Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



vendredi 29 mai 2015

Les Pins Noirs... LE RETOUR !!!





Et oui, me re-voici, à peu près remise en état. Et même si je suis obligée de jardiner avec beaucoup de prudence, je me sens capable d'accueillir les visiteurs au cours du week-end des rendez-vous aux Jardins.

"Et le jardin ?" pensez-vous... 
Eh bien, je vous répondrai qu'il me récompense des soins prodigués les années précédentes !

Cependant comme je n'étais pas en état d'entreprendre certaines tâches incontournables, j'ai été bien épaulée par mon mari et mon fils cadet.

Pour la taille des rosiers, par exemple. Mon mari s'est fort bien acquitté de sa mission. Pour une fois le sécateur a été utilisé raisonnablement ! 
D'ailleurs les rosiers ont l'air contents... En voici quelques-uns, en attendant d'en présenter d'autres dans un prochain billet  :



Rosa multiflora inermis que nous appelons aux Pins Noirs "le rosier de Blandine"








Madame Isaac Pereire sur la barrière du potager :

 LD Braithwaite de David Austin. (Je m'intéresse depuis peu aux rosiers pourpres ou cramoisis).

 
J'ai fait ensuite mes premières sorties au jardin assise dans un fauteuil et conseillant mon mari pour qu'il termine le remaniement d'un massif.
De son côté, mon fils cadet a nettoyé impeccablement toute la pinède, tondu à deux reprises et mis au propre la haie qui borde le dessus de la propriété.

Quant à moi, j'ai recommencé à jardiner à quatre pattes (oui, je sais, ce n'est pas glorieux), avec le râteau que l'on utilise dans les jardinières. Mais maintenant je me tiens sur deux pattes seulement. C'est quand même plus facile. 

Voici donc pêle-mêle, quelques photos.

Hostas et primevères japonaises au pied des Viburnum "Mariesii" :










Spirée "Gold Flame" et Géranium "Vital"









"Zéphirine Drouhin" et clématis "Niobe"  sur un pylone :




Le temps des clématites est venu :





















Le Cornus kousa chinensis croule littéralement sous les fleurs

Il fleurit abondamment tous les deux ans.











Je terminerai avec ces petites scènes de sous-bois :








Une fracture de la cheville puis une fracture de vertèbre ! Pratiquement dix mois d'inactivité ! Jamais je n'aurais pu imaginer que le jardin serait en pareille forme.
D'ailleurs, comme je l'évoquai au début de mon billet, il ouvrira ses portes pour la neuvième année consécutive, à l'occasion des "Rendez-vous aux Jardins" du Ministère de la culture et de la communication, les 6 et 7 juin prochains.






11 commentaires:

⊰✿⊱France ⊰✿⊱ a dit…

Caherine bonjour je dois vite sortir je repasse plus tard gros bisous

Gine Proz a dit…

Trop contente de te lire en meilleure forme! et de savoir que tu ne rates pas le rendez-vous des portes ouvertes! Le jardin semble en effet de toute beauté, bravo à vous trois!
Amicalement

Sylvaine Boisson a dit…

Je suis contente de savoir que tu vas mieux.
Ton mari et ton fils ont bien travaillé, ton jardin est resplendissant de fleurs.
Bisous

lesviolettes a dit…

ravie de te retrouvée Catherine ! chapeau à ton jardin, donc à toi et tes garçons mari et fils . tu nous rassure ne nous prouvant que le jardin peux se passer de nous un moment on croit à tord que sans nous il se perd eh bien non! heureusement. Mais qu'il est douloureux de se sentir incapable de jardiner pendant des semaines j'ai aussi testé cet hiver heureusement c'était en février ... j'ai même réfléchit à quel jardin avoir pour lui laisser la possibilité de se débrouiller sans nous à suivre et bon week end on se prépare aussi bisous

Catherine a dit…

Bonjour Gine

Réponse un peu tardive... je te prie de m'en excuser. Il reste tellement de petites choses à faire ans les coins, à droite et à gauche.
Je te recontacte dès les Rendez-vous aux jardins passés.
Amicalement,
Catherine

Catherine a dit…

Sylvaine, bonjour !
Oui oui le jardin est bien fleuri. Mais je m'inquiète un peu avec ces derniers jours de chaleur accablante. J'aimerais assez que les floraisons restent bien pimpantes pour les visiteurs.
Marc est arrivé ce soir de Paris ; il me dit qu'il n'y faisait pas froid non plus !
Bisous à toi aussi.

Catherine a dit…

Françoise, bonjour !
Je pense que tu es toi aussi fort occupée ces jours-ci avec l'ouverture de ton jardin.
Le beau temps sera au rendez-vous ce week-end ! Il y a plusieurs années que nous n'avons pas eu un ciel aussi dégagé pour cette manifestation.

Je te souhaite beaucoup de réussite pour la visite de ton beau jardin.
Bisous.

amaury gravy a dit…

Bon retour ;-)

Maria Egorova a dit…

Wooow! Beautiful post my dear!!! My new post on the blog!!!

http://blondelafemme.blogspot.ru/2015/09/all-colors-of-autumn-at-

sammydress.html please write a comment! Thank you so much!

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je suis admirative devant votre jardin que je viens de découvrir... j'adore !
Un de vos arbres m'intéresserait, je ne vois pas son nom, pouvez-vous m'éclairer ?
Il apparaît dans votre article du vendredi 29 mai 2015 "Les Pins Noirs... LE RETOUR" !!!

C'est la dernière photo de l'article (l'arbre lumineux sur la droite).

Allez-vous continuer à nous faire partager vos belles photos de votre jardin ?

Merci par avance pour votre réponse.
Aurore

Catherine a dit…

Bonjour Aurore !

Désolée pour ne pas avoir répondu : gros pépins de santé (physiques...) et abandon de provisoire de nombreuses activités.

L'arbre dont vous me demandez le nom est un ACER "Orange Sensation".Il illumine tout à fait un coin ombragé. Je lui associe des vivaces aux feuillages dorés.

Bien cordialement,
Catherine