Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



jeudi 29 mars 2012

Un petit bilan en ce début de printemps...




Dans mon précédent billet, nous en étions restés à l'aperçu de mon jardin dans un état assez pitoyable ; encore gorgées de sève en décembre en raison du temps anormalement doux, les plantes ont été brutalement confrontées à un froid intense. A noter que les hivers précédents, la neige avait fait son apparition en novembre et avait protégé les végétaux.

Voici donc un petit état des lieux après deux semaines d'un temps quasi estival. Vous savez que je montre le jardin en temps réel, soyez donc indulgents car rien n'est encore terminé dans la remise en ordre du jardin.

Le scénario de l'an dernier semble se répéter : temps magnifique et températures élevées, tout comme chez vous probablement. Regardez ce beau ciel bleu :




 L'Amélanchier Canadensis s'apprête à fleurir :














J'en profite donc pour nettoyer, tailler, replanter... Mes séances de jardinage sont entrecoupées de nombreuses réunions qui semblent avoir toutes été programmées pour l'arrivée du printemps ! Il faut bien faire avec et s'organiser en conséquence...

Je ne suis pas une jardinière débutante mais cette année je m'émerveille tout particulièrement en regardant les massifs qui reprennent vie.



Quelque reliquat de la taille des fruitiers reste à évacuer... La taille de ces fruitiers est l'une des rares tâches qui incombent à mon mari.  Il faut installer l'échelle à trois plans... Ca fait un peu haut pour moi et lui aime grimper dans les arbres.  Donc à lui la taille des fruitiers et de l'Acer laciniata qui menace toujours d'envahir le voisinage. Mais je surveille, parce que lorsque mon mari à un sécateur en main, une fois redescendu, il peut faire des dégâts ! Il coupe en douce, dans les endroits un peu éloignés. Mais pour être sincère, je dirai qu'il est un plus raisonnable depuis la taille mémorable d'un Viburnum Bodtnantense qui s'apprêtait à fleurir.



Dans la rocaille qui n'a pas encore été remise en état,  les jacinthes et les pulsatilles font un peu oublier leurs voisines mal en point. Sauges et lavandes seront retaillées quand elles commenceront à bourgeonner à la base des rameaux. Les santolines n'ont pas survécu alors qu'elles avaient résisté à - 20° il y a deux ans. L'Helychrysum (vous savez... la plante curry) tire plutôt bien son épingle du jeu.



 

Les jacinthes cultivées à l'intérieur en hiver, sont systématiquement replantées dans les massifs où elles refleurissent chaque année. Un peu moins opulentes, mais je les préfère comme cela.




Dans un coin de la pinède, Vinca minor et violettes sauvages (vous remarquerez qu'il y a encore un bon matelas d'aiguilles de pin à ramasser à cet endroit là) :


Les premières pousses de narcisses étaient grillées et n'ont rien donné. La deuxième vague s'en sort mieux :




Les premières tulipes font leur apparition :






Et voilà un intrus !  Il fait écho par sa couleur aux petites tulipes botaniques Tarda, mais il sera arraché avant la montée en graines, si je ne veux pas retrouver sa progéniture alentour :



Il y a aussi une impatiente : la clématite "Miss Bateman" qui forme ses boutons ! J'aurais préféré qu'elle attende les rosiers mais elle a dû juger qu'ils ne seraient certainement pas en avance : la plupart ont été retaillés sévèrement pour éliminer les nécroses...


Le délicat Prunus incisa "Kojo-no-Mai" reste indifférent aux conditions climatiques. Je soulignerai simplement que sa floraison est relativement éphémère et que l'on  n'en profite jamais assez longtemps :






J'ajouterai encore que les géraniums endressii étant cuits (je n'avais jamais vu cela !), j'ai arraché un peu vite certains pieds avant de m'apercevoir que les pieds qui étaient restés en place repartaient sous le niveau du sol. Il suffit de recouper les parties noircies et de replanter.

En Franche-Comté, beaucoup de jardins sont logés à la même enseigne. Et les horticulteurs des environs me disent qu'ils ont eu beaucoup de dégâts.
Je verrai ce qu'il en est dimanche prochain puisque ce sera la première Fête des Plantes en Franche-Comté,  à Rainans dans le Jura.
La Fête des Plantes de Saint-Jean-de-Beauregard a toujours lieu au même moment et il y a quelques mois, j'avais projeté un séjour de quelques jours à Paris avec retour par Saint-Jean. J'ai renoncé dans un premier temps à mon projet parce que je n'étais pas certaine de pouvoir marcher fin mars. Depuis j'ai retrouvé mon autonomie mais je me rends compte que j'ai pris une sage décision quand je regarde mon agenda surchargé. Saint-Jean, ce sera pour l'automne !

Je vous montrerai dans quelques jours le résultat de mon escapade à Rainans...





28 commentaires:

lesviolettes a dit…

ah contente de te revoir ,je m'inquiétais mais oui le printemps est source de trop plein d'activité comme les bourdons on s'affaire,les maris tailleurs doivent prendre quelques leçon c'est drôle comme ils aiment faire taille rase ..le mien aussi ,pourquoi donc serait on envahissante avec nos plantes et arbustes?
je laisse toujours jusque juillet une plante qui a été abimées l'hiver faut lui laisser sa chance ,bo printemps merci de ton billet

Marie-Claude a dit…

Te revoilà, depuis 15 jours je ne te voyais plus sur la blogosphère !
Remarque, je comprends que tu aies du travail avec ton grand jardin...
Mais finalement, je remarque que ton jardin commençant plus tard son éveil a fini par rattraper et même dépasser le mien car je vois que tes pulsatilles sont en fleurs et les miennes, pas encore...
Bonne fin de semaine
Bises
MC

Richard Moisan a dit…

Eh bien, Catherine, tout semble se présenter sous les meilleurs hospices. Tes plate-bandes sont saines, propres et attentives au ciel. Nul doute que tout sera beau pour tes premières visites guidées...
Bon week-end!

anabel a dit…

mon mari est aussi sous surveillance quand il a un sécateur à la main!...
le jardin reprend vie, et il est vrai que beaucoup de plantes entre autre les géraniums reprennent seulement vie!

Gine a dit…

Chez moi, c'est aussi le décompte des rosiers gelés - mais j'attends encore avant de tout arracher ... Mais nos jardins ont l'air d'avoir subi les mêmes avanies cette année ! J'ai encore un peu de retard sur toi, l'amélanchier et les malus et prunus devraient fleurir ce weekend ! Et je n'ai pas fini d'enlever les feuilles et les tiges des vivaces laissées en place pour les insectes cet hiver. Mais avec cette douceur, ce n'est que du bonheur !

Virginie a dit…

bonjour Catherine ! Tes narcisses blanches sont vraiment superbes !!! J'ai pas mal de pertes aussi ! Pour certaines, je me fais une raison mais pour d'autres, comme mon Geranium renardii, qui semble ne pas vouloir donner signe de vie, me rendent bien tristounette !!! Dis moi, te sera t-il possible de faire une tite marcotte de ta Miss Bateman ? Je la cherche depuis un moment, je ne suis pas pressée ... J'espère pouvoir aller à Saint-Jean cet automne, ce serait chouette de pouvoir se rencontrer !!! ^^ Je devais y aller ce we mais je n'ai pas l'autorisation du médecin grrr ! :O)) Bon nettoyage. Je t'embrasse, à bientôt ;D

Sylvaine a dit…

Oui, ce printemps on s'extasie sur chaque nouvelle fleur, sur chaque nouvelle pousse verte comme si après le froid intense, leur renaissance était un miracle !
Ta santoline a grillé ? Bizarrrerie de la nature, mes thyms serpolets sont morts alors qu'ils poussent jusqu'en montagne mais ma santoline, réputée frileuse, a résisté !
Nous avons écrit la même chose au sujet des narcisses et des jancinthes ! lol
Très bonne journée.
Dommage que tu ne viennes pas à Beauregard, je t'aurais invitée, nous ne sommes pas loin.
Ce sera pour cet automne !

louli a dit…

La météo estivale de ces derniers temps est générale je crois et du coup tout s'est accéléré au jardin (moi aussi, d'ailleurs !). Mais comme toi, même avec un climat différent du tien, c'est la première année où j'ai tant de dégâts en particulier dans les arbustes. Certains ont déjà été remplacés, pour d'autres je patiente...les réveils sont parfois tardifs ! Belle journée à toi
p.s : le teucrium se porte bien et l'hosta cherry berry pointe le bout de son nez, j'en suis ravie !

Fred a dit…

Je crois que l'on est tous pareil cette année à s'émerveiller de la moindre pousse verte qui signifie que la plante est en vie ^^, mais bon c'est comme ça !
Concernant le P.incisa 'Kojo no ami' je trouve que sa floraison n'est pas si courte que cela ou alors comme je ne le découvre que cette année j'ai l'impression qu'elle dure lol

Anonyme a dit…

Bonjour Catherine,
Avec ta superficie, il faut du temps pour remettre ton jardin en ordre!
Nos jardins ont bien souffert cet hiver, j'espère que ce printemps ne va pas être aussi sec que l'an dernier.
Ton jardin me parait déjà bien impeccable.
Tes pulsatilles sont superbes, j'ai planté ma 1ère la semaine passée.
A très vite!

Le Jardin de Chêneland a dit…

Je me demandais si tu allais revenir dans notre royaume de jardinautes et c'est avec plaisir que je lis ton billet du jour. Bravo pour tous ces petits coins fleuris avec des narcisses de toute beauté. je trouve ton jardin dans un aspect fort agréable à voir. Je comprends pour ton époux avec le sécateur. mon mari s'occupe que des pelouses dans le jardin, mais parfois lorsqu'il saisi un sécateur, je fais attention aussi et je m'informe toujours sur ce qu'il va couper. Le beau temps est certes, très agréable mais la pluie est absolument nécéssaire voire indispensable dans les jours à venir.
bises jocelyne

m-pierreG a dit…

bonne promenade a rainans je pense aussi m'y rendre, les jardins sont de plus en plus beaux mais que c'est sec...
a+@
mp
le jardin boultois

Olivier a dit…

Tout ça est très prometteur. Les pulsatiles sont magnifiques, j'ignorais qu'on pouvait en avoir dans son jardin.

Lydie a dit…

Les santolines semblent avoir souffert dans beaucoup de jardin !
Je planterai des jacinthes à l'automne, pour faire plaisir à mon homme qui les aime beaucoup ! mais impossible de les avoir en intérieur le parfum me saoul littéralement !
En tout cas tu as de biens jolies floraisons!
Bon courage pour la suite :)
Lydie

இڿڰۣ FLO இڿڰۣ a dit…

coucou Catherine et bien que de superbes photos et quel travail bisou

Françoise a dit…

La nature est en effet toujours surprenante !
La vie réapparait parfois là ou on ne l'attendait plus..

Mais quelle magnifique deuxième moitié de mars, je n'avais jamais vu ça de ma vie..

En Belgique, le temps est redevenu gris et froid depuis ce matin.. Je suis donc d'autant plus heureuse d'avoir bien profité du soleil .. et le jardin aussi

Nous voudrions juste avoir quelques bonnes giboulées
IL FAIT SOIF très soif au jardin

Marie-Noëlle a dit…

Mais ton jardin s'éveille très bien et au moins tes tulipes ne sont pas en retard comme chez moi.
Ce prunus est ravissant et j'ai longtemps hésité à le planter mais comme tous les prunus (ou presque) sa floraison ne dure pas assez longtemps comme tu le dis toi-même.
Devine qui grimpe dans les arbres ici ??
C'est préférable car la dernière fois qu'"Attila" a taillé en hauteur, il a fini aux urgences.
Bon jardinage, il fait si beau ...
Bises

ruma a dit…

Hello, Catherine.

 Awe inspiring your works...
 It lets me feel warmth with the humanity.

 The prayer for all peace.

Have a good weekend. From Japan, ruma ❃

Fred B. a dit…

j'ai planté des tulipes tarda cet automne ; je verrai peut être les fleurs dimanche car samedi je serai à saint jean de beauregard avec Fred.

Catherine a dit…

Françoise, oui, je suis toujours de ce monde...Mais tout me tombe dessus au même moment !
Tu as raison d'être patiente : mon mahonia Charity a repris vie au bout de... deux ans !
Bon courage pour les jours à venir.
Je t'embrasse.



Marie-Claude, nombreuses activités le jour, réunions en soirée. C'est souvent comme cela au printemps : tout redémarre ! Mes pulsatilles sont au soleil, sol très sec. Elles ne demandent aucun soin et je les aimes à tous les stades de leur végétation.
Bises.



Richard, je te souhaite un agréable week-end. Bises.



Geneviève, ah oui, enfin des feuilles bien vertes aux branches et les premières fleurs. Ca remonte le moral ! Pour les maris et les sécateurs : ils s'étonnent ensuite qu'on les cantonne au portage des brouettes !



Gine, ce beau ciel bleu et cette douceur font un bien fou en effet. Mais espérons qu'il n'y aura pas de coup de froid. Ici (et chez toi aussi certainement) jusque début Mai, rien n'est acquis. Mais ce qui est pris, est pris !



Virginie, mais c'est qu'il a bien fait le médecin. Courir les foires au plantes ! Est-ce bien raisonnable ? Mais ce serait sympa si nous pouvions nous retrouver à St Jean cet automne.
Je n'ai jamais tenté la marcotte de clématite. Voilà donc une occasion de commencer. je te tiendrai au courant.
Et surtout : reposes toi !
Bisous.



Sylvaine, merci pour ta gentille invitation. Je serai très heureuse de te rencontrer.
Les santolines ne tiennent jamais bien longtemps dans ma région. Mais pour cette plante, je fais un peu une exception et je vais remettre un pied de chaque variété (chamaecyparis et rosmarinifolia).
Je t'embrasse.



Louli, ici Cherry Berry est l'un des derniers à sortir... Une fois bien installé, cet hosta est assez prolifique. Quant au Teucrium hircanicum, il va se ressemer après la floraison et donnera une belle descendance !
Bises.



Fred, comme toi je me sens revivre en regardant le jardin qui reverdit. Il y a longtemps que je ne lui avait pas vu si vilain aspect.
J'ai deux exemplaires de Prunus Kojo-no-Mai : celui de la pinède fleurit en premier, et l'autre suit. Ca étale quand même la floraison. On le dit de pousse lente mais à mon avis, ce prunus grandit plus vite qu'on ne le pense.
Bon week-end !



Jocelyne, j'ai bien regretté de manquer de temps ces dernières semaines. Mais il a bien fallu prendre les choses les unes après les autres. Ici aussi le jardin est bien sec. J'arrose les vivaces que j'ai refaites. Si ça continue les nappes phréatiques vont à nouveau baisser... J'ai l'impression de revivre le printemps 2011.
Bises à toi aussi.



Marie-pierre, oui le jardin a besoin d'eau. En plus de la chaleur, la bise a bien desséché. Tu vas voir qu'en Juillet/Août, nous aurons la pluie comme l'an dernier.
Je serai à Rainans assez tôt le matin. J'ai passé des commandes. Laurent Jacquin me dit qu'il a eu bien des dégâts dans les serres...








Marie-Claude

Catherine a dit…

Olivier, bienvenue aux Pins Noirs. Les pulsatilles poussent sans soin particulier au jardin. Et elles ont le bon goût de se ressemer seules.

Je suis allée faire un petit tour chez toi. Tes photos sont magnifiques. De plus, j'ai vu que nous étions pratiquement voisins !
Je vais mettre un lien sur mon blog.
A bientôt.



Lydie, si tu plantes les jacinthes au jardin, elles reviendront fidèlement chaque année sans que tu aies à t'en préoccuper. Elles sont moins doubles et voilà tout.
Bises.



Flo, merci pour ta visite ! Profites bien de ton week-end.
Bisous.



Françoise, oui il fait soif au jardin. L'an dernier nous avons euexactement le même temps ici au printemps. Chaleur et sécheresse.
Une belle petite pluie fine serait la bienvenue. Mais pas pour des semaines quand même...



Marie-Noëlle,vu l'état du jardin il y a quelques semaines, je n'en reviens pas de voir déjà des tulipes en fleur.
J'ai toujours peur de voir mon mari se retrouver dans la même situation que ton "Attila". C'est dangereux les acrobaties dans les arbres ou sur les toits. Je râle souvent et mes cheveux se dressent sur la tête !
En tout cas, sois prudente !Profites également de ce temps quasi estival. Bises.

Catherine a dit…

Ruma, thank you for your visit and your warm comment.
I have just visited "Calligraphy in the Landscape" : your pictures are fabulous !
Have also a nice week-end.
Friendship from France.
Catherine

Catherine a dit…

Fred B quelle chance tu as d'aller à St Jean dimanche !
Je pensais monter en train à Paris et y passer quelques jours avant de redescendre avec mon fils, en voiture, sur St Jean. Mais je n'ai rien voulu programmer car je ne savais pas si je serais en état de marcher...
Je ferai peut-être la connaissance "des deux Fred" à l'automne prochain !

ingrid a dit…

bonjour ,les jardins reprennent vie et surtout après la première tonte....c'est très joli chez toi Catherine. Comme toi j'ai très grand à m'occuper et je veux que ce soit présentable pour les visites.....et ily a encore à tailler...mon mari s'occupe que de la pelouse et le bricolage.Bon weekend INGRID

Berthille a dit…

Ton jardin est plus avancé que le mien : l'amélanchier s'ouvrira peutêtre ce week end ; et encore avec la baisse des températures depuis hier, ce n'est pas gagné.

Tu dis qu'ils sont cuits que les geraniums endressi ? Ne les voyant pas (encore) reverdir, l'idée m'était venue à l'esprit aussi :-((. Les trois 'Mavis Simpson' dorment (?) encore aussi ...

Entièrement d'accord avec toi lorsque tu dis que le prunus 'Kojo-no-Mai" grandit plus vite qu'on ne le croit : en 2 ans le mien a pris 30 cms, au point que j'ai vérifié plusieurs fois qu'il n'y avait pas eu erreur d'étiquetage.

Virginie a dit…

ohhh, merci beaucoup, tu es formidable !!! ♥ Ben vi, il faut savoir s'arrêter ... bisous ;D

saturne200 a dit…

ton jardin reprend vie, je constate que tu as également des pissenlits,
ils n'ont pas souffert de l'hiver ceux là;
ici le manque d'eau commence à se faire sentir
je te souhaite une bonne semaine

Viou62 a dit…

Ton jardin est tout frais, tout printanier, c'est agreable.
Mon prunus incisa "Kojo-no-Mai" n'a pas resiste a l'hiver, je vais encore attendre un peu avant de le jeter.
Je voulais aussi te parler de mon mahonia Charity, il est dans un etat pitoyable. Je l'ai taille mais il n'a plus aucune feuille. J'espere qu'il va redemarrer du pied comme le tien.
Bonne soiree, bises