Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



samedi 21 mai 2011

Le charme des roses... deuxième partie

Les roses s'épanouissent les unes après les autres... Voici donc la deuxième partie du précédent billet consacré à ces belles de nos jardins.


City of York - Tantau 1945

C'est un hybride de Wichuraiana  : les Wichuraiana réussissent bien chez moi.

A droite, en situation à l'entrée de la propriété. Pour l'aider à grimper, City of Yord est adossé à une échelle en bois  réalisée par mon mari. Vous verrez l'échelle plus en détail avec "Rose de Monplaisir" quand cette dernière fleurira.

Ci-dessous, en compagnie de la clématite "Piilu".






Deuil de Paul Fontaine est un centifolia muscosa donc un rosier bien parfumé. Je l'ai eu dans un précédent jardin et je l'appréciais tellement, que je l'ai introduit ici il y a deux ans.


Deuil de Paul Fontaine - Fontaine 1873

Rosy Cushion - Briant 1979


Rosy Cushion n'est pas très répandu. On le trouve encore chez un ou deux rosiéristes. J'en ai trois exemplaires apportés sous forme de boutures d'un précédent jardin.
Il fleurit tout l'été, sans interruption. Et pas seulement une rose par-ci, par-là ! Je veille cependant à supprimer régulièrement les bouquets défleuris.
Je le photographierai bientôt en pleine floraison.
J'ajouterai qu'il n'est jamais malade.








Messara - Sauvageot - Hybride moderne

Messara est une obtention de Sauvageot,  rosiériste Franc-Comtois. Elle a une excellente remontée et s'accorde tout à fait au feuillage pourpre du pommier voisin.









Rosa chinensis mutabilis

Ce rosier de Chine a été introduit en Europe en 1894. Il fleurit tout l'été dans des tons changeants, du rose au saumon. C'est une bouture que j'ai installée près de la barrière du potager. On dit parfois qu'il est frileux. Il a mis du temps à s'installer mais cette fois, il est lancé.



  

 







Gruss an Aachen - Geduldig 1909
Gruss an Aachen ou plus simplement "Salut à Aix-la-Chapelle".  
 
 
















Paul Neyron - Levet 1869


 



Paul Neyron pousse en bas de la pinède dans un sol particulièrement ingrat. Les tiges plient sous le poids de ses fleurs globuleuses.


Il a été le premier à fleurir et ses roses commencent à fâner. A vrai dire, il fait si chaud !


Et aussi la délicate Madame Félicité Hardy ou Rosa centifolia Alba... Toute chiffonnée et reconnaissable à son oeil vert. Elle m'a donné quelques soucis et j'ai fait preuve de beaucoup de patience avec elle... C'est peut-être pour cette raison qu'elle est l'une de mes préférées ! Son parfum est très délicat. A noter que ce rosier de Damas ne remonte pas et qu'il affectionne la mi-ombre.


madame Félicité Hardy - Hardy 1832


Voilà pour cette deuxième partie. Le troisième volet consacré aux roses arrivera dans quelques jours.

23 commentaires:

Notre jardin secret.. a dit…

Que de beautés!! J'apprécie surtout mme hardy mais difficile de faire un choix parmi elles!!
Tu possèdes des raretés et j'aimerais avoir la place de mettre quelques exemplaires de chaque grande famille de roses..
Un nouveau projet pour l'automne qui m'accapare l'esprit d'ailleurs: j'ai nvie de cornelia, felicia, fantin latour, eglantyne, redouté, sourire d'orchidée, roseraie du chatelet, roseraie de l'Hay, cardinal de richelieu, marie pavié, aspirine rose, melle cecile brunner..
J'ai plusieurs mois pour me décider et surtout je vais pouvoir m'inspirer de vos jardin à toutes et à tous..
Bon week end
profites bien de tes roses
sophie

Catssy a dit…

Wahhhh, j'aime beaucoup City of York !!! Il y a une chose que je n'arrive pas à éclaircir ! On peut bouturer tous les rosiers ? Je croyais qu'ils étaient greffés !?! J'ai pas tout compris ! lol
En tout cas, superbes tes roses !!! Bizzz

Catherine a dit…

Coucou Sophie !
On fait une longue liste et après il faut trancher ; c'est à chaque fois un dilemne.
Les roses que tu cites sont toutes intéressantes.
J'ai remis Sourire d'orchidée en pot car il ne prenait pas de volume alors que je l'avais depuis quelques années. Là il repart bien. Je le remettrai en terre à l'automne.
Je te souhaite un agréable dimanche.
Bises.

Catherine a dit…

Catssy, les rosiers que nous achetons sont greffés. Les producteurs utilisent divers porte-greffes comme rosa laxa ou rosa canina... Il faut donc éliminer les branches qui viennent sous le point de greffe.
Quand on bouture un rosier, on produit en fait "un clone". Les rosiers bouturés sont très touffus. Il faut bien éclaircir le pied.
Certains rosiers se bouturent très facilement. On bouture sur bois "aoûté" à la fin de l'été.
Tu peux essayer, ça ne coûte rien !
Bises.

Marcel a dit…

Toutes ces roses sont superbes, en tout cas c'est bien mieux que chez moi. Pas encore une seule fleurie, des boutons et c'est tout. Et cette sècheresse qui n'en fini pas !

Catherine a dit…

Marcel, peut-être as-tu des variétés plus tardives? Toutes ne sont pas fleuries non plus ici. Ce sont les pivoines qui ont beaucoup traîné par rapport aux autres végétaux.
Un orage hier soir chez nous. Mais ce n'est pas suffisant pour bien imbiber le sol.
Il ne me reste plus qu'à te souhaiter ... un peu de pluie pour ton jardin.
Bon dimanche.

josimarg a dit…

J'ai hâte de voir la 3ème partie. Elles sont toutes magnifiques et avec les photos on les redécouvre. Ici aussi elles commencent à éclore et à faner très vite avec cette chaleur. Reine des violettes planté à l'automne a fait 5 fleurs superbes et j'attends avec impatience Sally Holmes planté en même temps. Mozart promet beaucoup quant à Rosy Cushion (!) il a bien repris et je vois déjà 2 boutons. A bientôt.

Josiane

Catssy a dit…

ahhh ok, je crois que c'est plus clair ! Donc, j'aurais un rosier identique au pied mère même si ce dernier était greffé ! La seule chose est que son port, sa vigueur aussi peut-être ou sa résistance aux maladies seront différents !?!

Catherine a dit…

Bonjour Josyane !
Ici aussi les fleurs fânent vite. Mais les orages, ce n'est pas terrible non plus pour la végétation.
Une amie jardinière m'a offert une bouture de Reine des Violettes. Elle va son petit bonhomme de chemin.
Mozart et Rosy Cushion sont bien robustes. Mais il faut être patient avec les boutures...
Je vous souhaite à tous deux un bon dimanche.
Bises

Catherine a dit…

Oui Catssy si tu fais bien ta bouture sur une branche située au-dessus de la greffe !Il faut souvent discipliner l'arbuste : les départ de branches sont nombreuses à la base.Je remarque que les années de maladies, mes rosiers bouturés s'en sortent mieux. Mais est-ce une généralité ? Je n'en sais rien. Juste un constat chez moi.
Pour les rosiers greffés, intervient la nature du porte-greffe (suivant le sol par exemple).
Bises.

Fred a dit…

Parmi toute les formes de fleurs de rosiers ce sont celle ci que je préfère style centifolia avec beaucoup de pétales, mais par dessus tout c'est le parfum associé qui m'attire le plus !

Anonyme a dit…

Magnifiques, et peu courantes pour certaines d'entre elles, ce qui aiguise notre curiosité pour les jours à venir. J'avais City of York dans notre précédent jardin, mais je l'y ai laissé, n'ayant pas de quoi le faire grimper ici. J'ai eu l'occasion de le voir la semaine dernière, il est bien maigrichon, maintenant, cela m'a fait de la peine...
Amitiés
Michèle P.

lejardindebrigitte a dit…

Cela fait un moment que je n'étais pas venue sur ton blog et j'aime vraiment bien tes articles,j'ai vraiment l'impression de m'y promener.
Madame Hardy est une belle rose que j'ai depuis plus de 25 ans je l'ai ramenée du jardin précédent il a toujours eu des toutes petites roses ,c'est la premiere fois qu'elles sont bien plus grandes...
Ton sous-bois est harmonieux avec les saxifrages comme liant entre les hostas.C'est une grande richesse d'avoir des sols si différents dans le même jardin cela te permet une grande palette de plantes .J'attend la suite de tes article avec impatience
bon jardinage et à bientôt

Le Jardin de Chêneland a dit…

Bonsoir catherine... Paul neyron est aussi un rosier que j'apprecie comme tous les bourbons. tu as de bein jolies variètés dans ton jardin. heureusement que ce sont des plantes qui réistant à la sécheresse du moment. mais la chaleur les rend plus fragiles quand même sans eau.Et la semaine à venir n'annonce pas de pluies abondantes.
bises belle soirée jocelyne

Notre jardin secret.. a dit…

Bonsoir catherine,
Je lisais tes commentaires et je suis tombée sur votre conversation sur les boutures.. Je n'en ai jamais fait et je compte bien me lancer cette année!!! J'ai lu que les rosiers bouturés étaient plus costauds que les gréffés!!
Alors je vais tenter, cette experience me tente beaucoup..
Bises
sophie

saturne200 a dit…

impressionnant toutes ces roses , plus belles les unes que les autres.

Catherine a dit…

Fred, le paprfum compte en effet beaucoup dans le charme des roses. Mon premier réflexe est souvent de humer le parfum. Bon, en ce moment avec tous les amis qui butine, je suis quand même prudente !
Bon après-midi.

Catherine a dit…

Bonjour Michèle;
Si l'occasion se présente de pouvoir faire grimper à nouveau un rosier chez vous, n'hésitez pas à me demander des boutures de City of York. Il est assez facile à bouturer.
Les floraisons sont belles mais quand même plus éphémères cette année.
A bientôt.
Amitiés. Catherine

Catherine a dit…

Merci Brigitte pour tes encouragements. Dans mon précédent jardin : plein Sud, pas un coin d'ombre. Ici c'est plus intéressant car je côtoie les extrêmes !
A bientôt.
Amicalement, catherine

Catherine a dit…

Jocelyne, Les rosiers apprécient cette chaleur et fleurissent bien, malheureusement les fleurs fânent vite (tu sais sans doute que je n'arrose pas, sauf à la plantation bien entendu).
Par chance, la floraison n'intervient pas en même temps pour tous les rosiers.
Je te souhaite une agréable fin de journée.
Bises.

Catherine a dit…

Sophie, chez moi en tout cas les rosiers bouturés sont bien solides. Il arrive qu'on voit chez une amie un beau rosier dont on ne connaît pas le nom. Ou on souhaite faire un petit cadeau en offrant une de ses boutures...
Tu peux essayer à partir d'août/septembre.
Bises.

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

Catherine bonsoir ou bonjour je ne sais plus du tout
TON centifolia muscosa est magnifique j'adore cette fleur ainsi que toutes tes autres fleurs.
C'est tj un si grand plaisir de venir te voir te lire et d'observer ton jardin de folie
C'est extra
Je t'embrasse

Catherine a dit…

Merci France pour ta gentillesse !
Je termine (seulement) ma journée)... En ce moment tout se bouscule !
Je t'embrasse également et te souhaite (vu l'heure tardive) un agréable mercredi.