Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



vendredi 15 juin 2012

Quelques rosiers anciens et un moderne...



En ce milieu de semaine, quelques rayons de soleil ont réchauffé le jardin. Toute l'eau de ces derniers jours n'a pas épargné les rosiers ; j'ai dû faire un sérieux nettoyage encore aujourd'hui. 

Je ne ferai pas dans l'originalité en vous montrant quelques roses du jardin . Je vais essayer de vous présenter quelques variétés un peu moins courantes. Quoiqu'il est assez difficile de contenter les amateurs ...

Waterloo de Louis Lens. Planté au printemps 2011, il va son petit bonhomme de chemin. Il est bien sain, très remontant.



Kathleen Harrop : une obtention de Dickson de 1919. Ce bourbon est un sport de Zephirine Drouin. 



Je l'ai installé sur les conseils de Fabien Ducher alors que je cherchais un rosier inerme acceptant la mi-ombre. J'ai lu quelque part que c'était une "bête à soucis", pour jardinier courageux. Je ne vois pas pourquoi car chez moi, il se porte tout à fait bien et sans soin particulier.


Le Havre - Un Hybride remontant - Eudes 1871. Un solide rosier, bien remontant lui aussi.




Aloha de Boemer et Perkins 1949. En raison de leur faible rusticité, j'évite les Hybrides de Thé à l'exception de Aloha et de Général Schablikine, ce dernier m'ayant été offert. Je conduis Aloha en arbuste, pas en grimpant.



Quant au Général Schablikine, une obtention Nabonnand de 1876,   il a été l'un des premiers à fleurir et a déjà terminé sa prestation. Il est tout jeune encore. Le voici photographié il y a quelques semaines :




Magna Charta - Un hybride remontant de Paul Croix 1876. 




La rose de Rescht - un rosier de Damas/Portland très parfumé. Il accepte la mi-ombre. S'il a trop chaud, il remonte peu.C'est le cas chez moi.



Le rosier Salet de Lacharme -1851. Un moussu qui par conséquent est bien parfumé. Il est vraiment très remontant.



Madame Félicité Hardy - Hardy 1838. Un rosier de Damas qui ne remonte pas, mais il est tellement beau... On ne peut pas tout avoir.  On  reconnaît cette rose à son petit oeil vert. Le rosier est installé à mi-ombre, situation qui lui convient bien.  



Et aussi Grootendorst - un Hybride de Rugosa de 1918. Je raffole de ces fleurs frangées en forme d' oeillets. Comme tous les rugosa, il  pousse partout !




Et puis ce vieux moussu, qui m'a été offert par une amie qui l'avait depuis toujours dans son jardin familial. Il est superbe. Dommage qu'il ne remonte pas !





Après la présentation de ces quelques anciens, je ne vais pas entretenir la guerre des roses mais je vais parler d'un moderne, de celui qu'on trouve partout et dont je ne raffole pas : je le trouve fade, avec le bord des pétales un peu trop fluo. En hybridant Kalinka x Haendel et Danse des Sylphes, Meilland a obtenu ... l'incontournable Pierre de Ronsard.  Alors me direz-vous, pourquoi le photographier ? Et bien c'est uniquement à cause du Deutzia gracilis qui pousse tout à côté. C'est peut-être commun le Deutzia, mais je l'apprécie car il est sans souci et fleurit longtemps.







Et c'est l'occasion de mettre en valeur la Clématite "Niobe" qui refait surface alors qu'elle avait disparu à la fin de l'hiver.










Pierre de Ronsard... voilà un rosier qui a fait bien des caprices dans ses débuts. Il est vrai qu'il n'est arrivé ici que pour "boucher un trou" à un moment où, la saison s'avançant, on ne trouvait plus que lui en conteneur. Bref, c'est peut-être la raison de sa mauvaise volonté. Il devait sentir que ce n'était pas le coup de coeur ! Mais maintenant il prospèe, il est en bonne santé, alors je ne vais quand même pas l'enlever... Et puis, il n'y a que moi ici qui ne l'aime pas trop.
L'an prochain je planterai un rosier au coloris un peu plus tonique à son pied.


 Je ne sais pas si j'aurai le temps de rédiger un autre billet d'ici la fin de la semaine. Alors, je vous souhaite dès à présent un bon week-end.





30 commentaires:

louli a dit…

Comme je suis étonnée que tu n'aimes pas notre cher Pierre, moi qui l'admire sur ma façade...Il est vrai que tu as un tel choix qhez toi qu'après tout, tes souhaits pour un rosier sont sûrement plus pointus que les miens ! En tous cas, une chose est sûre, j'ai découvert Grootendorst récemment et il me le faut, je le trouve magnifique :) !! Bises et bon week-end

Gine a dit…

Oui,oui, il agace, ce Pierre de Ronsard que l'on voit partout. Pourtant, il est bien gracieux avec son ourlet rose à chaque pétale et il fait des bouquets somptueux... Je me pose quand même la question : comment faites-vous pour avoir autant de sorte de rosiers anciens ? Sur le net ? Je ne sais peut-être pas chercher, mais il me semble que l'offre est bien plus réduite en Suisse! Bon weekend parfumé !

Richard Moisan a dit…

Comme j'aimerais, moi aussi, avoir des roses anciennes! Et les tiennes m'en donnent encore davantage envie!

Catherine a dit…

Louli pour moi c'est un problème de couleur qui a besoin d'être rehaussée par autre chose. Si "Niobe" se requinque, ça ira mieux.
J'ai remarqué la différence qu'il peut y avoir sur deux rosiers identiques en raison de la nature du sol dans lequel ils sont plantés (je le constate chez moi avec Abraham Darby).
Bon week-end. Bises

Catherine a dit…

Gine, j'achète chez un ou deux rosiéristes connus que je rencontre sur les foires aux plantes mais qui vendent aussi via le net. J'ai une petite préférence pour Fabien Ducher (entre Lyon et St Etienne) qui perpétue la tradition familiale... à la 6ème génération.
Demain : visite du Quartier Vauban à Fribourg en Brisgau avec la commission Environnement de ma commune.
Bon week-end à toi aussi.

Catherine a dit…

Richard, ancien ou moderne : chaque sujet a ses qualités (parfois ses défauts).
En plantant des rosiers anciens, j'ai l'impression à mon modeste niveau, de préserver un peu de notre patrimoine.
Bon week-end !

✿⊰♥⊱ FRANCE ✿ a dit…

Catherine bonjour
que de roses roses blanches aussi chez toi
ton jardin doit être splendide avec ces couleurs et tu dois te poser et regarder tout simplement ton jardin au calme aussi
j'ai des roses anciennes mais pas beaucoup par contre j'adore ces roses comme toi
Je t'embrasse

Anonyme a dit…

bonjour Catherine,
Quel spectacle dans ton jardin!
J'ai découvert quelques noms!!!
Mais il me reste peu de place et il va falloir que je fasse des choix..
Mme Hardy me tente beaucoup: c'est un non remontant certes mais quelle pureté, quelle élégance!
Je n'ai pas encore rose de rescht et il va falloir que je répare cette erreur. Il est superbe!
Bon week end!

Lydie a dit…

Tu nous as présenté de très beaux rosiers, j'ai fait plein de découvertes ! Rosier de Retch me fait très envie depuis un bon moment ! J'avoue que je ne suis pas non plus très fan de pierre de ronsard... surement parce qu'on le voit partout... et puis il est beau mais un peu fade !
Mon seul rosier ancien c'est Salet !
Bonne journée et bon weekend
Lydie

Le Jardin de Chêneland a dit…

Tous ces rosiers sont des valeurs sûres résistant au froid. Ils sont bien accompagnés. Tu as raison pour les hybrides de Thé, j'ai perdu 30 rosiers hybride de thé cet hiver.. Que des meilland Je n'en installerai plus jamais dans mon jardin. On ne sait pas si nous revivrons un hiver aussi glacial. J'ai une vieille variété meilland qui a bien résisté ainsi que Pierre de Ronsard.
bises et belle soirée jocelyne

Catherine a dit…

France bonsoir !
C'est un peu plus calme ces jours-ci mais avec le temps épouvantable que nous avons eu il n'était guère possible de s'installer au jardin (trop froid pour diner dehors également). Ca ne m'empêchait quand même pas de faire un petit tour pour voir si mon petit monde va bien.
Je te souhaite un bon week-end. Bises

Catherine a dit…

Lydie, j'ai vu Salet chez toi et je me souviens t'avoir dit que tu serais satisfaite de ce rosier. Il fleurit tout le temps.
Aujourd'hui il a fait très chaud. Ca nous change mais nous n'avons plus l'habitude !
Bises

Catherine a dit…

Jocelyne, je regarde toujours l'origine du rosier et donc j'évite les rosiers de Thé qu'il faut pouvoir installer bien à l'abri. Après un automne 2011 très doux, les plantes n'étaient pas en dormance quand l'hiver est arrivé. Voilà bien tout le problème de l'hiver dernier.
Aloha et Général Schablikine sont arrivés ici par hasard. Mais ils ont bien tenu car ils sont un peu abrités par des arbustes qui coupent le vent.
Je te souhaite une belle fin de semaine. Bises

Olivier a dit…

Quel dommage de ne pas pouvoir les sentir. Il y en a un à la maison de campagne de mon frère, dont j'ignore l'origine. Il est très rustique, supporte un sol sec et fait de grosses roses couleurs bordeaux qui sentent très bon, parfois à plusieurs mètres. Il ne tombe jamais malade et n'a même jamais de pucerons.

Catherine a dit…

Olivier bonsoir.
On rencontre parfois de bons rosiers, non identifiés, qui reviennent fidèlement et sans soins.
L'absence de pucerons prouve que le jardin a trouvé son équilibre.

Marie-Claude a dit…

Je possède grootendorst mais en rose pâle, le seul défaut de ce rosier c'est son absence de parfum
Pierre de Ronsard ne te plaît pas et moi, je le trouve très beau, il a mis du temmps à se plaire chez moi mais maintenant, il est beau.
mais les goûts et les couleurs ne se discutent pas ...
Malgré le froid de cet hiver, aucun hybride de thé n'a souffert chez nous
Ici, il y a moult pucerons , cela veut dire que mon jardin n'est pas équilibré ? !!!
Cela m'étonne ...
Bises
MC

Marie-Noëlle a dit…

Même si je ne suis pas très "rosiers", je regarde les billets qui en parle et parfois, je m'attarde sur certaines variétés qui sont quand même vraiment jolies (si, si, c'est vrai).
Pierre de Ronsard, on le trouve planté partout dans mon coin à croire qu'il n'existe rien d'autre. Un reproche, il a une couleur fadasse qui demande à être réveillée mais le plus souvent il est adossé à un mur de granit des plus terne ... Tu vois le résultat !!
Bon week-end
Bises

Fenêtre sur notre jardin a dit…

Elles sont très belles ces roses. Je vous envie d'en posséder autant.

Catherine a dit…

Maarie-Claude, la Franche-Comté est nettement plus froide en hiver(climat continental) et les rosiers de Thé doivent être bien protégés pour résister.
On dit qu'un jardin bien équilibré ne doit pas voir de pucerons qui sont détruits par leurs prédateurs naturels.
Mais la semaine dernière, j'ai eu quelques pucerons noirs sur une ou deux branches de Grootendorst et sur une clématite. Je ne me souvenais pas d'en avoir vu au jardin.
Bon dimanche, Marie-Claude. Moi je vais au lit (je rentre de Fribourg où j'ai beaucoup marché sous un soleil de plomb).
Bises

Catherine a dit…

Marie-Noëlle, tu dis bien la même chose que moi à propos de P. de Ronsard. Il a vraiment besoin d'être réveillé par une autre couleur.
Il a peut-être d'autres nuances dans un autre jardin à la nature du sol différente ? Enfin, comme dit Marie-Claude, les goûts et les couleurs...
Bon dimanche.
Bises

Catherine a dit…

josée, bonjour.
J'ai mis un petit échantillonnage de rosiers dans les tons roses. D'autres viendront ensuite.
Il y a 86 variétés différentes pour 98 pieds recensés au jardin. C'est somme toute assez peu par rapport à la surface mais je ne peux pas installer des rosiers partout en raison de l'expo et de la configuration du jardin.

✿⊰♥⊱ FRANCE ✿ a dit…

Catherine bonjour je te souhaite une belle journée dans ton superb jardin bisou

இڿڰۣ FLO இڿڰۣ a dit…

je te souhaite un beau dimanche bisou

Kristin a dit…

une telle collection de roses, c'est superbe de les découvrir ainsi!

Catherine a dit…

France et Flo, merci de votre passage !
Bises à tous deux.

Catherine a dit…

Kristin, bonjour. Merci pour ton message !

m-pierreG a dit…

salut Catherine
Même si je ne suis pas très "rosiers"
tu as de belles plantes dans ton jardin, moi j'ai envie de faire des boutures de rosiers qui sont dans ma commune ou aux hasards de mes balades.
a+@
mp

Catherine a dit…

Marie-Pierre, tu pourras faire des boutures à partir de fin août...
Je te souhaite du succès dans cette entreprise.

Malo a dit…

Une bien élégante moisson de roses, toutes plus belles les unes que les autres! J'ai Rose de Rescht et Salet qui m'enchantent de leurs première floraison! Mme Hardy me plaît beaucoup! Et les autres... ;)

Catherine a dit…

Malorie, bonjour.
Rose de Rescht refleurit si elle n'est pas trop au sec. Salet fleurit tout le temps.
Mais je te précise que Mme Hardy n'est pas remontante. Moi ça ne me dérange pas. Je la voulais et voilà tout !