Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



vendredi 1 juillet 2016

Quelle mouche a donc piqué le rosier Leverkusen ?

En faisant un petit tour au jardin,  je n'en ai pas cru mes yeux :

sur l'une des arches, au beau milieu des roses d'un jaune si doux du rosier "Leverkusen"... une rose... rose !



Je me suis approchée pour vérifier ; et oui, cette fleur poussait bien sur l'une des tiges de "Leverkusen".  Après avoir photographié la curiosité, je suis allée faire un petit tour sur Internet, histoire de connaître les parents du rosier en question. Mais bon, je n'ai rien trouvé qui satisfasse ma curiosité...

Au menu de ces deux derniers jours, plutôt ensoleillés : tonte et nettoyage des massifs à petite dose car mon dos me rappelle à l'ordre. Jusqu'à présent il ne faisait pas chaud, l'herbe poussait peu. Mais cette fois, l'alternance d'eau et de soleil m'oblige à sortir la tondeuse.

Voici quelques photos côté soleil, avec les retardataires - je veux parler des roses- Dans les prochains billets je pense bien vous emmener dans le jardin d'ombre.
Je commence avec deux rosiers non identifiés (un solde du super marché voisin et une bouture d'un "sans nom")



puis "Aloha" que je traite en arbuste. Il ne lui restait plus deux tiges et j'ai bien cru le perdre. J'ai hésité à l'enlever (à vrai dire, je n'avais pas trop le choix vu que je n'avais pas d'aide disponible et que je ne voulais pas renouveler ma mésaventure de l'an dernier). Contre toute attente,  il reprend de la vigueur.


 "Souvenir de Madame Auguste Charles" soutenu par les campanules :



"Diamant"... encore un revenant


 L'incontournable "Ghislaine" :


et sa jeune soeur : "Pink Ghislaine"


 qui accompagne "Iceberg Climbing" sur un arceau à mi-ombre. C'est la première année que "Iceberg" se décide à garnir cette arche. Il a dû sentir qu'il commençait à me lasser !



Dans la rocaille les Erigérons "Karvinskianus" se portent à merveille. L'hiver n'a pas été froid ; ils ont démarré très tôt au printemps.
Et même après un -20°C l'hiver, ils repartent sans problème.


Et encore le rosier "Grootendorst" qui lui aussi résiste à tout chez moi. Le feuillage toujours bien sain, il a été le premier à fleurir et il sera certainement le dernier à défleurir.






Sur le pylone, "Zéphirine Drouhin" a fleuri tôt et n'a pas résisté à la pluie, ou plutôt au déluge. Comme souvent, son feuillage, taché, est tombé. Par chance la clématite "Niobe" remonte abondamment en attendant que Zéphirine se refasse une santé.


 Et si les Hydrangeas entrent en scène, c'est aussi le tour des Hémérocalles, comme ce beau Spider : "Hot wheels", encore jeune dans notre jardin.


Je vous dis "à bientôt" avec certainement quelques vues d'ensemble du jardin.

8 commentaires:

Gine Proz a dit…

Chez Isabelle, c'est Colette qui lui fait une fleur jaune... Des envies de transgression du côté des roses? :-)
Ton petit Diamant est merveilleusement rond! Je le trouve adorable!
Tes roses sont bien belles... et je vais rechercher la Clématite Niobe dont j'aime beaucoup la couleur!
Bon dimanche!

Catherine a dit…

Bonjour Gine
Ce petit Diamant est d'autant plus précieux qu'il a failli disparaître !
J'avais remarqué cette clématite Niobe chez une amie jardinière des environs de Besançon. "Niobe" a fleuri tôt et fait une belle remontée.
Je te souhaite une bonne journée. Ici il pleut et le ciel est bien bas...
Amicalement,
Catherine

Roses du Jardin Chêneland a dit…

La surprise sur ton rosier n'est pas désagréable et dans ton jardin actuellement, les floraisons sont toutes remarquables...j'ai ce petit rosier Diamant mais je crois que je vais le supprimer...il donne peu de fleurs et son feuillage n'est pas très abondant... j'envie tes réussites avec les clématites... A part une ou deux qui se montrent vaillantes, les autres sont bien maigrichonnes.
Belle soirée...jocelyne

Catherine a dit…

Bonsoir Jocelyne
Diamant est encore bien maigrichon ; il revient de loin ! J'attends de voir ce qu'il donne.
Dans mon précédent jardin, je n'arrivais pas à cultiver les clématites. Ici elles prolifèrent à leur aise. J'en profite donc.
Je te souhaite un bon dimanche.
Bises.

louli a dit…

Je vais tout de suite noter le nom de ta clématite au cas où, elle a un coloris vraiment magnifique ! Ici les roses ne sont pas à la hauteur de mes espérances cette année avec cette météo pluvieuse, j'espère de belles remontées ... Bises

Catherine a dit…

Bonjour Sophie
Tu ne seras pas déçue par Niobe. Elle a attiré mon attention lorsque je l'ai découverte chez une amie.
La photo ne rend pas bien la couleur qui est rouge pourpré foncé.
Bises.

Malorie a dit…

"Aloha" a eu peur et s'est dit qu'il fallait agir avant de disparaître! Ce n'est pas le seul à avoir eu un sursaut pour être épargné chez toi! hi hi.
Ma 'Niobe' n'a pas de chance, elle n'a pas une belle place et végète. De voir la tienne si belle, je me dis qu'il me faut la sauver ici en lui trouvant une meilleure place.
Bises

Catherine a dit…

Malorie, oui c'est souvent comme cela. Quand le coup passe tout près... Il m'est arrivé (mais sur un jeune rosier) de rempoter le sujet pour le surveiller de plus près et lui prodiguer quelques soins.
Essaie en effet de déplacer Niobe : elle en vaut la peine. Je ne me lasse de sa teinte pourpre foncé. De plus elle est très florifère.
Bisous.