Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



vendredi 21 janvier 2011

Mésanges, un charmant trio...


Nous sommes à nouveau dans la grisaille, hier il neigeait et aujourd'hui il gèle... Les travaux de nettoyage entrepris il y a deux jours attendront. Il y a bien quelques floraisons  - héllébores ou Viburnum bodnantense- pour égayer le vert des persistants. Mais  de petites boules de plumes colorées animent également le jardin. En voici quelques-unes venues se restaurer comme elles le font tous les matins.


Des passereaux communs dans notre environnement mais que nous ne nous lassons pas d'observer.
Le buffet, abondamment garni de graines de tournesol et de noix décortiquées, est très fréquenté.


La mésange charbonnière ou parus major. Celle que nous connaissons tous et que l'on rencontre vraiment partout. Et si cet oiseau est commun, son plumage ne l'est pas. Je trouve même les nuances plus délicates que sur la mésange bleue. 

La ligne noire présente sur le ventre est plus large chez le mâle (à droite) que chez la femelle. 
 

 
La tête est bleu-noir, les joues sont blanches. Le dos est verdâtre,  les ailes et la queue  bleu-gris.
Je trouve que un petit air martial à celle-ci qui semble avoir rabattu son casque sur les yeux !

J'ai toujours beaucoup de mal à "saisir" les mésanges bleues. Elles sont peu nombreuses et de plus ne tiennent pas en place. Le temps de régler mon APN, et elles se sont envolées !

                
La mésange bleue ou cyanistes caeruleus.  La calotte, les ailes, la queue et même les pattes sont bleues. Une ligne bleue foncé traverse la tête blanche, du bec à la nuque.  Le mâle est plus coloré que la femelle (ci-dessus et ci-contre).



Les mésanges bleues sont les moins nombreuses au jardin. Mais il paraît que leur population est en déclin depuis une quarantaine d'années. On remarque ici la couleur plus douce de la femelle.

La mésange nonnette, plus petite que les deux autres est très vive elle aussi. Il faut s'armer de patience pour la "capturer".





La mésange nonnette ou poecile palustris. avec son petit capuchon noir sur sa tête blanche. Son corps est un doux dégradé de beige.
Elle habite les forêts de feuillus et ne fréquente les mangeoires que près des zones boisées, ce qui est le cas aux Pins Noirs.
Curieusement, cette année les nonnettes sont plus nombreuses au jardin que les mésanges charbonnières.





Les trois espèces de mésanges peuvent cohabiter dans la même forêt. Mais afin d'éviter la concurrence, elles recherchent leur nourriture à différents étages : la charbonnière dans la partie inférieure des arbres, la nonnette dans les branches médianes et la mésange bleue dans la cîme des arbres et à l'extrémité des branches.
Je n'ai pas eu l'occasion de voir de mésange huppée ces jours-ci. Elle est pourtant présente car elle fréquente les grands résineux de la propriété.


 

19 commentaires:

RICHARD MOISAN a dit…

Quelle chance as-tu de pouvoir attirer toutes ces espèces! Mais de réussir à saisir l'instant adéquate d'un bon cliché doit résulter d'un sacré sport... et surtout de beaucoup de patience...

Gine a dit…

Ah ! C'est le jour des oiseaux ... Les Chenevières en parlent aussi. Et moi, j'ai passé un bon moment à les observer, ce matin. Le froid nous les ramène de la forêt ! Chez moi, j'ai six sortes de mésanges : charbonnières, bleues, noires, huppées, à longues queues et nonettes qui se succèdent et la plus dure à photographier est la Nonette. Elle pique sa graine et va la manger dans un buisson. Trop vive pour moi ! C'est une passion ! Bon dimanche !

Catherine a dit…

Bonsoir Richard !
En effet, il faut un peu de patience. Mais c'est une des vertus du jardinier (ou de la jardinière) !
Bon dimanche.

Catherine a dit…

Bonjour Gine !
Tu as bien de la chance de voir les mésanges noires ou à longue queue. Je ne les vois pas aun jardin...
La nonnette est en effet très vive. Mais le pic épeiche n'est pas facile non plus : il s'envole au moindre mouvement !
Amicalement.

Kristin a dit…

belles tes photos!!et quelle variété d'oiseaux chez toi!

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

Bonsoir
Mai alors tes photos sont bien belles tu sais. Quel plaisir de regarder ces oiseaux.
Les mésanges donc.
Magnifique clichés.
Puis tu vois j'aime les oiseaux mais j'ai encore beaucoup de mal pour faire des photos.
J'ai pu faire une photo d'un rouge gorge que je mettrais prochainement sur mon blog.
Je te souhaite une belle soirée
Et à bientôt chez toi
Merci de ton passage

♫ Florian ♪ a dit…

oh elle sont bien trop belle j'adore

Carzan a dit…

Belles photos, on le sait au prix parfois de beaucoup de patience. On a beaucoup de chance d'habiter dans un cadre comme le tien, étant ainsi aux premières logrs pour observer la nature.

Catherine a dit…

Merci Kristin !
La forêt jouxte la propriété ce qui explique la présence de nombreux oiseaux au jardin.
Bonne soirée.

Catherine a dit…

Merci France pour ton commentaire sympa !
C'est mignon un rouge-gorge. Le hasard veut que j'ai assisté à une petite scène amusante avec un rouge gorge et que je prépare un petit billet...
A bientôt donc.
Amitiés.

Catherine a dit…

Bonsoir Florian !
En plus de faire le spectacle, elles sont utiles au jardin !
Bon dimanche !

Catherine a dit…

Bonsoir Carzan !
Oui j'apprécie de vivre au contact de la nature (sans être loin de la civilisation comme je le dis souvent !).
Il y a toujours quelque chose à observer.
Amicalement.

Fred a dit…

Quelle patience tu as pour arriver à prendre des photos de ces feux follets ^^, pas autant de diversité chez nous, sauf l'autre jour un pic vert est venue en ballade, je vous ferais voir ça ;)

NATHAN a dit…

bonjour ils sont trop beau tes oiseau

Catherine a dit…

Bonjour Fred !
C'est beau un pic vert ! Pas facile à "saisir" non plus !
Il en traîne dans le coin et un voisin a vu une grosse poutre de sa loggia détériorée par un pic qui dévorait les coccinnelles réfugiées là... Il aime aussi les joints de silicone des fenêtre de toit ! A surveiller donc...
Bonne soirée.

Catherine a dit…

Merci Nathan pour ton passage sur mon blog !
Cordialement.

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

Ma p'tite reponse


OUI Catherine timide un peu comme moi je pense surtout si une personne essaye de me photographier car je n'aime pas du tout.
Mais je fais des efforts je pense.
c'est un individualiste forcené ok je vais donc m'en souvenir
BONNE soirée à toi

lesviolettes a dit…

coucou Catherine ,j'aimerais être un oiseaux et me poser sur tes branches j'attends avec impatience le moment où je pourrais prendre le temps de faire des photos des oiseaux dans le jardin merci pour ton commentaire très documenter j'apprends toujours beaucoup avec toi bonne journée

Catherine a dit…

Merci Françoise pour ton message et ta gentillesse habituelle !
Bises.
Catherine