Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



mercredi 15 octobre 2014

Pff... Quel été !





Immobilisation forcée tout l'été avec une fracture de la cheville !
Il m'était impossible de prendre des photos au jardin et même de me tenir devant l'ordinateur.

Le jardin s'est débrouillé seul une fois encore. Mon mari ou l'un de mes enfants se sont chargés de la tonte  pour le reste...
Je retiendrai le côté positif : le jardin bien préparé au printemps, est resté très présentable malgré le manque d'attention.

Après ces longues semaines de repos forcé, me voici en rééducation mais je reprends  peu à peu -et avec précaution- mes activités. Il est temps de commencer le nettoyage d'automne et le ramassage des premières feuilles.

Je vais exceptionnellement faire un petit retour en arrière quand, fin septembre, je suis allée clopin-clopant faire un état des lieux.


Une belle remontée des rosiers pourtant bien affectés par les taches noires...

 Pêle-mêle : lychnis, roses, sedums, népétas...





Les Hostas undulata. Mes préférés pour ce qui est de la floraison toujours généreuse.
En revanche, je n'apprécie pas vraiment les lourdes grappes de certaines variétés que je cultive surtout pour le feuillage.

















 Géraniums vivaces et heuchères pour un jardin sans souci.













 Quelques vues d'ensemble (je ne pouvais rester que debout pour manipuler mon APN !)














Et pour terminer, quelques photos de mon Porthos qui s'est endormi le 22 juillet dernier. 15 ans et 4 mois côte à côte. Ce n'est pas rien.







Il y a trois ans j'avais présenté mon Bearded Collie  sur ce blog. Vous retrouverez le billet en cliquant ICI   

Je me souviens que je me remettais alors... d'une fracture du pied (le même bien évidemment !)

Je vous dis "à bientôt" !















27 commentaires:

Gine Proz a dit…

Un jardin toujours aussi beau, malgré l'absence estivale de la jardinière - ce qui montre bien comme il a été bien "pensé"! Et un très bel hommage au beau et vénérable Porthos!
J'espère que tu vois des progrès, et que tu te remets bien de tes mésaventures.
Amicalement

Françoise Gouffault a dit…

oh eh bien dis donc... ! moi qui me disait:" elle est tellement affairée partout qu'elle n'a plus le temps de bloguer" mais voilà, j'ai la triste expiquation mais comme me disait une hôte hier :" tout ce qui ne te tue pas te grandit ou te renforce ... Tu va pouvoir nous dire comment fait une passionnée de jardin clouée au lit pour ne pas déprimer? tu es de retour va doucement mais sûrement ,je suistrès très heureuse de te retrouver gros gros bisous

Genevieve Tavernier a dit…

eh bien, la jardinière active que tu es, a dû être bien malheureuse! ceci dit cela a dû te permettre d'admirer et de profiter de ton beau jardin! bon courage pour les travaux d'automne et sois vigilante!

Virginie Douce a dit…

Noooooon tu t'étais cassée la cheville !?! Je t'imaginais encore tellement overbookée que impossible de te poser un peu ... ma pauvre !!! Ton jardin reste magnifique malgré tout, il a su faire sa vie sans toi ... Vraiment navrée pour Porthos, on les aime tant nos petits (grands) compagnons à 4 pattes !!! Gros bisous Catherine et prends soin de toi

louli a dit…

Moi aussi, je pensais que tu étais débordée alors qu'en fait, tu devais être bien ennuyée ! Quant à Porthos, même avec son grand âge, on n'en est pas moins malheureux...Bises et courage pour la rééducation !

Ingrid Tortiget a dit…

Je te croyais bien occupée bien au contraire ....tu aurais du nous faire un signe
Bon courage et fait attention à toi,le jardin nous prend tout....

rouge cabane a dit…

Comme d'autres, je me posais des questions et j'ai donc la réponse ....ce genre d'accident... c'est un peu mon angoisse car j'ai l'impression que le jardin sans intervention pendant plusieurs semaines retournerait vite à son état sauvage... en un sens, ce message est rassurant... mais quelle tuile malgré tout à laquelle s'est ajoutée la perte du fidèle compagnon ....courage pour la reprise en douceur des activités de jardinage... hélène

Catherine a dit…

Merci ma chère Gine. "Qui veut voyager loin..."
Je sais qu'il faut de la patience et je suis tes conseils pour ne pas garder de séquelles. Je m'inquiétais cependant des progrès bien lents, une amie kiné me dit qu'il faut compter 6 mois pour récupérer...
Mais dans l'aventure, je constate que le jardin pourrait parfois se passer de moi un peu plus souvent. Si ce n'est le plaisir que j'ai à m'en occuper.
Bonne fin de semaine et à bientôt.

Catherine a dit…

Françoise, coucou ! Pas dans mon lit, dans mon fauteuil seulement. Cette fois ce fut lecture et point compté (deux abécédaires y sont passés !).
Jean Claude a récolté les patates du potager. Toute une histoire pour lui qui n'est pas jardinier. Mais bon, il essaie de participer.
J'imagine que tu es toujours aussi occupée.
Gros bisous à toi aussi.

Catherine a dit…

Geneviève, le jardin je le regardais de ma terrasse : fracture de la cheville droite, entorse de la cheville gauche et liquide dans le genou gauche...
Cette année la pelouse poussait vite contrairement aux autres étés. Jean Claude et Marc ont tondu. Matthieu a commencé la taille des haies.
Où en es-tu de tes projets ?
A bientôt. Bises

Catherine a dit…

Virginie, oui, je n'ai pas fait les choses à moitié. Et je m'en sors bien... en fin de compte cela m'a permis de me reposer un peu.
Quant à mon Porthos, quel vide !
Bisous à vous tous.

Catherine a dit…

Sophie, j'ai été débordée mais c'était avant l'accident.
Ceci explique peut-être cela.
Mon Porthos me manque. Tu dois comprendre cela toi qui a aussi des boules de poils à la maison.
J'ai remarqué que ton jardin évoluait et était de + en + abouti.
Bises à toi aussi.

Catherine a dit…

Ingrid, bonjour.
Faire signe... oui... mais monter à mon bureau, étendre ma "patte folle"... c'était compliqué. Ajoute à cela ma peine d'avoir perdu mon compagnon à 4 pattes.
Et l'accident, c'était dans les escaliers, pas au jardin.
A bientôt !

Catherine a dit…

Hélène, merci pour ton petit mot. La météo est de mon côté: il pleut souvent, ça me permet de freiner mes activités.
Et je commence à prendre les choses avec philosophie...

Lydie MAILLOUX a dit…

Et bien quel déveine... prends bien soin de toi !
Je suis aussi peinée pour ton toutou, difficile de perdre un compagnon à poil...
Comme j'ai pu te le dire en réponse à ton com sur mon blog chez moi les rosiers fragiles ont autant le droit de cité que les robustes ! ce serait tellement dommage de se passer de certaines merveilles juste parce qu'elles sont plus fragiles !
Fait bien attention à toi ! ne reprends pas trop vite.
Bises
Lydie

Françoise a dit…

Je suis bien désolée de lire ces nouvelles.. Bon courage pour la rééducation. Et puis, perdre un chien est très triste, le mien est dcd l'automne dernier. Mais quelle bonne nouvelle de voir le jardin qui garde bonne allure malgré une incapacité ! vraiment courage.. je me réjouis de lire les nouvelles prochaines et je forme le vœux que tout aille bien

Fred B. a dit…

Content de revoir ton jardin. Bon rétablissement à toi
. A bientôt avec de belles scènes automnales, une saison que j'apprécie particulièrement ( d'ailleurs dimanche je vais à l'arborétum de la Sédelle dans la creuse, magnifique en cette saison).

Jocelyne Jardin Chêneland a dit…

Ravie de te retrouver avec de nouvelles vues de ton jardin au coeur de l'été. Je suis désolée de lire que tu t'es blessée et j'espère que ton problème de santé ne sera qu'un mauvais souvenir et que tu retrouveras bien vite tes occupations dans ton jardin.
belle soirée, bises Jocelyne

Sylvaine Boisson a dit…

J'espère que ta fracture n'est plus qu'un mauvais souvenir et que grâce à la kiné, tu vas pouvoir retourner dans ton jardin.
Merci pour ces jolies photos, ton jardin a gentiment mené sa petite vie tranquille en t'attendant.
Je me souviens de tes articles sur Porthos, c'est très triste de perdre un petit compagnon à quatre pattes qui a partagé un bout de vie avec nous.J'espère qu'il est parti doucement, sans souffrances.
Bisous

Catherine a dit…

Lydie, merci de ta visite !
Même si j'ai constaté les faiblesses de certains rosiers, pas question ici non plus, de les délaisser.A un moment ou à un autre, ils savent nous ravir.
Bon week-end. Bises

Catherine a dit…

Françoise, c'est gentil de venir me réconforter. Si tu as perdu ton animal de compagnie récemment, tu sais ce qu'il en est... J'avais le coeur serré en choisissant mes photos.
Pour le jardin, il me semble que la situation aurait été plus compliquée si j'avais dû l'abandonner au printemps.Pour moi la "mise en route" est primordiale pour le reste de la saison.
Je te souhaite une bonne fin de semaine.

Catherine a dit…

Fred, Comme toi j'apprécie tout particulièrement l'automne. D'ailleurs je choisis mes arbres et arbres principalement pour leur prestation automnale.
Nous étions ici "en arrêté sécheresse" de juin à juillet. De ce fait, certains arbres (tel mon cercidiphyllum) perdent prématurément leurs feuilles avant même leur coloration.
Bon dimanche donc que je souhaite ensoleillé pour ta visite à l'arboretum de la Sédelle.

Catherine a dit…

Jocelyne bonjour !Si chaque jour voit ma situation s'améliorer, pas question de commettre d'imprudence. Car la liste des travaux d'automne est longue !
Bon week-end que l'on annonce ensoleillé je crois.
Bises

Catherine a dit…

Sylvaine, je savais que mon Porthos était en fin de vie mais il n'empêche qu'il laisse un vide près de moi. Il ne semblait pas souffrir. Il était arrivé au bout voilà tout...
Je me dit que ma chute était probablement due à mon état d'esprit après cela.
Il me tarde de récupérer complètement mais je deviens patiente !
Bisous à toi aussi.

josimarg a dit…

Bonsoir Catherine,
Je suis ravie d'avoir des nouvelles même si elles ne sont pas très bonnes et j'espère que tu vas te remettre très vite. Désolée pour Porthos, je sais ce que c'est car nous avons perdu Zoé il y a 2 ans et elle avait 14 ans. A Saone, la vie s'écoule au ralenti entre hôpital et médecin. Heureusement il y a le jardin ! Je t'embrasse et amitiés à Jean Claude.

Catherine a dit…

Bonsoir Josiane.
Je me doutais bien que ça fonctionnait au ralenti à Saone...
Je te recontacte de mon côté.
Amitiés à tous les deux.
Catherine

Berthille a dit…

Quel été en effet :-( ! Et moi qui te pensait "juste" complètement overbookée.
En regardant tes photos et ton jardin si bien entretenu, on ne se doute pas une seule seconde que tu n'y as pas travaillé depuis le printemps.
Je te seconde lorsque tu dis qu'une bonne préparation printanière est primordiale.

Profite de la mauvaise saison qui s'installe tout doucement pour bien consolider tes chevilles et être au top au printemps prochain.