Franche-Comté. Il est vrai qu'ils se ressèment régulièrement mais après les hivers un peu rigoureux, ils n'ont pas le temps de se développer correctement et parfois ne fleurissent pas. Ce n'est pas le cas cette année : le feuillage s'est rapidement développé assurant une présence parmi les hostas du sous-bois. Ils sont maintenant en fleur.








Les Viburnums installés au soleil comment à se colorer. L'été à été tellement maussade qu'ils ont cru qu'il était temps de refleurir !




J'attends toujours l'automne avec impatience mais les années se suivent et ne se ressemblent pas.
Le feuillage de l'Amélanchier canadensis n'est pas particulièrement lumineux cette année. Et déjà les feuilles tombent.






 Et voici le même Amélanchier à la même date, l'année dernière :




Dans la forêt qui jouxte le jardin, les feuilles tombent abondamment là aussi. Il n'est pas certain que l'automne sera flamboyant.

Avant de terminer ce billet, je vous avouerai que je ne suis pas un inconditionnelle des dahlias ;  je les installe au potager. Mais depuis deux ans, je fais une exception pour  "Tonka" à la fleur fort originale et qui attire toujours le regard.


Bon début de semaine à toutes et à tous !

19 commentaires:

Gine Proz a dit…

J'adore les Cimicifugas, mais depuis que j'ai déplacé White Pearl, il a tendance à bouder. Très peu de fleurs cette année encore... Quant à Brunette, je le trouve décevant. La fleur est moins blanche, le feuillage est vite fané, souvent avant la fleur!
Si l'amélanchier est maintenant dépouillé chez moi, les viornes fleurissent aussi attirant tous les vulcains de la région...
Un automne atypique!
Bonne journée!

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

Catherine bonjour
je
serai heureuse de voir ces plantes ces fleurs chez moi
mais non je ne vos que DAME ROSE ici et encore
je vois que tu travaille tant et tu dois être heureuse de faire travailler tes mains le matin
en tout cas tu as de quoi faire et quand c'est une passion on se donne toujours à font gros bisou Catherine et merci pour cette fraicheur

Catherine a dit…

Bonjour Gine,
Ici le Cimifuga "Brunette" ne prospère pas. Je mettais cela sur le compte de la relative sécheresse au pied du Cercidiphyllum. C'est peut-être tout simplement une obtention peu robuste ?
Quant à l'automne, je n'ai pas l'impression que 2014 sera "un grand cru"...
Bonne journée à toi aussi.

Catherine a dit…

France, bonjour !
Merci pour ta visite et ton message.
Bises

Geli a dit…

Ton jardin est un petit paradis ....
Merci pour tes féeriques photos!
Bonne semaine et gros bisous chère Catherine!

Sylvaine Boisson a dit…

J'ai acheté Brunette l'an dernier et il n'a pas fleuri cette année.
Très peu de belles couleurs automnales, il fait encore trop doux, je pense.
Bisous et bonne soirée

Catherine a dit…

Geli bonsoir,
Bonne semaine à toi aussi.
Bises

Catherine a dit…

Sylvaine, bonsoir !
Ce cimicifuga a mis du temps à fleurir chez moi. Il reste peu développé comme je le disais à Gine.
Je vais le déplacer dans un sol plus humide pour voir si cela change quelque chose.
Bisous à toi aussi.

Lydie MAILLOUX a dit…

ha ces cimcifugas ! je les adore, mais après deux essaies infructueux je préfère les regarder chez les autres. Chez moi les baveux ne laissent pas une seule feuille se développer ! comme les Hostas d'ailleurs.
Bonne soirée
Bises
Lydie

Fred B. a dit…

La saison semble un peu plus en avance chez moi. Mon cimicifuga est défleuri, mon amélanchier laevis après avoir un peu coloré est presque entièrement dépouillé. Mon viburnum plicatum a également refleuri en septembre-octobre : sur son feuillage automnal l'effet est surprenant.
J'aime particulièrement cette saison ; ce fut un superbe week end automnal samedi dans mon jardin (je viens de publier quelques photos) et dimanche à l'arboretum de la Sédelle où j'ai acheté deux fougères et un sporobolus heterolepsis.
A bientôt.

Virginie Douce a dit…

Ah ouiiii, ce dahlia est absolument magnifique !!!! bisous Catherine

Marie-Claude a dit…

Coucou Catherine, me revoilà !
Les Cimifuga sont toujours des délicats et des longs à s'installer...surtout Brunette pour qui, je fais un deuxième essai !
Quelle chance tu as d'avoir un bégonia blanc, on en voit rarement, généralement ce sont des roses...
Chez nous, l'amelanchier a perdu toutes ses feuilles depuis deux semaines, sans prendre de jolies couleurs, un automne bien particulier ...
Bises
MC

Catherine a dit…

Lydie, bonjour.
Chez toi les baveux. Chez moi... les campagnols. Peu de chance que ces derniers s'installent dans ton jardin !
Cette année les Hostas ont souffert de la grêle en Mai. On ne maîtrise pas tout dans son jardin.
Bonne journée.
Bises

Catherine a dit…

Fred, le soleil automnal dans les frondaisons fait toujours un effet magique. Je suis allée en forêt (sur terrain plat !) mais j'ai dû me contenter d'attendre ma famille, assise sur une souche. Je "traîne la patte".
Les Viburnums Mariesii refleurissent mais également le Viburnum Bodnantensee ! Un automne un peu particulier quand même. Quelles fougères as tu achetées ?
Bon après-midi.

Catherine a dit…

Virginie, ce Tonka fait toujours de l'effet auprès des visiteurs. Quel travail pour les obtenteurs !
Bisous et bonne journée.

Catherine a dit…

Marie-Claude, oui, comme tu le dis, un automne particulier. Les feuilles tombent d'un coup, sans se colorer, des arbustes refleurissent...
Pour les begonias evansiana, il ne faut pas d'hiver trop long si on veut les voir fleurir. Tout au moins en Franche Comté.
Bonne journée !

Fred B. a dit…

bonsoir Catherine. J'ai acheté un dryopteris erythrosora prolifica que je vais planter demain sous le sophora (il y a quinze jours j'ai planté deux dryopteris cycadina acheté à saint jean de beauregard) et un arachniodes simplicior 'variegata' qui sera planté demain également mais en pot.
Bon week end.

Catherine a dit…

Merci Fred pour ces précisions.J'ai quelques fougères ici dont un dryopteris erythrosora (mais pas var."prolifica"). Mais j'ai surtout des Polystics. J'ai trouvé un Polystichum Tsusimense au printemps dernier. Elle a eu beaucoup de succès au jardin.
J'aime beaucoup Arachniodes simplicior variegata que je ne connaissais pas et que je note dans mes tablettes.
Bon week-end et à bientôt.

lejardindebrigitte a dit…

je suis contente que tu sois de retour sur le web, afin de suivre à nouveau l'évolution de ton magnifique jardin, pas de chance avec ta cheville !!!

ici non plus il n'y a pas tellement de colorations automnales, je pense que c'est trop mouillé.