Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



mardi 20 septembre 2011

Elles se moquent de la sécheresse !

Ces temps-ci, je vous ai promené dans les massifs de mi-ombre.
Mais à l'autre bout du jardin...soleil à longueur de journée. C'est le coin des plantes chameaux. Celles qui n'ont jamais soif. Et oui, j'évite au maximum l'arrosage car j'estime pour ma part, que ce n'est pas très écologique. Et cet été, quand un arrêté préfectoral a interdit l'arrosage de nos jardins, ça ne m'a pas contrariée puisque tout mon petit monde est habitué à se passer d'eau !
En voici quelques-unes, choisies pour leur floraison de fin d'été. Ca nous changera des feuillages !

Ceratostigma plantaginoïde fleurit depuis quelques semaines déjà. J'attends maintenant  les magnifiques couleurs de son feuillage automnal. Je l'oublie tout l'été mais dès septembre, il est fidèle au rendez-vous :



Au milieu de la grande rocaille, un trio solide et sans souci :  Sedum "Matronna" et  Sedum "Brilliant" en compagnie de Salvia purpurascens : 



J'ai remarqué que Matronna se tient parfaitement droit si on évite de chouchouter. Il ne faut ni le nourrir ni encore moins l'arroser, sinon les tissus deviennent  mous et il s'avachit. Regardez celui-ci ; il mesure plus de 60 cm de haut :




 

Dans la grande rocaille, je n'ai pas coupé les hampes défleuries du Teucrium hircanicum. Elles soutiennent les tiges un peu souples du Solidaster luteus qui a remplacé les Lychnis coronaria


Un petit rappel de l'association Teucrium hircanicum/Lychnis coronaria en juin

 
Nul besoin d'arrosage pour toutes ces plantes qui résistent vaillamment à la sécheresse et n'en fleurissent que davantage.

20 commentaires:

Catherine a dit…

j'apprends un peu plus de botanique à chacun de tes nouveaux billets, je m'aperçois qu'associer les plantes, les connaitre, les soigner demande du savoir faire!
bravo pour ton jardin!
je t'envoie un mail dès demain..
bonne nuit!

Catherine a dit…

Catherine, je jardine depuis longtemps. Alors...
Je m'en vais sortir mon chien puis au lit !
A demain.

Richard Moisan a dit…

Dans mon coin, ce sont les plantes chameau, les plus appréciées. Alors, je note, Catherine. Merci!

louli a dit…

Alors j'ai peut-être trouvé !! En effet depuis déjà quelques années je n'arrive pas à trouver LA solution pour les petites plates bandes devant la maison exposées en plein soleil et une terre pauvre...J'ai expérimenté des tas de choses mais rien de bien concluant...Et là, tu nous présentes le teucrium hircanicum qui me plaît vraiment bien !! J'ai déjà les lychnis... Bises

Catherine a dit…

Bonjour Richard !
Bien qu'en Franche-Comté, mon coin de pinède présente les conditions de culture du Sud !
Donc pas de problème avec celles présentées dans ce billet.
Bon après-midi. (Ici nous avons une magnifique journée de début d'automne)

Catherine a dit…

Louli, j'ai découvert le Teucrium hircanicum par hasard : cadeau du GAEC des Engoulevents qui a fermé ses portes depuis.
Même défleuri il reste intéressant mêlé à d'autres végétaux.
A bientôt. Bises.

JPA a dit…

Bonjour Catherine. je découvre votre blog qui est passionnant(je le place dans ma liste de blogs). Grâce à vous, j'ai retrouvé le nom de cette belle vivace (un peu envahissante, chez moi) qu'est le teucrium hircanicum. Bonne journée. JPA-Ma Planète Jardin.

Lydie a dit…

Hello,

Perso je n'arrose que les quelques potées du jardin et les petites nouvelles, et encore tard le soir ! Alors l'arrété préfectoral ne m'a pas non plus géné :p
Je note ton conseil pour le sedum, on aurait en effet tendance à faire l'inverse !
J'ai même enfin trouvé une place pour les sedum : plein sud contre un mur de pierre ils devraient aimer.

Carzan a dit…

Chaque plante à sa place, je suis bien d'accord avec toi Catherine. Rien ne sert à s'acharner de mettre des plantes pout terre humide là où il fait sec. La preuve avec tes photos !

Catherine a dit…

JPA, si le Teucrium hircanicum se ressème volontiers alentour, il n'est pas difficile à enelver. C'est l'occasion d'en offrir !
Bonne soirée.

Catherine a dit…

Lydie, un bon pour toi qui arrose peu !
J'espère que tu n'utilises pas non plus de tourbe ?
Bonne soirée. bises.

Catherine a dit…

Carzan, ce que certains nomment "la main verte" n'est à mon avis qu'une question de bon sens.
Bises !

✿ France ✿ ✿ a dit…

BONSOIR Catherine
je pense que tu vas bien!!!!!! ainsi que ton jardin.
Je ne connais pas ces petites plantes mais je trouve tout superbe
DANS les rocailles c'est extra
PUIs ici je ne m'occupe pas beaucoup de mes fleurs elles poussent dans la rocaille tout doucement mais surement.
Je n'ai pas la main verte du tout mais chez toi c'est si beau. PUIS tu en as tant des fleurs et des couleurs.
Ton blog est si nature alors comment ne pas aimer les fleurs et les plantes que tu nous présentes aussi simplement que possible.
Je n'aime que la simplicité le reste je ne m'en occupe jamais
Merci pour ton post et tes petites infos c'est encore du bonheur
France ferme l'ordi pour la nuit
BISOU

Catherine a dit…

Bonsoir France !
Moi aussi j'aime la simplicité au jardin (ou ailleurs !).
Les plantes de ce billet ne peuvent que se plaire chez toi où il y a si peu d'eau !
Je vais aussi fermer l'ordi car j'ai eu une journée bien occupée !
Bisous.

Catssy a dit…

bonjour Catherine !
tes photos sont superbes, je me régale à chaque fois que je passe !!!
Effectivement Matrona se tient bien mais par contre Purple Empereur, c'est pas le top !!!
Le philadelphus que je t'ai envoyé a bien repris ?
Bisous ;D

Catherine a dit…

Coucou Virginie !
Purple Emperor m'a donné du mal aussi :
Premier essai : il végétait puis a été mangé par je ne sais quoi...
deuxième essai : il survit mais reste peu développé...
Pour les boutures : oui, elles ont bien repris !
Le rosier arrivera dans quelques semaines ; ce sera plus prudent...
Bises

berthille a dit…

Je le cultive aussi depuis plusieurs années ce teucrium et il me plait toujours autant même si je n'ai encore pas trouvé ses meilleurs compagnons.
http://le-jardin-de-berthille.over-blog.com/article-21727010.html

Ce printemps, j'ai pensé certaines touffes de sedum spectabile qui avient tendance à s'ouvrir et à s'affaler. Résultat très positif, je recommencerai.

Catherine a dit…

Bonsoir Blandine,
Je m'en vais voir ton teuchrium !
Après l'association avec le solidaster, maintenant il est en compagnie d'asters mauves non identifiés...
Je sais qu' on peut rabattre les sedums comme les asters ou les solidagos...Mais je n'ai pas de souci de maintien : ils se tiennent droits commes des i !
Bises

saturne200 a dit…

j'essaie d'utiliser de plus en plus les plantes "chameaux",
elles sont vraiment intéressantes ces plantes

Catherine a dit…

Oui Saturne, c'est bien plus intéressant de s'occuper à d'autres tâches. Plus écologique aussi même si j'ai quand même une réserve d'eau pour les plantations.