Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



mardi 23 novembre 2010

Dernières floraisons...



Aujourd'hui encore, nettoyage du jardin : toilettage des vivaces, petite remise en forme des rosiers pour leur donner l'air net, avant l'hiver. Et toujours... le ramassage des feuilles. Au râteau cette fois car avec les aiguilles de pin toutes entremêlées, il est difficile de "souffler"  dans les massifs du bas de la pinède. Aujourd'hui, mais aussi hier, mon mari est venu en renfort. J'ai vu la différence ; ça avance quand même bien plus vite !
Et puisqu'on annonce un petit refroidissement ; nous avons  rentré les petites poteries. Les plus imposantes ont été recouvertes d'une épaisse protection et roulées à l'abri sous un débord de toit. Bref, l'hiver peut arriver ; il ne nous prendra pas au dépourvu.
Pendant ces travaux de nettoyage, j'ai encore remarqué quelques dernières floraisons qui résistent ici ou là...

 
Dans la rocaille... un pied de scabieuses qui, tout au long de la saison, et quelque soit le temps,  a prodigué ses fleurs modestes au milieu des petites graminées.

 
 








En bas de la pinède dénudée, j'ai découvert avec surprise Roseraie du Chatelet que je croyais pourtant endormi !
Rosier du Chatelet est une obtention Sauvageot.













Quant à ce Chrysanthemum, il n'en finit pas de fleurir malgré les intempéries. Cette plante, non identifiée, est le cadeau d'une amie qui se reconnaîtra !








Cette bouture du rosier "The Fairy", réalisée l'année dernière, commence à s'étoffer. Haute de 20 cm et large de 30, elle prospère pourtant dans des conditions difficiles dans la pinède. Le pied mère est installé à mi-ombre, dans un coin humide. C'est d'ailleurs sa résistance à l'humidité qui est souvent mise en avant.
Mais en fait, j'ai remarqué que "The Fairy" résistait à tout, quelque soit sa situation.
The Fairy (synonyme Féérie) est une obtention de  Bentall de 1932 (croisement de Paul Crampel par Lady Gay).











10 commentaires:

Gine a dit…

Encore de belles couleurs, chez toi ... J'aime beaucoup les dernières roses de la saison ... Hier, j'en ai fait le dernier bouquet. De la grâce ... éphémère !
Ce matin, le jardin est poudré de blanc : il a neigé et gelé !

Notre jardin secret.. a dit…

Il y a encore de la couleur dans ton jardin catherine.. Ton fairy est déjà bien vigoureux..Tes scabieuses sont encore en fleurs, comme les miennes. Des costaudes!!!
Le travail est encore grand au jardin.. Plantations des fruitiers, je viens de recevoir ma commande de rosiers (avec les gelées qui arrive, je m'impatientais!) et puis il faut protéger à l'approche des grands froids... Mon albizzia (le plus rustique de totes les variétés) risque de ne pas apprécier les moins 10 annoncés de la semaine à venir..
Bises et bon courage
sophie

Catherine a dit…

Bonjour Gine !
J'ai moi-même réalisé un bouquet avec Abraham Darby.
Il y en d'autres encore au jardin mais le "Roseraie du Chatelet" contraste vraiment avec son environnement très dépouillé !
Ici pas de neige encore : ça m'arrange bien !
Bonne journée.

Catherine a dit…

Bonjour Sophie !
Les trous étant faits, tu vas gagner du temps pour la plantation. Pour l'albizzia : s'il est à l'abri des courants d'air, il tiendra. Il y en a en Franche-Comté. Mais pas chez moi : je n'ai pas d'endroit assez abrité. Je dois rester raisonnable !
Bonne plantations.
Bises.
Catherine

berthille a dit…

UNE fleur de scabieuse encore au jardin mais c'est tout.
Comme toi, je me dépêche de terminer les derniers travaux avant le froid et la neige annoncés. Cela arrrive trop tôt, j'avais tant de choses enprojet encore ...

Catherine a dit…

Bonsoir Berthille, chez moi aussi il reste encore à faire au jardin : notamment déplacer mes groseillers et cassissiers. Et un petit jeu de chaises musicales à droite ou à gauche. Mais là, ça se fera dans les périodes plus fastes au cours de l'hiver. En tout cas, la météo ne semble pas fameuse ces jours-ci !
Bonne soirée.
Amitiés. Catherine

Marie-Noëlle a dit…

Et bien non, Catherine, je vais te contredire mais The Fairy est très malade chez moi. Constamment en fleurs mais couvert de marsonia en permanence malgré les traitements. Je vais essayer une autre exposition, ce feuillage me désole. Alors que je m'attendais au pire avec les autres rosiers, c'est celui qui est réputé "increvable" qui est le plus mal en point.
Bonne soirée

Marcel a dit…

Tes photos de scabieuses me font penser que les miennes ont complètement disparu.
L'hiver approche à grands pas, les premières neiges sont annoncées pour ce week-end.

Catherine a dit…

Marie-Noëlle, je confirme la robustesse de the Fairy. Ce qui pourrait peut-être expliquer son problème, serait un excès de calcaire. Je ne sais pas si c'est le cas chez toi ?... Le mieux est en effet de le déplacer, pour voir.
Bonne journée.
Catherine

Catherine a dit…

Bonjour Marcel,
Oui, j'ai vu qu'il faisait déjà bien froid chez toi. Ici aussi la neige est annoncée et pour aujourd'hui. Mais pour l'instant : pluie et température positive. Je ne vais pas m'en plaindre. Je ne raffole pas du maniement de la pelle à neige !
Bonne journée.
Catherine