Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



jeudi 18 juillet 2013

Les Hydrangeas entrent en scène !



Bien des rosiers sont en défloraisons et préparent leur retour. J'en ai profité pour faire un GRAND nettoyage des géraniums vivaces. Les sans-gêne qui envahissent tout au point qu'on ne sait plus ce qu'il y a en-dessous.
Certains ont échappé au sécateur (enfin... pour quelque temps encore...). Nimbus par exemple :



qui a bien pu avoir l'idée de son nom de baptême ? Le croiriez-vous : en dessous se cache le jeune Acer griseum ! si si... entre les deux chaises...

Mais bon, venons-en au sujet du jour : les HYDRANGEAS.

Une fois les roses fanées et en observant mes hydrangeas, je me rends compte que j'ai un petit faible pour eux : je les attends avec bien plus d'impatience que les roses. Ils sont vraiment les bienvenus quand ils commencent leur floraison au coeur de l'été. D'autant plus qu'ils feront acte de présence jusqu'aux premiers froids.
Et n'oublions qu'ils ne sont jamais malades ; c'est la tranquilité assurée pour les jardiniers.

Allez ! quelques photos avec ou sans commentaire :




















Et voici l'incournable "Annabelle", en compagnie d'une bouture de l'Hydrangea serrata "Precioza".. Quelques p'tits bouts de racine apportés d'un autre jardin, qui ont bien prospéré : j'en plante partout. Il faut dire que ces deux Hydrangeas sont faciles.


Une photo de l'Hydrangea "Glyn Church" qui rosit. C'est une petite curiosité cet Hydrangea : il a débuté sa floraison en blanc. Il va virer tout doucement jusqu'à devenir bien rouge en automne.


Un petit nouveau, arrivé l'an dernier et qui semble se plaire là où je l'ai installé. Je vais d'ailleurs devoir agrandir la bordure pour déplacer les plantes compagnes vers l'avant.




A sa droite, et séparé par un jeune Hydrangea paniculata "White Moth" :




Vous avez reconnu, je le pense, l'Hydrangea "Beni-Yama", en compagnie de l'Astilbe "Color Flash Lime".





"Beni-Yama" qui a commencé à fleurir en rose pâle et dont la couleur va s'accentuer jusqu'à devenir rouge :


Je vous ai  présenté cette petite scène l'an dernier, dans un dégradé de mauve : Hydrangeas, Monardes, Geranium vivace "Katherine Adele" et Astilbe. Elle me plaît toujours autant alors la voici à nouveau. En ces jours de canicule, les plantes ne s'en sortent pas trop mal.







Et pour terminer, l'un des Hydrangeas paniculata qui fleurit parmi les premiers: le "Great Star" le Vasterival. Des panicules de belle taille, légers comme tout. 


D'autres Hydrangeas entrent seulement en scène. J'en ai oublié aussi.  Ce sera l'occasion d'un autre billet.
Alors que je rédige celui-ci, j'entends la pluie qui commence à tomber. Le jardin a bien besoin d'eau, mais  pourvu que la grêle ne s'invite pas après ces températures infernales ! 
(Je pourrais signer "une jardinière jamais contente" !).





24 commentaires:

Genevieve Tavernier a dit…

moi aussi j'ai rasé mes géraniums, cette année, ils ont atteint des tailles incroyables!
La pluie va faire du bien à mes hydrangéas, la terre est vraiment sèche!

rouge cabane a dit…

Voici un billet qui me parle bien...comme vous, j'aime les hydrangeas et c'est d'ailleurs en parcourant votre (si joli)blog que je me suis achetée il y a peu" Great Star".... quand il sera en fleur (sous peu) je ferai un billet sur "Anthony Bullivant" qui se plait bien chez moi.... hélène

aude legrand a dit…

Tout joli tout beau, même sous ces chaleurs!! Je leur trouve un petit côté doux, ça me fait penser à des dragées... Le côté précieux, un peu caché dans l'ombre...
Oh, et cette association avec les astilbes, j'adore!
Merci Catherine!
Bises!

Maryline a dit…

Ils sont tous plus beaux les uns que les autres ces hydrangeas et ton jardin est magnifique malgré cette canicule. Les arroses-tu ? car ils aiment. Je les aime aussi de plus en plus. Tu me donnes envie d'en planter encore plus en lisière du terrain. Merci pour celle belle invitation aux hydrangeas

Catherine a dit…

Geneviève bonjour.
Je me suis un peu avancée : il est tombé vraiment trois gouttes d'eau. La terre est crevassée au soleil et les plantes font le gros dos !
Bonne journée.

Catherine a dit…

Hélène, je suis satisfaite de l'Hydrangea "Great Star". En revanche, j'ai installé un Cornus kousa "Great Star", là encore une sélection Vasterival. Mais les fleurs sont moins grandes que celle de mes autres Cornus et la floraison est assez éphémère...
Attendons la floraison de ton hydrangea Anthony Bullivant.

Catherine a dit…

Aude, bien entendu ces hydrangeas sont à mi-ombre. Quoique... deux ou trois ont bien du soleil l'après-midi et sont contents de voir arriver la fraîcheur (relative) de la nuit.
Bises à toi aussi

Catherine a dit…

Maryline, pas d'arrosage en dehors de la période de plantation. Je jardine seule, je cherche à me simplifier les tâches. Le pied des hydrangeas est protégé par un épais matelas d'aiguilles de pin (facile à trouver ici !) installé en automne, puis à nouveau au printemps.

Marie-Noëlle a dit…

C'est curieux de trouver ravissants les hortensias (peu importe lesquels) dans les jardins des autres et n'avoir aucun penchant pour eux dans son propre jardin.
Sans doute le manque d'ombre qui les fait battre de la feuille pour un rien et ce sont des affreux "soiffards" qui n'ont jamais suffisamment d'eau. Sans parler des couleurs qui passent si vite que je ne sais jamais précisément, d'une année sur l'autre, quels étaient les coloris. Habiter en Bretagne et ne pas réussir les hortensias, cela peut paraître risible et pourtant .... si tu les voyais, tu me croirais.
Je te laisse dans ton beau jardin de fraîcheur.
Bises

Geli a dit…

Bonjour chère Catherine!
J' adore ton très féérique jardin!
Et tes hydrangeas - magique!
Je te souhaite un bon week-end!
Bisou

Catherine a dit…

Marie-Noëlle, en rédigeant mon billet je pensais à ton jardin et je craignais fort que tes hydrangeas ne fassent un peu d'ombre aux Francs-Comtois !
Mais tu es bien sévère avec ton jardin qui,il me semble, s'en sort très bien malgré les conditions météo pas toujours favorables.
Les Hydrangeas des Pins Noirs ont le pied au frais mais il n'empêche que le feuillage se colore prématurément.
Je te souhaite un bon week-end.
Bises

Catherine a dit…

Géli, merci pour ton message.Bisou à toi aussi

France a dit…

Catherine bonjour
encore de superbes fleurs que j'adore
ici avec la chaleur impossible de les garder
bisou

இڿڰۣ FLO a dit…

Catherine on dirait des hortensias je trouve bisou

Catherine a dit…

France, tu ne vas pas tarder à les retrouver ces hortensias...
Bisous.

Catherine a dit…

Flo, oui hydrangea = hortensia. C'est la même chose. Le botaniste utilise le therme hydrangea. Et nous utilisons plus communément le mot hortensia.
Bisous.

lejardindebrigitte a dit…

Tes hydrangeas sont en pleine forme!!!et le jardin toujours aussi beau!!!!!
je me demandais si les aiguilles de pin empèchaient peut-être les limaces de venir?

Catherine a dit…

Brigitte, j'ai essayé au pied des hostas : ça ne marchait pas.
Pour ce qui est de l'utilisation des fougères, je me suis renseignée auprès d'un "spécialiste" : le purin de fougère est bien un anti-limace. En se décomposant la fougère produit du métaldéhyde.
Mais je me dis que le métaldéhyde étant toxique, le procédé n'est pas valable au potager ?

Duojardin a dit…

Une belle collection d'hydrangeas superbement mis en scène.
Annabelle est cette année particulièrement imposant. Nous sommes un peu déçus par invincibelle par trop incommodé par la chaleur, il grille sur place.

Catherine a dit…

Duojardin, bonjour !
J'ai planté Invincibelle tant on ventait ses qualités (opération "marketing ?).L'an dernier, pour la première floraison, c'est la couleur qui m'a déçue. Un rose un peu criard. Je l'ai déplacé au pied du Physocarpus et du Sambucus Blac Lace. Ca va un peu mieux. Il a la tête au soleil et le pied (à peu près) au frais. Attendons de voir comment il se comporte. Mais je pense qu'il sera moins solide qu'Annabelle.

Fred B. a dit…

c'est vraiment la partie de ton jardin que je préfère : les coins de fraicheur avec de superbes hydrangeas et hostas.

Catherine a dit…

Fred, nos goûts se rejoignent. J'ai moi aussi un petit faible pour ces coins de fraîcheur (et pas seulement en ces temps de canicule !).

Fenêtre sur notre jardin a dit…

Des hydrangeas bien différent de chez-nous, mais très beau. L'an dernier j'ai planté 'Bella Anna' qui est une déception, tiges tombantes. Pourtant on disait que ses tiges étaient résistantes. Bonne journée.

Malo a dit…

Ils sont tous plus beaux les uns que les autres tes hydrangea. Ah, si j'avais un coin sous bois!... Mais j'en ai déjà 2 nouveaux à mettre dans mon nouveau parterre, au nord. J'espère qu'ils s'y plairont! L'association avec les astilbes est ravissante. Je note!
J'aime beaucoup le Vastérival!
J'ai aussi taillé la plupart de mes géraniums.