Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



samedi 9 février 2013

Capturé !




Ca y est ! Je l'ai surpris ! ...
Qui ?... mais  le feu follet qui échappe toujours à mon objectif : Le pic épeiche !
Quel est le plus étonné des deux ?


Il s'est fait une raison et à la fin de mon billet, il pose.

Mais tout a commencé comme cela, à l'heure du petit déjeuner : trois ou quatre noix déposées dans la neige au pied du pommier à fleurs, juste devant la terrasse. L'écureuil était déjà passé ; les noix resteront en place.




Dans un premier temps, mon pic-épeiche s'installe dans le pommier à fleurs. Prudent, comme d'habitude.

 

Puis il descend au sol mais je suis assise et je ne le vois pas en entier. Je dois me déplacer...


Il me faut d'infinies précautions pour me lever doucement, me mettre  hors de son champ de vision.
Mais le rideau me gêne...



Heureusement pour moi, "Ventre affamé n'a pas d'oreilles" (ou pas d'yeux ?). Ce qui me permet de m'installer plus commodément quand le pic baisse la tête.
Voici son premier passage (il y en aura un deuxième).  Il a une tâche rouge sur la nuque : c'est un mâle.

























Notre pic est revenu à l'heure du déjeuner pour une nouvelle série de photos. Je n'ai malheureusement pas pu photographier l'envol de l'oiseau, la noix dans le bec.











26 commentaires:

¨¨*:•♥•: FRANCE*¨¨*:•♥ a dit…

Catherine bonsoir
et bien tu devais être étonnée oui et lui un peu moins je pense* en tout cas tu as eu le temps de faire de très belles photos
Je le trouve si craquant cet oiseau
TU as de la chance j'aurai bien aimé aussi pouvoir le regarder et faire des photos*
dans le froid je vois chez toi*
La nature est belle et je vois que tu en profites bien pour nous tous
alors merci beaucoup car tu sais bien que j'adore les oiseaux
Je te souhaite une belle soirée Catherine
Je t'embrasse

Sylvaine a dit…

Bravo! Tu l'as eu et bien net, on dirait un petit film.
J'en ai vu un en septembre, il a fait le tour des arbres en tambourinant, j'ai fais une photo mais elle est floue.
Tu as une bonne couche de neige !
Bisous et bonne soirée

Catherine a dit…

France, le pic épeiche est un bel oiseau, mais vraiment farouche.
Il neige depuis un mois et je pense qu'il a faim et en oublie sa prudence habituelle.
Bonne soirée. Je t'embrasse également.

Catherine a dit…

Sylvaine, je désespérais de parvenir à le photographier d'assez près. Je suis toute contente !
Dans la forêt les oiseaux n'ont plus grand chose à se mettre dans le bec. Heureusement que c'est table ouverte ici.
Nous avons pas mal de neige cette année et il paraît que nous en aurons beaucoup la semaine prochaine.
Ce soir il gèle mais la neige protège le jardin...
Je te souhaite un bon dimanche.
Bisous.

Duojardin a dit…

Quel safari ! Bravo pour le reportage, beaucoup de patience sûrement.

louli a dit…

Joliiii ! Ravie que tu aies pu le prendre en photo parce que celui-ci, vraiment pas facile !! Bises

lesviolettes a dit…

ah Catherine!
comme dans un film, quel suspense... je t'imagine très bien entrain d'essayé de capturer l'animal ventre à terre l'animal et toi !bonne journée en blanc toujours chez toi chez nous aussi mais à peine

Richard Moisan a dit…

Grâce à la neige, tu en vois de belles choses, et tu fais de très belles photos!

Gine a dit…

Enfin! Tu l'as bien capturé, et en beauté : très net. Bravo, c'est une très belle série! Il va revenir, maintenant qu'il te connaît...
Bon dimanche !

Catherine a dit…

Duojardin, bonjour.
Le simple mouvement de l'objectif fait souvent fuir l'oiseau. Mais je voulais avoir le dernier mot.

Catherine a dit…

Sophie, je savais bien que je finirais par le capturer !
Bon dimanche.
Bises

Catherine a dit…

Françoise, c'était un peu cela. Un jeu de cache-cache.
Toujours la saison du blanc ici. Maintenant les t° sont négatives mais quel plaisir d'avoir enfin un beau ciel bleu.
Bon dimanche !

Catherine a dit…

Richard, merci !
Si tu savais comme j'ai "galéré" pour arriver à photographier ce pic convenablement.

Catherine a dit…

Gine, ce matin, après le passage des écureuils j'ai déposé quelques noix sous le pommier. Et en effet, le pic est revenu. Mais il a changé de tactique : il ne consomme plus sur place et s'envole avec son butin !
Voilà un nouveau défi.
Bon dimanche à toi aussi. (Ici enfin un coin de ciel bleu).

Judith a dit…

tu as fait de superbes photos,
c'est vrai qu'il n'est pas facile à voire bel oiseau.
j'aimerais vivre en bordure de forêts
rien que pour ces petits plaisirs.
bonne semaine
bises

Le Jardin de Chêneland a dit…

Ta patience a été gratifiante. En effet, tu l'as vraiment capturé. Il ne pouvait pas échapper à l'objectif.L'évolution des photos est remarquable, cet oiseau a voulu te faire plaisir, il s'est prêté à une séance de pose remarquable.
Bon dimanche bises jocelyne

Anonyme a dit…

salut Catherine.

pas facile a le prendre en photo! et si farouche.
je pense que tu as la même météo chez toi que chez moi affligeant!!!
biz
mp

Catherine a dit…

udith, c'est vrai que vivre si près de la forêt nous permet d'observer toute cette vie. Bonne semaine à toi aussi. Bises

Catherine a dit…

Jocelyne, aujourd'hui j'ai à nouveau déposé des noix. Mais le pic a changé sa tactique : il s'envole aussi vite avec son butin !
Ici il neige énormément pff...
Bises

Catherine a dit…

Marie-Pierre : il est 0 h 35 et je rentre d'une séance de balayage dans la descente du garage. Il y en aura moins à balayer demain matin au lever (Matthieu va partir tôt). Pour le moment 15 cm mais ça continue à tomber sérieusement. Les plantes sont bien au chaud sous la couette ; c'est déjà ça.
Je file au lit. Ce sera une petite nuit.
Bises

Marie-Claude a dit…

de très belles photos, du pic épeiche,le bec en l'air !!!
Je ne sais pas comment vous faites toutes pour photographier les oiseaux moi à part les mésanges qui picorent dans les boules sans se préoccuper des mouvements à l'intérieur de la maison, les autres oiseaux, trop vifs pour moi, dès qu'ils voient un mouvement filent rapides comme le vent... grrrr
Bises enneigées
MC

Catherine a dit…

Marie-Claude, pas de problème avec les p'tits zoziaux. Il y a tellement de va-et-vient qu'il y en a toujours un qui se fait prendre !
Mais avec les pics et les geais, c'est une autre affaire ! Il faut ruser. Même l'éclat de l'objectif les fait fuir.
Dans le billet précédent, le pic était dans la haie. Mais cette fois je l'ai photographié à 4 mètres de la porte-fenêtre. Il avait vraiment faim !
Bises tout aussi enneigées !

Marie-Claude a dit…

Je viens de lire sur le blog de Lydie que tu avais balayé à 0h30 mais pourquoi ???
Je suis effarée !!!
MC

Catherine a dit…

Marie-Claude, je m'en viens te raconter !

Fenêtre sur notre jardin a dit…

De belles photos. Il semble faire une pose pour toi sur la première photo. Bravo!

Catherine a dit…

Josée, je lui trouve l'air amusant sur la première photo.
Ce matin, c'est un femelle pic qui est venue (elle n'a pas la tache noire sur la nuque). Je n'ai pas réussi à la photographier : elle prend la noix dans son bec et s'envole aussitôt.