Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



dimanche 3 mars 2013

Chronique hivernale...




Petit tour du jardin sous un pâle soleil et un petit 2° C... Comme à chaque fin d'hiver, ce n'est pas brillant.
Dans un jardin, ce ne sont pas, dans la plupart des cas, des fleurs douze mois sur douze. Il faut regarder les choses en face et s'en accomoder.

La neige est toujours là... Près de l'allée du potager









Chaque année j'ai peine à croire que dans quelques mois, les massifs auront repris vie...

Les Hellébores sont en piteux état.


Ils étaient pourtant si vaillants il y a quelques semaines :




J'ai commencé le nettoyage dans les massifs que réchauffent les quelques rares rayons de soleil. Les voyages à la déchetterie se multiplient.




En avril, l'Amélanchier canadensis, à gauche de la pergola,  donnera le signal du renouveau















Quelques semaines encore, et la pergola verra sa structure adoucie par la floraison des rosiers et des clématites.


Débarrassées de leur couette hivernale et nettoyées par la jardinière, les graminées se décident (déjà !) à sortir de leur léthargie.



J'ai nettoyé à grand peine un petit bout de massif,  tant la terre collait aux outils. J'attendrai des jours meilleurs pour continuer.

Avez-vous remarqué en arrière-plan, la neige qui couvre encore la pelouse ?







Voici le contre champ. Vous pouvez vous repérer avec le rosier Aloha...


En été, ce coin là aura une autre allure  :




Alors que le ballet des oiseaux continue dans le pommier à fleurs devant la terrasse, j'ai aperçu un bouvreuil dans le Weigelia tout à côté. Il vient rarement au jardin et j'ai été surprise par sa présence ; ma photo ne le met pas en valeur.


Quant aux écureuils, emblèmes du jardin, ils s'affairent à décortiquer les graines de tournesol, à l'étage en dessous, se surveillant tout de même du coin de l'oeil. De la mousse et des débris innombrables jonchent le sol. C'est un endroit où je n'installe que des plantes robustes ; pas grand chose ne résiste aux allées et venues de nos amis à deux ou quatre pattes.



Cette petite promenade dans les allées déneigées ne m'a pas remonté le moral : j'ai aperçu quelques végétaux en piteux état. Des Heuchères et des Heuchérelles notamment dont je ne suis pas certaine qu'elles reprendront forme. Attendons des jours meilleurs pour évaluer la situation !

Une seule touche de couleur dans la rocaille... c'est vraiment peu.





26 commentaires:

Françoise a dit…

Bravo ! j'ai commencé aussi ! et ça fait du bien, quel plaisir de voir de petites pousses poindre.. c'est gai de superposer des images d'été pour avoir une idée de la transformation..
Merci

Sylvaine a dit…

Avec cet hiver qui n'en finit pas, ton jardin a encore une allure hivernale mais dans les jours qui viennent, la douceur devrait s'installer.
Bonne soirée et bisous

Lydie a dit…

La fin de l'hiver est toujours un moment difficile c'est vrai que l'on peine à croire que l'on retrouvera la beauté de l'été... mais chaque fois la nature nous montre qu'elle est fabuleuse !
Bonne semaine
Bises
Lydie

Viou62 a dit…

C'est assez particulier de voir deux saisons cote a cote dans ton jardin.
Je crois que cette semaine la douceur arrive, tu vas pouvoir continuer à jardiner.
Pour ma part, je n'ai encore rien fait dehors, j'ai seulement nettoye et mis au chaud les begonias et j'ai fait quelques semis de tomates...
Bonne semaine alors et attention au dos !!!
Bises, Sylvie

Anonyme a dit…

salut Catherine
hier balade vers chez toi! effectivement cela colle bien dans les bois et vers chez toi
a+@
mp

Catherine a dit…

Françoise, quel plaisir de te retrouver parmi nous après ce long hiver !
J'ai mis quelques photos d'été pour tempérer la grisaille des photos de saison !
A bientôt !

Catherine a dit…

Sylvaine, je pensais bien que la fin de semaine serait plus douce. Ces derniers jours, nous avons juste évacué les déchets, tant il faisait froid.
Il faudrait vraiment une longue période de chaleur pour que la terre "ressuie" et que je puisse jardiner dans le bas du jardin.
Bonne soirée.
Bises

Catherine a dit…

Lydie, je ne m'y ferai jamais : chaque fin d'hiver c'est la même chose. Je ne vois que des scènes désolantes et je me demande comment la végétation va repartir...
L'an dernier j'avais titré mon billet "c'est la Berezina". Ce n'est guère plus brillant cette année.
Bises

Catherine a dit…

Sylvie, ces photos juxtaposées montrent combien il est difficile de gérer ce jardin.
Tout y est compliqué : trop sec d'un côté, trop humide de l'autre... Trop chaud, trop froid...
Pour le dos pas de problème : je suis de nature robuste !
Bonne semaine à toi aussi.
Bises

Duojardin a dit…

Certes encore un démarrage bien timide mais au moins on est dans le jardin et ça fait du bien.
Bonne semaine

Catherine a dit…

Marie-Pierre, tu as vu comme tout est encore enneigé dans le bas ? Impossible d'utiliser le compost : il est gelé.
Par contre, dans la pinède c'est bien sec. Mais il n'y a pas encore grand chose de sorti et j'attends pour biner sur le dessus du jardin.
A bientôt.

Catherine a dit…

Duojardin, bonsoir !
J'ai pu nettoyer en début de semaine quand le soleil était si chaud. Mais depuis deux ou trois jours, les températures se sont bien refroidies et je dois à nouveau patienter.
Bonne semaine chez vous aussi. Le temps doit être plus propice au jardinage !

Gine a dit…

C'est très encourageant de voir comment c'était avant l'hiver, massif après massif. Ton jardin - toute proportion gardée - ressemble au mien! :)) Grosses plaques de neige, et petites fleurs dans les coins réchauffés par le soleil pâle. Les doigts gelés, les reins douloureux, et les pieds lourds de tant de terre accumulée : il faut vraiment attendre que le temps se radoucisse... Mais quelle impatience! Chez moi aussi le bouvreuil se régale des fruits du Weigelia, mais cette année, il était bien moins présent - pour je ne sais quelle raison!
Bonne semaine!

Fred a dit…

Petit à petit le jardin commence à se remettre en ordre de marche, d'ailleurs je me suis fait surprendre aujourd'hui à constater que les tulipes avaient plus que bien démarré et que les massifs n'étaient pas encore nettoyé, viiite il faut que je m'y mette ^^

Catherine a dit…

Gine, j'essaie de me remonter le moral avec des photos des beaux jours.
Je piaffe d'impatience. Il y a tant à faire !
Le bouvreuil n'est pas à son avantage sur la photo mais je trouve que son plumage est en accord avec la couleur des branches du weigelia.
Bonne semaine à toi aussi.

Catherine a dit…

Fred, moi je suis obligée d'attendre un peu : rien n'est vraiment sorti de terre... Ensuite tout se bousculera.
Bon courage pour ce redémarrage !

Richard Moisan a dit…

Tu as raison d'être rêveuse en regardant ton jardin d'aujourd'hui et d'imaginer celui de juillet.
Et pourtant... La nature est bien faite!

Berthille a dit…

Mon jardin n'est pas encore autant libéré de son manteau neigeux que le tien et avec les quatre dernières nuits qui ont frôlé les -10°, inutile de compter gratouiller la terre en journée :-( Je vais même être obligée de déneiger pour pouvoir tailler les graminées avant qu'elles ne commencent à s'élancer.
Il y a tant à faire en fin d'hiver ! Quand je vois tout ce que tu as déjà réussi à faire, je me dis que chaque jour sans jardinage est un jour que j'aurais du mal à rattraper. Heureusement, le soleil s'annonce pour cette première moitié de semaine.

Catherine a dit…

Richard, oui la nature est bien faite et je reste toujours étonnée de cette renaissance.

Catherine a dit…

Blandine, pas grand chose de fait en réalité, juste sur le dessus du jardin plus sec. Le plus gros reste à faire. J'étais plus avancée l'an dernier malgré le froid : il n'avait pas neigé et la terre avait vite ressuyé. Cette année, tout est collant. Comme d'habitude, il va falloir se dépêcher dans quelques semaines.
Bon courage ! Bises

Fred B. a dit…

je commence aussi à en avoir assez du blanc : mon jardin est en effet sous la neige depuis le 7 février. Cette semaine les températures sont plus douces donc je pourrai enfin revoir du vert le week end prochain.
sous la pergola sous le sophora, la neige avait fondu dimanche soir et les premiers crocus illuminaient aussi de leurs fleurs jaunes.quant aux héllébores certaines étaient encore sous la neige et sinon la plupart ne sont pas encore fleuries.La végétation n'est pas des plus en avance chez moi aussi.

Catherine a dit…

Fred bonsoir ! Enfin une belle journée aujourd'hui : ciel bleu et chaleur. J'ai travaillé dans les massifs du bas de la pinède qui sont praticables. Plus bas,rien à faire... il reste des plaques de neige.
Les tas de compost sont gelés, c'est bien ennuyeux !

Fenêtre sur notre jardin a dit…

C'est vraiment le début chez-toi. Profite-bien de ces beaux moments.

Catherine a dit…

Josée, bonjour !
Nous avons eu deux ou trois jours de soleil et la végétation se réveille. Mais aujourd'hui, il pleut. C'est bien dommage car je pensais pouvoir continuer la remise en ordre au jardin.
Je te souhaite une bonne fin de semaine.

Judith a dit…

à peine quelques outils sortis
qu'il se met à pleuvoir , moi qui pensait jardiner aujourd'hui.
impossible de faire quoi que ce soit, la terre est collante.
je constate que tu as toujours tes petits visiteurs
trop beau
bise

Catherine a dit…

Judith, tout comme toi, je pensais pouvoir enfin reprendre mes activités jardinières. Mais il a tant plu samedi soir et dimanche que les massifs sont à nouveau impraticables.
Je constate en regardant mes photos que cette année, je suis en retard dans la mise en route...
Bises à toi aussi.