Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



samedi 11 septembre 2010

L'automne approche

Ces deux derniers jours, la pluie et  les températures assez basses ont fait souffrir les floraisons. J'ai fait un petit tour au jardin : il va y avoir du travail de nettoyage les prochains jours... Et puis, les feuilles de certains des érables commencent à tomber ! J'espère que les feuillages auront le temps de se colorer !
Les conditions météorologiques étaient vraiment peu favorables cet été et certains rosiers, pourtant bien nourris, font grise mine.  Heureusement d'autres refleurissent généreusement comme Aloha, Ghislaine de Féligonde ou Lyv Tyler. D'autres encore remontent plus tardivement cette année tels Mozart, Salet, Sally Homes, ou encore Gruss an Aachen. De quoi nous charmer pendant quelques semaines encore...



Voici l'infatigable Mozart un peu alangui sur la bordure de buis. C'est un buisson issu d'une bouture rapportée d'un précédent jardin. Sa végétation est donc un peu plus désordonnée et demande un bon coup de sécateur chaque année. Mais il résiste vraiment bien aux maladies.
Mozart est un hybride de Moschata obtenu par Lambert, en 1937


5 commentaires:

Anonyme a dit…

Hello Catherine,
Bravo pour ce blog qui nous donne des nouvelles du jardin... Et des pins Noirs.
Les mises à jour Internet sont-elles aussi compliquées que le jardin ?
Bonne fin de saison et à bientôt.

Roland Motte.

Sylvaine a dit…

Peut-être se penche t-il pour faire admirer ses jolies fleurs ?
Mes remontants remontent rarement, tantôt, comme cette année, l'été est gris et frais et ils boudent, tantôt l'été est chaud et ensoleillé, et ils souffrent de la sécheresse !

Catherine a dit…

Tu sais, Sylvaine, chez moi aussi côté rosiers, tout ne va pas toujours tout seul. En général ils ne souffrent pas de la sécheresse chez moi : le sol est plutôt frais là où ils sont installés. Mais ils n'ont pas aimé l'été pluvieux. Heureusement qu'il y a les costauds que rien n'arrête !

Le jardin de Chêneland a dit…

Bonjour catherine. "Mozart" est un superbe rosier comme tu le dis robuste et toujours en fleurs. Tu as cité plusieurs rosiers nous en avons plusieurs en commun et j'irai plus vite en te disant que je n'ai pas "Ly Tyler" et "Salet".J'ai un penchant pour "Aloha" c'est un beau rosier jamais malade avec un feuillage luisant.Avec tous ces rosiers bien fleuris à l'automne le jardin est agréable et nous pouvons profiter plus longtemps du dehors. J'ai comme toi un climant continental avec tous ses extrêmes dont il faut tenir compte.
Belle journée à bientôt

Catherine a dit…

Bonjour amis de Chêneland !
Liv Tyler est arrivé aux Pins Noirs il y a deux ans, recommandé par Monsieur Sauvageot, pour son parfum puissant.
Sa fleur, en forme de rose ancienne, est également intéressante. Le rosier remonte bien.
Quant à Salet, il supporte la mi-ombre et remonte beaucoup.