Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



lundi 27 octobre 2014

Hydrangea involucrata



Je ne peux pas faire grand chose au jardin : l'état de ma cheville s'est dégradé... Il y aurait pourtant de quoi m'occuper.
On annonce du beau temps en milieu de semaine et mon mari a promis de m'aider à déplacer une énOOOrme touffe de Miscanthus "Zebrinus". Même au maximum de mes capacités, je ne saurais y parvenir seule. Je vous tiendrai au courant de l'opération.

En attendant, et faute d'une incursion au jardin pour y saisir quelques scènes d'automne, je vais m'attarder sur  l'Hydrangea involucrata dont je voulais vous parler depuis quelque temps déjà.  Je vais le présenter pour celles et ceux qui le découvrent.

Hydrangea involucrata est un Hydrangea de petite taille qui se plaît au frais, à mi-ombre. Son feuillage d'un beau vert vif, est gaufré et denticulé. C'est-à-dire qu'il présente une bordure finement dentée.
Il fleurit assez  tard en été et prend chez moi le relais des autres variétés. Cette floraison un peu plus tardive lui permet d'échapper aux gelées printanières ; c'est intéressant dans une région comme la Franche-Comté où parfois l'hiver s'éternise.

Voici quelques photos prises au moment où les inflorescences s'épanouissent, un peu  à la façon d'un bouton de pivoine.
















14 commentaires:

Geli a dit…

Magique chère Catherine!
Merci et bonne semaine peut-être au jardin!
Gros bisous

Gine Proz a dit…

Il est tout à fait convaincant et pourrait bien me convenir! Je le retiens pour un prochain passage en jardinerie... au printemps!
Courage pour ta cheville, je suis désolée de savoir que ça ne va pas mieux.

Catherine a dit…

Geli bonjour !Bonne semaine à toi aussi.

Catherine a dit…

Gine, bonjour.
Pas encombrant du tout ce petit hydrangea. Les fleurs sont gracieuses.
Suspicion d'algoneurodystrophie pour ma cheville... Patientons.
Bonne journée à toi.

louli a dit…

J'espère que le Zebrinus n'est pas aussi difficile que le giganteus... Il vient d'être déplacé au bout de 4 ans et ça n'a pas été une mince affaire ! Quoiqu'il en soit, soit prudente, la santé d'abord... Bises

Duojardin a dit…

On vous souhaite un prompt rétablissement pour les travaux d'automne.
Il est vrai que déplacer les miscanthus tient plus des techniques de travaux publics que du jardinage. Nous on évite de les laisser trop longtemps en place.
Magnifique cet hydrangea, on a commencé à en planter au printemps.

Sylvaine Boisson a dit…

Il est joli comme tout mais je ne peux pas en cultiver, sauf en pot, la terre du jardin est bien trop calcaire pour eux, malheureusement.
J'espère que l'état de ta cheville va s'arranger vite.
Bisous

Catherine a dit…

Sophie, prochain billet sur le déménagement de Miscanthus Zebrinus. Il était temps !
Bises

Catherine a dit…

Duojardin, merci pour les encouragements.
C'est bien vrai, une opération digne de travaux publics pour le déménagement du Miscanthus : la mini pelle nous est apparue dans un halo lumineux. Hélas, seuls nos outils pouvaient nous venir en aide à cet endroit là.
Je vais suivre le conseil et déménager régulièrement mes miscanthus.

Catherine a dit…

Sylaine, merci.
C'est joli un hydrangea en pot. j'aime tout particulièrement le grand classique Madame Mouillère (que je ne possède pas cependant !)
Bon après-midi. Bisous.

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

Catherine bonsoir et merci pour ces superbes fleurs
elles sont tellement belles
tu sais il y a 10 jours j'ai planté un hortensias comme çà
une envie d'en voir pousser un chez moi
Mais je me demande si je vais le voir pousser
je n'ai pas du tout la main verte tu sais
Mais je continue de planter
je suis tardive mais en ce moment je ne trouve pas de temps du tout pour moi donc pour les blogs encore moi
je t'embrasse fort

Ingrid Tortiget a dit…

Je découvre cet hydrangea,va-t-il se plaire ici?
Bon rétablissement

Régine R a dit…

Bonjour Catherine. Cet hydrangea est délicieux, nous avons tenté l'expérience ici malgré ce que disaient plusieurs pépiniéristes sur sa résistance en Alsace. Et bien nous sommes ravis d'avoir tenté tout de même, il se plait bien et nous le rend bien ! Prends bien soin de toi. Bises de Régine et Emmanuel

Catherine a dit…

Régine, bonjour !
Merci de ta visite virtuelle.
Je vais cahin-caha (littéralement !) et je trouve que la situation s'éternise. Pendant ce temps, les feuilles s'accumulent au jardin !
J'ai une AG le 22 matin à Besançon et repas après... C'est le jour du troc d'Ecole. On se rencontrera peut-être si je peux me libérer.
En attendant, bises à tous les deux.
Catherine