Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



vendredi 17 juin 2011

Rosiers Veilchenblau, New Dawn et Soirée de Bonheur

Les premiers arceaux installés au jardin, à l'entrée du potager, supportent le rosier "Veilchenblau" d'un côté, et le rosier "New Dawn" de l'autre.



Veilchenblau est une obtention Schmidt de 1908. Ses petites fleurs en bouquet arborent une couleur inhabituelle :  bleu violet, avec un coeur blanc. On l'appelle donc également "Blue rambler", "Violet blue",  ou "Bleu violet". Ce rosier non remontant est bien parfumé et ses rameaux sont inermes.



Quant à New Dawn, on le rencontre souvent dans les jardins. Cet hybride de wichuraiana est une mutation de Dr W. Van Fleet. Pour la petite histoire, il a été découvert en 1930 par Dreer dans le jardin de Somerset Rose Nursery. Ses grandes fleurs groupées sont rose pâle. Il est bien remontant et supporte la mi-ombre.  A noter que "Pink Cloud" est un sport de New Dawn.





Un rosier moderne maintenant avec "Soirée de Bonheur", une obtention de Croest. C'est l'un des tout premiers rosiers plantés au jardin. Ses fleurs simples rose saumoné sont groupées en bouquets qui défleurissent proprement. Il n'y a pas de vilaines fleurs momifiées  sur les rameaux ; la rose pâlit et perd tout à coup ses pétales.  Des cynorodhons cylindriques apparaissent rapidement. Il convient bien entendu de les couper pour que le rosier refleurisse bien vite. Il lui arrive de porter encore quelques fleurs à l'approche de Noël ! A noter que le support est une fabrication "maison" de mon mari bricoleur.




12 commentaires:

Richard a dit…

Quel charme, ces arceaux fleuris! Ton jardin reflète le grand romantisme. Je pense qu'il est grand temps, Catherine, que tu songes à t'acheter une vraie robe longue avec faux-cul et perruque poudrée!

Catherine a dit…

Bonjour Richard,
Le romantisme au jardin, oui mais pour la tenue qui va avec, pas tout à fait mon style ! Je me demande parfois comment je me serais adaptée à une autre époque...empêtrée dans mes jupons et les insectes butinant dans mes boucles !
Bon après-midi (tu vas certainement nous rapporter quelque cliché humoristique dont tu as le secret).
Amicalement, Catherine

Catssy a dit…

Superbe! comme ça fait romantique ton arche ... bises ;D

Catherine a dit…

Merci Catssy ! Bises !

Marie-Noëlle a dit…

J'avais envie de planter Weilchenblau sur mon arche mais j'ai lu un peu partout qu'il était sensible au blanc et en Bretagne c'est le pire pour un rosier. Ceci dit, j'ai mis Mme Alfred Carrière et une clématite violette à la place et il se trouve que les deux me font de l'oïdium ... Pas de chance !!
As-tu remarqué s'il y était particulièrement sensible car j'ai une autre place ailleurs et il me tente depuis longtemps ??
Enfin, si cela n'est pas possible chez moi, c'est superbe chez toi.
Bises

Catherine a dit…

Bonsoir Marie-Noëlle,
C'est l'alternance de chaud et d'humidité qui provoque le blanc. Cette année il a fait beau mais les années pluvieuses (il y en a en Franche-Comté !), il n'est pas plus sensible chez moi que les autres. L'idéal pour lui est une situation pas trop chaude quand même pour ne pas griller les fleurs. Il sent vraiment très bon.
Et sans épines, c'est plus confortable pour le palissage.
Bonne soirée. Je t'embrasse.

lejardindebrigitte a dit…

Belle associaton que ces deux beaux rosiers très sains et fiables,superbe cette arche!!
je découvre avec intéret ton rosier à petites fleurs rouge orangées Margot Koster.
bon week-end!

Catherine a dit…

Bonjour Brigitte !
Je n'étais pas "fan" des roses oranges. Mais j'ai planté celui-là sur les conseils de Fabien Ducher qui m'avait donné une liste de rosiers poussant à mi-ombre.
Je ne le regrette pas : les roses sont toute mignonnes ! Et le rosier est bien sain.
A toi aussi, bon week-end (ici il tombe des cordes !).

Notre jardin secret.. a dit…

Bonjour catherine,
Quel coin fabuleux!! Cette pergola est superbe..Et le choix de ces rosiers est parfait.. Veilchenblau, j'en rêve.. Je l'ai vu également sur "le jardin du chêneland".. Elle le conduit sur un tuteur.. Pourquoi pas cet automne?? Dans mon nouveau massif..
Il va falloir que je fasse des choix, mes 8 ares sont déjà bien remplis et ce sernt probablement mes derniers rosiers

Catherine a dit…

Bonjour Sophie !
Un grimpant donne du volume au jardin, si tu le places sur un pilône ou un arceau. C'est intéressant. Comme le Veilchenblau est non remontant, peut-être peux-tu l'associer à une autre rosier déjà en place ?
Mais bon, nous en arrivons tous un jour à nous dire "où vais-je mettre celui-là ?".
Profites bien de ton week-end !
Bises !

Maguy ☼ a dit…

Je trouve ces photos si belles

Catherine a dit…

Merci Maguy pour tes encouragements !