Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



vendredi 25 janvier 2013

Zoom sur le Grosbec casse-noyaux



Après une absence de plusieurs années, le Grosbec réapparaissait aux Pins Noirs (Clic) l'hiver dernier. Attiré par le contenu des mangeoires  (il raffole des graines de tournesol) , le voici à nouveau au jardin.
Ce mâle prend son temps, installé dans le pommier à fleurs, devant la fenêtre de la cuisine. Je n'ai même pas pris la peine de me faire discrète.



Il est un peu gros pour l'ouverture de la mangeoire...


 




On le dit farouche... Mais le menu du jour lui fait oublier sa prudence habituelle. Peut-être est-il rassuré également par la présence des passereaux qui voltigent autour des autres mangeoires. 




 Le Grosbec m'a forcément vue derrière la fenêtre. Mais il ne s'envole pas : il pose !




Le Grosbec casse-noyaux ou Coccothraustes coccothraustes (Linné 1758) fait partie de l'ordre des passériformes et appartient à la famille des fringillidés.
Il mesure 18 cm pour un poids de 48 à 62 grammes.
Chez le mâle la tête est rousse, le cou noir, la nuque grise. On reconnait le juvénile à la couleur peu marquée de la tête, mais aussi à sa poitrine et ses flancs tachetés. D'autre part, la barre alaire est séparée en deux.
Longévité : 10 ans.

Le Grosbec se nourrit de graines, de fruits à coques et à noyaux durs (surtout les cerises). Au printemps, il fait oeuvre utile en se nourrissant de chenilles ou de cerf-volants qu'il attrape au vol. 



29 commentaires:

Genevieve Tavernier a dit…

il est apparu cette semaine au jardin! très belles tes photos!
Pour répondre à ta question sur mon arbuste taillé en boule, il s'agit d'un buis panaché. Bon WE.

Richard Moisan a dit…

Je connaissais pas cet oiseau. Il est magnifique.
Bon après-midi, Catherine!

Catherine a dit…

Geneviève, merci pour ton info. Il est de belle taille ton buis panaché.
Bon week-end à toi aussi.

Catherine a dit…

Richard, le grosbec est un oiseau réputé farouche. Pas facile de le rencontrer. Curieusement, chez moi il a l'air bien confiant.
Une colonie venait au jardin par le passé. Puis plus rien. Il en revient un ou deux en hiver depuis l'an dernier.
Je te souhaite un bon week-end.

Marithé a dit…

Il est superbe cet oiseau et tes photos sont belles. Je ,n'en ai vu qu'une fois il y a quelques années au jardin.
Bonne soirée

Malo a dit…

Il est beau et tes photos sont très réussies! C'est vrai qu'il a l'air de prendre la pose! Quelle chance qu'il soit si en confiance et proche de la fenêtre!
Je t'envie car j'adorerais observer dans mon jardin de nombreux oiseaux. Pour moi, ce serait un gage de "réussite" du jardin, autant que les floraisons!
Bisous

Catherine a dit…

Marithé, c'est vrai qu'il est beau cet oiseau. Je suis contente de le voir revenir au jardin.

Catherine a dit…

Malorie, nous sommes très étonnés devant la placidité de cet oiseau réputé peu familier.
Ce pommier à fleurs, au bord de la terrasse, devant la cuisine, forme une volière naturelle : c'est le point de ralliement des oiseaux du coin. Il faut dire que les noix de coco sont régulièrement remplies de victuailles !
Au printemps ils nous le rendent bien et je me réjouis quand je les vois nourrir leur nichée, le bec rempli d'insectes.
Bisous à toi aussi.

lesviolettes a dit…

bonjour catherine bonjour gros bec il est bien sympathique cet animal à plume!que leur donnes tu à manger hier j'ai acheté un mélange pour oiseaux du ciel ,j'ai aussi un paquet de tournesol,je pense qu eles oiseaux prennent confiance au fur et à mesure du temps et reviennent si la maison et le jardin est accueillant! j'ai hâte que mes arbres prennent de l'âge pour être de bons protecteurs d'oiseaux.

Marie-Claude a dit…

Pas de gros bec chez nous, chez toi, il est à l'aise mais tu as beaucoup d'arbres, il doit se sentir sécurisé !
Bises et bon week-end ( on annonce encore de la neige chez nous )
Vivement le redoux
MC

Catherine a dit…

Françoise, le problème des mélanges pour oiseaux, c'est que ces derniers trient, chipotent dans l'assiette !
Je leur donne le plus souvent du tournesol ou des noix décortiquées et hachées dans le robot.
Les boules de graisse sont là en dépannage.
Les grands arbres : de bon protecteurs ou de bon garde-manger : les fruitiers attirent immanquablement les gourmands !
Bon week-end, Françoise.
Bises

Catherine a dit…

Marie-Claude, oui les grands arbres y sont pour quelque chose dans la présence des oiseaux.
L'endroit est réputé pour la variété des oiseaux.
L'hiver vous "gâte" cette année. Il semble bien qu'il soit plus rigoureux au Nord qu'à l'Est. Mais le sol est quand même gelé et je ne peux rien faire dehors. Tout est en attente.
Bon week-end, bien douillettement installée devant la cheminée.
Bises

Le Jardin de Chêneland a dit…

Quelle chance de voir évoluer un si bel oiseau dans son jardin. Belle découverte, je vais être attentive mais je ne l'ai jamais vu dans mon jardin.
belle journée Jocelyne

Catherine a dit…

Jocelyne, le gros bec est un oiseau que l'on ne rencontre pas souvent. Difficile à approcher. C'est d'autant plus étonnant de le voir carrément pique-niquer à quelques mètres de ma fenêtre.
Il vit en forêt, dans les grands parcs ou les vergers.
Bon dimanche, Jocelyne.
Bises

ingrid a dit…

Jamais vu cet oiseau içi....je le découvre,j'aime beaucoup la mangeoire ,tu me donnes une bonne idée

Catherine a dit…

Ingrid, pour ces mangeoires naturelles, j'ai écrit un billet en janvier 2011 à l'adresse :
http://lespinsnoirs.blogspot.fr/2011/01/une-mangeoire-naturelle-au-jardin.html
Faciles à réaliser, ces mangeoires sont très robustes.

Anonyme a dit…

un petit rappel de mon lien
http://aujardinboultois.wordpress.com/

il était dans mon jardin ton 'gros bec' et raffole des graines de tournesols je confirme
a+mp

Judith a dit…

c'est un bel oiseau,
cette année je ne l'ai pas encore vu au jardin.
je pense qu'il vient lorsque l'hiver est plus rigoureux.
belle semaine

Catherine a dit…

Marie-Pierre, je vérifie l'adresse, au cas où.
Je ne reçois plus les alertes quand tu publies. C'est bien gênant car je cours toujours et je n'ai pas le temps d'aller sur les blogs, sauf quand il y a une alerte.
Bonne soirée.

Catherine a dit…

Judith, le gros bec est un migrateur partiel : certains individus migrent et d'autres restent sur le lieu de la nidification.
Ceci explique peut-être que nous ne les voyons pas régulièrement ?
A bientôt !

¨¨*:•♥•: FRANCE*¨¨*:•♥ a dit…

Carherine bonsoir il est magnifique cet oiseau

il est farouche je pense et tout à l'heure je regardais la pinson des arbres qui se lui aussi est je trouve assez farouche
et je n'ai pas pu le prendre en photo j'ai du bouger et lui a pu me voir rapidement
Je te souhaite une belle soirée Catherine avec cet oiseau bisou

Berthille a dit…

Depuis quelques années, je ne le vois plus. Il n'a jamais été non plus un visiteur acharné des mangeoires. Je ne le voyais que lors des longues périodes enneigées.

Je ne sais pas pourquoi mais depuis 4/5 ans, les oiseaux forestiers se font exceptionnels aux mangeoires : verdiers, gros becs, mésanges à longues queues, bouvreuils, pics ...

Catherine a dit…

France, merci pour ton passage!

Catherine a dit…

Blandine, comme je le dis à Judith, le gros bec est un migrateur partiel...
Ici ce sont les verdiers qui ne viennent plus au jardin.

Catherine a dit…

Blandine, comme je le dis à Judith, le gros bec est un migrateur partiel...
Ici ce sont les verdiers qui ne viennent plus au jardin.

sophie a dit…

Très joli et très belles photos. Je n'ai jamais vu cet oiseau en live hélas!

Catherine a dit…

Sophie bonjour !
Le gros bec ne se montre pas facilement. Il vit tout à côté dans la forêt ce qui explique sa présence.

Fenêtre sur notre jardin a dit…

Magnifique! Quand j'ai vu la première fois ta mangeoire j'ai trouvé cela original. J'en ai acheté une, mais j'attends que mon époux essaie de la couper. Espérant qu'il va réussir?

Catherine a dit…

Josée, dis bien à ton mari de porter des gants de bricolage assez épais afin de ne pas se blesser en coupant (le bois est assez résistant).