Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



mardi 9 juin 2015

C'était la 13ème édition des Rendez-vous aux jardins



Comme vous le savez, le jardin était ouvert à la visite le week-end dernier pour les "Rendez-vous aux jardins" du Ministère de la Culture et de la Communication. La canicule s'était invitée pour cette 13ème édition, dont le thème était "la promenade au jardin".

On ne peut pas dire que le jardin avait revêtu sa tenue de gala tant la chaleur des derniers jours avait fait souffrir les végétaux. Par principe, je n'arrose pas mais vendredi quelques rosiers ont reçu exceptionnellement un peu d'eau car je me demandais s'ils tiendraient jusqu'au dimanche soir. 
Quant à la pelouse, elle n'en avait plus que le nom et tenait davantage du paillasson !

Le Cornus kousa chinensis était encore en fleurs ! C'est bien la première fois que les visiteurs peuvent apprécier son abondante floraison au moment des Rendez-vous.






Un jardin entre ombre et soleil... 34° C samedi : c'est surtout l'ombre qui était appréciée .



Une pelouse bien verte mettrait davantage les massifs en valeur...  Il suffit de patienter et d'attendre la pluie.











Les grimpants, tels "Waterloo" ci-contre ou "Soirée de Bonheur" plus bas, sont solidement enracinés et ne souffrent pas de la sécheresse.



























"Mozart" au pied des pins, dans un sol ingrat qui ne semble pas l'affecter :



Ce fut donc, comme chaque année depuis 9 ans, un week-end d'échanges et de partage d'expériences. Ce fut aussi l'occasion de rencontrer des amateurs passionnés et pour certains ayant une véritable connaissance du monde végétal. N'est-ce-pas, Prof et Daphnée ? N'hésitez pas à visiter leur blog Le jardin de Daphnée

Je pense être en mesure de reprendre progressivement le cours de mes activités jardinières. Je vais donc pouvoir vous retrouver sur la blogosphère avec davantage d'assiduité.

Bonne semaine à toutes et à tous !


vendredi 29 mai 2015

Les Pins Noirs... LE RETOUR !!!





Et oui, me re-voici, à peu près remise en état. Et même si je suis obligée de jardiner avec beaucoup de prudence, je me sens capable d'accueillir les visiteurs au cours du week-end des rendez-vous aux Jardins.

"Et le jardin ?" pensez-vous... 
Eh bien, je vous répondrai qu'il me récompense des soins prodigués les années précédentes !

Cependant comme je n'étais pas en état d'entreprendre certaines tâches incontournables, j'ai été bien épaulée par mon mari et mon fils cadet.

Pour la taille des rosiers, par exemple. Mon mari s'est fort bien acquitté de sa mission. Pour une fois le sécateur a été utilisé raisonnablement ! 
D'ailleurs les rosiers ont l'air contents... En voici quelques-uns, en attendant d'en présenter d'autres dans un prochain billet  :



Rosa multiflora inermis que nous appelons aux Pins Noirs "le rosier de Blandine"








Madame Isaac Pereire sur la barrière du potager :

 LD Braithwaite de David Austin. (Je m'intéresse depuis peu aux rosiers pourpres ou cramoisis).

 
J'ai fait ensuite mes premières sorties au jardin assise dans un fauteuil et conseillant mon mari pour qu'il termine le remaniement d'un massif.
De son côté, mon fils cadet a nettoyé impeccablement toute la pinède, tondu à deux reprises et mis au propre la haie qui borde le dessus de la propriété.

Quant à moi, j'ai recommencé à jardiner à quatre pattes (oui, je sais, ce n'est pas glorieux), avec le râteau que l'on utilise dans les jardinières. Mais maintenant je me tiens sur deux pattes seulement. C'est quand même plus facile. 

Voici donc pêle-mêle, quelques photos.

Hostas et primevères japonaises au pied des Viburnum "Mariesii" :










Spirée "Gold Flame" et Géranium "Vital"









"Zéphirine Drouhin" et clématis "Niobe"  sur un pylone :




Le temps des clématites est venu :





















Le Cornus kousa chinensis croule littéralement sous les fleurs

Il fleurit abondamment tous les deux ans.











Je terminerai avec ces petites scènes de sous-bois :








Une fracture de la cheville puis une fracture de vertèbre ! Pratiquement dix mois d'inactivité ! Jamais je n'aurais pu imaginer que le jardin serait en pareille forme.
D'ailleurs, comme je l'évoquai au début de mon billet, il ouvrira ses portes pour la neuvième année consécutive, à l'occasion des "Rendez-vous aux Jardins" du Ministère de la culture et de la communication, les 6 et 7 juin prochains.






lundi 23 mars 2015

Aïe !!!






Blog en pause


... par l'impossibilité de reprendre mes activités au jardin pendant quelques semaines encore.

Je vous dis "A BIENTÔT" !



mercredi 4 février 2015

Quelle surprise !


Le jardin est sous la neige et je me morfond devant la longue liste des tâches qui m'attendent dans quelques semaines.

Fort heureusement, il y a quelques étincelles dans la grisaille ambiante.
Comme ce somptueux bouquet que le fleuriste du village est venu m'apporter mardi. Si ce jour là était celui de la Chandeleur et des crèpes, chez nous c'était aussi le jour de mon anniversaire. L'un de mes enfants, absent ce jour-là, ne l'avait pas oublié. Je suis venue partager avec vous ce bouquet.




 
Il s'agit d'un "bouquet plat" me dit-on.
Deux longues tiges de bois blanchi  sont disposées horizontalement.

Les fleurs arrivent de la boutique et ne sont pas toutes épanouies.


Roses, anthurium, lys, giroflées, quelques gerberas et chrysanthèmes blancs pour donner du volume. Dès le lendemain, les fleurs se sont ouvertes.






 fa


mercredi 31 décembre 2014

Année nouvelle...



Depuis quelques temps, je suis peu présente sur la blogosphère. Accidents à répétition et agenda surchargé en sont la cause... Aussi je vous demande quelque indulgence si je ne visite pas aussi régulièrement vos sites. C'est ici pour moi l'occasion de remercier les fidèles lectrices et lecteurs qui m'ont accompagnée au cours de cette année qui se termine.

Je tiens maintenant à vous souhaiter une BELLE ANNEE  2015 : petits bonheurs cueillis au fil des jours, auprès de ceux qui vous sont chers. Et bien sûr une bonne santé pour profiter pleinement de vos petits paradis.





J'espère pouvoir reprendre mes activités jardinières. Aussi je vous dis : "à l'année prochaine" !