Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



mardi 12 octobre 2010

Heucherella "Sweat tea" et Lysimachia nummularia

Il y a un mois au vide-jardin de Boult, j'ai découvert l' Heucherella "Sweat tea" proposée par Laurent Jacquin le sympathique et compétent pépiniériste des 4 Saisons à Sancey-le-Grand (il est très modeste Laurent ; il faut donc parler un peu de lui  !)
J'ai installé la nouvelle venue sur un lit de Lysimachia nummularia -la lysimaque rampante toute dorée- qui met bien en valeur les couleurs chaudes de l'heucherelle. Toutes deux apprécient les mêmes conditions de culture.

 
Vous savez très certainement que les heucherelles sont le produit d'une hybridation entre heuchères et tiarellas. A la différence des heuchères, leur feuillage est plus découpé et les inflorescences se présentent en épis plus denses.

L'Heucherella "Sweat"Tea" est apparue en 2009. Elle apprécie une plantation à mi-ombre, dans un sol riche, frais et bien drainé. Ses fleurs sont blanches. La riche coloration de son feuillage va de l'abricot à l'orange cuivré et s'accorde facilement aux autres végétaux. Je pense qu'elle serait bien jolie également près du noir Ophiopogon nigrescens. 

Quant à Lysimachia nummularia, elle est appelée également "herbe aux écus" car nummularia signifie "pièce de monnaie" en référence à ses petites feuilles toutes rondes. Elle apprécie un sol frais. Les producteurs la proposent souvent comme annuelle pour les jardinières (dans ce cas, elle demande un arrosage suivi). Mais vous pouvez la transplanter sans problème au jardin, parmi les vivaces ou les arbustes où elle formera un bon couvre-sol.

11 commentaires:

Fred a dit…

Jolie contraste, je suis fan des associations de couleurs dans ses teintes là, tout le monde n'aime pas mais moi oui ^^
Haaa cette Lysimachia nummularia aurea faudrait que je la teste avec mes Hosta Halcyon histoire de voir ;)

Sylvaine a dit…

C'est une jolie plante, l'Heucherella, que je n'ose pas planter dans mon clos où l'ombre est sèche. En plus, du fait de sa parenté avec la Tiarella, je ne sait pas si elle est aussi tolérante au calcaire que les Heuchères.

Catherine a dit…

Il est vrai, Sylvaine, que l'heucherella a besoin d'un sol plutôt frais, assez riche si elle est au soleil. C'est moins vrai à l'ombre. Peut-être pourrais-tu tenter d'enrichir la terre avec du compost ?
Il est vrai que chez moi c'est acide alors... je ne sais pas comment elle réagit côté calcaire.

Catherine a dit…

Fred, cette heucherella se trouve dans la bordure de la scène d'ombre de mon billet du 7 octobre (première photo, en bas à droite). Je l'ai mise pour créer un "accent" parmi les feuillages dorés qui se trouvent là. Donc elle ne tire pas du tout l'oeil...
Elle vient en complément dans la scène.
Je mets souvent Lysimachia avec les hostas panachés. Tu nous la montreras associée à Halcyon. Peut-être avec en plus un petit carex ?

Jocelyne a dit…

je lis tes commentaires et là ,je trouve l'experte des associations
c est formidable ,tout de suite tu sais ou et comment et pourquoi tu mets cette plante là
bon je te dis au revoir Catherine
je ferme le blog quelques jours
je suis heureuse d aller voir ma famille
tu verras ,je suis très famùille ,c est sacré chez moi
gros bisous de nous deux
a bientôt

Le jardin de Chêneland a dit…

Bonjour Catherine . Les heuchères sont largement représentés aussi dans mon jardin. Tu as fais une adorable association. J'ai déroulé tes messages précédents et j'ai vu les magnifiques vues de ton jardin. Pour ton cosmos chocolat je le rentre tous les hivers comme je rentre les agapanthes je sais que sous mon climat ni les uns ni les autres ne survivraient à la rigueur de l'hiver.
Merci de ta gentille visite
Jocelyne

Catherine a dit…

Jocelyne, je te remercie pour le conseil et pour tes commentaires encourageants.
J'espère surtout que tu vas mieux et je te souhaite une rapide convalescence.
Amicalement.

Viou62 a dit…

L'association des 2 plantes est tres reussie, ça fait un joli contraste. Je n'ai pas d'heucherella dans le jardin, je devrais essayer d'en mettre une

Catherine a dit…

Viou, les heucherelles ont des besoins à peu près identiques à ceux des heuchères. Plantes solides. Parmi d'autres :
Stoplight très lumineuse ; vert acide et nervure pourpre. Kimono : plus vigoureuse à feuillage plus sombre (vert, nervure pourpre) à mettre sur un fond clair (Lysimaque numulaire comme Sweat tea ou lamier).
Bon dimanche.

berthille a dit…

Tu ne la trouves pas un peu trop expansive cette lysimaque ? J'en avais mis en couvre-sol en bordure de massif mais je commence à l'arracher au vu de sa vigueur car j'ai peur qu'elle n'étouffe certaines vivaces.

Catherine a dit…

Berthille,
Ne t'inquiètes pas de la vigueur de la lysimaque nummulaire : certes elle s'étend vite mais s'enlève très facilement car son enracinement est superficiel ce qui n'est pas le cas de tous les couvre-sol. Donc pas de danger pour les vivaces proches.
Bonne journée