Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



jeudi 4 novembre 2010

Acer campestris et Acer Hersii

A notre arrivée aux Pins Noirs,  nous avons gardé plusieurs grands érables champêtres (Acer campestris). Nous les faisons régulièrement nettoyer par un spécialiste de la "taille raisonnée". L'opération est très spectaculaire car notre homme n'a rien à envier aux écureuils, hormis le fait qu'il prend le soin de bien s'assurer (j'entend par là qu'il s'attache !). Dès sa prochaine intervention, je vous montrerai comment il procède.
Et pour en revenir à nos érables champêtres : ils  possèdent un houppier assez conséquent, et il ont le mauvais goût de perdre leurs feuilles d'abord, les samares ensuite ! Bref, ils m'obligent à nettoyer en deux fois !  Mais nous ne regrettons  pas d'avoir pris la décision d'en conserver quelques uns, tant ils éclairent littéralement le jardin. Voici deux sujets qui poussent dans des situations différentes, ce qui prouve leur robustesse.






Et pour rester dans  le registre des Acer, voici l' érable de Hers ou  Acer grosserii Hersii, adopté  il   y a trois ans. Eh oui ! lui aussi pour ses couleurs d'automne ! Il n'atteint pas encore les deux mètres et devrait se faire remarquer dans la pinède d'ici quelques années. L'emplacement que j'ai choisi est vraiment très sec. Pour lui donner le temps de s'installer, j'ai donc paillé son pied et un peu arrosé la première année. La deuxième année, j'ai simplement surveillé, au cas où... Depuis, il s'est bien enraciné et il est devenu parfaitement résistant à la sécheresse.

















1er novembre 2010...

















Fin octobre 2008

Acer grosserii Hersii ou érable jaspé de Chine, est un petit arbre de 5/6 mètres de haut, à l'écorce striée de blanc qui se couvre de liège sur les sujets âgés. Son port est évasé. Il est originaire de la province du Hu-Nan, en Chine. Son nom lui a été donné en l'honneur de Joseph Hers, qui voyagea en Chine en 1920. Acer Hersii est surtout apprécié pour sa splendide coloration automnale dans un camaïeu d'orange et de rouges. Il convient de l'installer au soleil. 




5 commentaires:

berthille a dit…

Magnifiques feuillages automnaux des érables ! Mr berthille a planté un acer campestris qui se développe à une vitesse grand V. Ramasser ses feuilles d'or à l'automne me réjouit car j'imagine déjà le beau terreau qu'elles produiront dans deux ans. En revanche, arracher les très nombreux semis qui se glissent partout dans les vivaces, les arbustes, la haie me fatigue ! Il n'y a pas intérêt à en rater un seul car l'année suivant, le bougre s'est déjà bien enraciné.

Sylvaine a dit…

Oh les belles couleurs d'automne !
C'est une saison que j'aime beaucoup pour ses teintes chaudes et éclatantes.

Carzan a dit…

Ces érables donnent de ravissantes couleurs, tu as bien fait de les garder. Le froid s'installe, les feuilles vont vite tomber et il faut donc en profiter !

Catherine a dit…

Berthille, Sylvaine, Carzan,
Bonsoir à toutes les 3 !
Ce matin : somptueux tapis d'or sous les érables !
La moitié des feuilles est tombée. D'un coup !
Il en reste encore pas mal. J'ai du pain sur la planche !
Amitiés. Catherine

lesviolettes a dit…

très belles feuilles de tous ces acers . En 2011, je suis certaine que tu regrettes de ne pas pouvoir ramasser tes feuille à cause de ta pauvre cheville... comme quoi les corvées c'est quand même un bonheur de pouvoir les faire.bonne journée Catherine et merci pour ce billet les acers de Chine sont des petits bijoux dans les jardins. Les jardins comme le tien deviennent des boites à bijoux.